En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Kelma Presse

Kelma Presse

Lire la presse, commenter, tenter d'analyser, donner un coup de coeur ou un coup de canif...

Ses blogs

Le blog de Kelma Presse

Le blog de Kelma Presse

kelmapresse.over-blog.com
Kelma Presse Kelma Presse
Articles : 66
Depuis : 27/05/2009

Articles à découvrir

Feu sur le Parlement

Feu sur le Parlement

Vers le retour des godillots Le président n'a jamais exercé de mandat local, encore moins de mandat parlementaire. Mais il a une idée sur le fonctionnement du Parlement. On connaît son inflexibilité sur sa décision de réformer encore le droit du travail en ayant recours aux ordonnances, histoire d'aller très vite, de prendre les syndicats e
Une campagne qui se traîne

Une campagne qui se traîne

Mettre la transformation sociale au cœur des élections Incroyable ! Ce jeudi 9 mars, la matinale d'une grande radio du service public a évoqué le journaliste François Ruffin. Voilà qui change. A l'occasion de la cérémonie des « Césars » lors de laquelle il a été distingué pour son film « Merci Patron », le 5 février, les grands mé
La société civile, version Macron

La société civile, version Macron

Polis - Civitas A priori, l'observateur qui assiste à la constitution du gouvernement Philippe a bien du mal à s'y retrouver. Les codes ont changé. Certes, le candidat Emmanuel Macron avait prévenu qu'il surprendrait et que sa volonté de « renouvellement » serait pour bonne part à l'origine de cette surprise. De fait, le chroniqueur politiq
Vers des lendemains rudes

Vers des lendemains rudes

Combattre la politique de Macron Il ne faut donner aucune chance au huitième président de la Vème République. Il n'est certes pas le premier président élu contre un candidat dont les Français ne voulaient pas ou ne voulaient plus. Il est vrai que son résultat dépasse celui de nombre de ses prédécesseurs. Cela n'empêche, on ne peut faire
Feu sur les assistés !

Feu sur les assistés !

Salauds de pauvres Supprimer les pauvres. Voilà un programme qui devrait faire l'unanimité des candidats libéraux à la Présidentielle. Un programme de droite. Parce que les pauvres emmerdent cette société en l'empêchant de se développer. Ils donnent mauvaise conscience et ils coûtent cher. En plus, ils ne sont pas beau, ils sont grotesque
Les éditorialistes et les sondages

Les éditorialistes et les sondages

Media bashing Jean-Luc Mélenchon à Lille, le 4 avril, brandissant la Une du Figaro qui l'a rebaptisé Maximilien-Ilitch. (Ph Marc Dubois) Les têtes couronnées des médias qui fabriquent du prêt-à-penser grincent des dents. Elles se sentent agressées par les candidats à la présidentielle. Pour elles, c'est impensable, quel que soit le camp
Vinci s'en met plein les poches

Vinci s'en met plein les poches

L'entreprise privée met le TGV sur autoroute Mais que faisait donc François Hollande ce mardi 28 février à Villognon, une bourgade d'environ 300 habitants, au nord d’Angoulême ? Il inaugurait, non pas les chrysanthèmes, mais la nouvelle ligne à grande vitesse (LGV) entre Tours et Bordeaux. 300 km qui mettront Paris à 2 heures de la capita
Au bord du désastre

Au bord du désastre

Un non-débat L'indigence, pour ne pas dire la nullité de ce qui était présenté comme le débat de l'entre-deux tours, doit-elle nous étonner ? Face au calme d'Emmanuel Macron, l'agressivité, le cynisme et la bêtise de Marine Le Pen auront eu le mérite de reposer les termes du choix qui se présente ce dimanche 7 mai. D'un côté, un ultra-
Tartuffe chez les travailleurs détachés

Tartuffe chez les travailleurs détachés

Les Fâcheux contre Molière Que diable ces élus LR allaient-ils faire dans cette galère ? Afin de limiter le nombre de travailleurs détachés sur les chantiers publics, les régions dirigées par la droite ont trouvé le moyen de contourner la directive européenne en optant pour la préférence nationale chère à l'extrême droite. Comment ?
Par-delà la nausée, savoir dire non à Le Pen

Par-delà la nausée, savoir dire non à Le Pen

Non, encore et toujours, à l'extrême-droite ! A peine annoncé dimanche soir, à l'issue du premier tour de la présidentielle, le bon résultat du candidat de gauche fait place à la désillusion face au choix qui se présente le 7 mai. La tempête fait rage sous de nombreux crânes progressistes. La peste et le choléra sont souvent évoqués.