Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Dr.Skivirerez

Dr.Skivirerez

Tags associés : aventures

Ses blogs

L'atelier du Dr. Skivirerez

L'ère Steampunk est un temps qui jamais ne fut, mais que l'on aurait aimé connaître. Venez le découvrir à travers les Aventures Extraordinaires de Dylan Cooen !
Dr.Skivirerez Dr.Skivirerez
Articles : 16
Depuis : 19/04/2009
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Une caravane royale

C'est le silence plat pendant des mois et voilà un article qui apparaît, comme par magie. Je commence à me demander si le temps s'écoule pareillement dans votre dimension et dans la nôtre... Grande question que le temps. Cela me fait penser à la fois où le Docteur à voulu réaliser une machine à y voyager (dans le temps). Mais passons. J'a

Une nouvelle absence, première partie

Voici le récit de nos dernières aventures ! Vu la longueur, je me permet de le publier en trois parties, donc il faudra être un peu patient. Sur ce, je vous laisse à votre lecture : Le succès des recherches du docteur Skivirerez sur l'Hilarium 205 nous avait procuré une période de calme. Quatre mois plus tard, c'est avec une grande joie que
Une petite différence que nous avions oubliés. Petite, toute petite...

Une petite différence que nous avions oubliés. Petite, toute petite...

Me voilà de retour, lecteurs ! Et je me vois dans l'obligation de vous présenter toutes mes excuses, tant l'oublis que nous avons fait relève de l'absurde ! En effet, nous ne nous étions pas rendus compte que le peuple Freeshk n'existait pas dans votre monde... Et pourtant, qu'elle différence ! D'ailleurs, il vous aurait suffit de me voir pour

Une nouvelle absence, deuxième partie.

La jungle était touffue, et notre champ de vision très réduit. Après avoir analysé les véhicules détruits et les corps, un de nos guides pût trouver une piste : les traces d'une fuite à travers la jungle, sûrement laissée par les Britanniques survivants. Une fois que les soldats eurent reçu une sépulture décente et que nos VV-TT furen

Oh ! Un monstre.

Salutations lecteur. Aujourd'hui, je vais évoquer un lieu à visiter. Dans la ville Lumière, dans la discrète rue de Paradis, se dresse un bel hôtel particulier art nouveau. Sa façade ne manque pas d'accrocher les regards, en particulier dans cette petite rue parisienne. Mais qui se douterait, en passant devant l'entrée, que ce lieu est hant

Une nouvelle absence, dernière partie.

Une énorme explosion emporta tout un pan de la muraille, tuant au moins trois Britanniques, à quelques mètres de notre position. Le râle des blessés et l'odeur âcre de chair brûlée me rappela sans difficultés les pires heures de la bataille de Samundri. Il n'avait alors fallut que quelques heures à l'artillerie autrichienne pour réduire

Oh non ! Le rouage est mort !

Bonjour bonjour ! Par saint George ! Encore des mois et des mois sans tenir les potentiels lecteurs aux courants de ce qui se passe dans l'atelier. Que dire ? S'excuser, encore ? En fait je ne sais pas... je vous raconterai encore nos aventures si vous le souhaitez. En attendant, je vais tâcher de me faire pardonner en musique. Nous vous avions pa
La véritable histoire de l'invention de la voiture...

La véritable histoire de l'invention de la voiture...

Eh oui ! Nous revoilà pour vous parler de notre beau monde... Je vais ici (encore) briser l'un de ses préjugés que je hais tant... Car vraiment, qui connait la véritable histoire de l'invention de la voiture ? La douceur vespérale avait depuis longtemps laissé place à la fraîcheur nocturne dans les rues de Dublin, mais dans une maison de bo

Goggles or not goggles, that is the question !

J'ai constaté au contact de la communauté vaporiste de votre monde qu'un débat bien étrange existait : un vaporiste qui se respecte doit-il ou non porter des lunettes de protection, plus connues sous l'anglicisme « goggles » ? Grande question, à laquelle je vais tâcher de répondre en vous parlant un peu de notre monde. Ici bien-sûr, tout

Une nouvelle absence, troisième partie

Nous nous débattîmes plus par principe que par espérance. Nos puissants ennemis nous traînèrent vers leur village pendant que de nombreux autres se pressaient vers le Lugh pour en éteindre les incendies. Nous arrivâmes plus vite que prévu : les bâtiments que nous avions aperçu plus tôt sur la colline ne représentaient qu'une infime port