En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

tempesdutemps.over-blog.com

tempesdutemps.over-blog.com

Claire Massart née à Meknès (Maroc) en 1950 littérature et musique sont au cœur de ma vie arbres et animaux m'accompagnent ami(e)s aimé(e)s avec force et légèreté

Ses blogs

Le blog de tempesdutemps.over-blog.fr

Le blog de tempesdutemps.over-blog.fr

Idées, images, musiques à partager pour un tissage de qualité avec ceux qui pensent, qui vivent poétique "Ceci est la couleur de mes rêves" J. MIRO
tempesdutemps.over-blog.com tempesdutemps.over-blog.com
Articles : 545
Depuis : 08/02/2010

Articles à découvrir

477 - Arbre de saison

477 - Arbre de saison

https://www.youtube.com/watch?v=gx4b9VGvCjg Schubert évidemment parce que Le Pâtre sur le rocher mais finalement Adam Laloum dans un Impromptu parce que je l'aime beaucoup. Je l'ai vu et entendu à Lacanau, l'an dernier : magnifique ! Je continue à feuilleter le livre d'arbres et de peintures - merci M. B. ! - et après le saule (cf billet 472 d
Tentative d'essai

Tentative d'essai

prêté par une amie (à moi, des chats etc.) Mais que se passe-t-il ? Ce blog est-il envoûté ? Maudit ? Que puis-je y faire ? Que puis-je y dire ? J' accède sans y accéder. C'est un mirage. Je l'ouvre sur d'autres ordinateurs et n'y vois pas les mêmes choses que sur le mien. " Lâche " me souffle une petite voix. " Tiens bon " me dit une autr
472 - Branche de saule

472 - Branche de saule

Camille Corot : Souvenir de Mortefontaine, 1864 Une amie m'offre un livre merveilleux : Quand la nature inspire les peintres. J'y reviendrai mais aujourd'hui, c'est le saule qui m'inspire. Et j'ai compris pourquoi lorsque je me suis souvenue que mon nom d'indienne, quand j'étais enfant était " branche de saule ". Ma sœur aînée avait décrété
476 - Tant de choses...

476 - Tant de choses...

https://www.youtube.com/watch?v=1IEYtta_ZsI Je vous explique pour la musique : c'est long (quoique très beau) mais je n'ai pas pu vous mettre QUE le 2ème mouvement, le plus beau, l'andante qui commence à 11'45 : concerto L'Égyptien de Saint-Saëns, J.-Y. Thibaudet au piano. Climat arabo-andalou, harmonies étranges... J'apprends de jolies chose
Les tempes : le retour ?

Les tempes : le retour ?

" Je suis obscur comme le sentiment. " Pierre Reverdy - Le Gant de crin On me dit que mes vieilles tempes peuvent encore apparaître. C'est ce que l'on va voir. On me dit, dans une langue que je maîtrise mal, faites ci, faites ça. Je fais. J'essaye de faire. Si ce blog est de nouveau visible, j'essaierai d'y faire vivre le réel et la joie, diffi

Clap de fin, ici... rendez-vous ailleurs

Vous l'aurez peut-être remarqué, après quelques semaines d'errance, on me trouve maintenant, et ce depuis décembre 2015 au : lestempesdutemps.com J'y suis très bien ! Tous mes anciens billets nous y ont suivis et je voyage à la fois lourd et léger : 606 articles. On se retrouve au nouvel écritoire/musiquoir/imageoir ?
471 - On se dit...

471 - On se dit...

Aimer, c'est ce à quoi s'occupent ceux qui n'ont pas peur. Davide RONDONI - Un bonheur dur - Cheyne Éditeur https://www.youtube.com/watch?v=Oauxr2Fn9Zc (Ça, ça me déchire) On se dit, oui, qu'on doit y aller... mais aller où ? Aller au-delà de soi, de son petit confort tristounet. Y aller à fond, dans la démesure, dans un grand truc dément
474 - Ma liberté

474 - Ma liberté

https://www.youtube.com/watch?v=xgObWWy-sMQ&list=RDxgObWWy-sMQ#t=0 À Sacha : les grues , 26 nvembre 2014 En voiture (je préfère automobile mais ça fait pédant et désuet), j'entends une émission consacrée à Serge Regianni. Et cette chanson arrive dont chaque mot sort de ma bouche avant même que je sache d'où elle vient, elle me précède
473 - Pas d'souci(s) !

473 - Pas d'souci(s) !

Bien botanique, ces temps-ci. Un des ces derniers matins, sur mon balcon, ceci, comme une offrande, deux soucis anti-souci : Et on dit : bonjour, mesdemoiselles souci, merci d'être venues. Pas du tout l'idée que ce pourrait être des messieurs. Et on s'étonne que le même mot désigne une fleur et une préoccupation. Direction ----> étymologie
475 - Vers où ? Vers l'hiver

475 - Vers où ? Vers l'hiver

https://www.youtube.com/watch?v=crrxk6ptsFc Il y a des dates, des échéances. Au début, elles paraissent lointaines. On se dit : " Oh... c'est loin encore ! ". Et puis - vous savez comment galope ce farceur de temps, ou parfois limaçonne, c'est selon son humeur, la vôtre - tout à coup, c'est presque là. Dans trois jours. Demain. Aujourd'hui.