Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Thomas Kahan

Thomas Kahan

un blog qui parle de culture, de vie, de ce qui plaît, de ce qui choque. Bref, c'est un blog d'humeur...
Tags associés : humeur

Ses blogs

Le sens de l'humeur

Un blog qui parle de culture, de vie, de ce qui plait, de ce qui choque. Bref, c'est un blog d'humeur...
Thomas Kahan Thomas Kahan
Articles : 25
Depuis : 04/10/2007
Categorie : Maison, Déco & Bricolage

Articles à découvrir

J'irai revoir mon orthographe...

A quoi sert le "i" de "oignon" ? Pourquoi y a-t-il une différence entre un cuissot de chevreuil et un cuisseau de veau? Saviez-vous qu'on peut maintenant parler des z'Hollandais qui taillent leurs z'haies et mangent des z'haricots? Le Parlement de la Communauté Française de Belgique envisage, à pas de loup, de lancer une nouvelle réforme de l'

Se souvenir que cela fut

C ette journée avait commencé comme toutes les autres, dans un mélange de sommeil et d'agitation, de planification et d'insouciance. Elle n'avait rien de particulier Tiens ? le ciel est bleu... Il n'y a que dans les films qu'on se lève avec un drôle de pressentiment que quelque chose de grave va se passer à 300 bornes d'ici. On dit que tout l

Photo mentale

C e lundi 14 mai était un moment important à l'ULB: la remise des insignes de Docteur Honoris Causa à quatre personnalités scientifiques et à trois personnalités dont l'action et l'engagement ont marqué l'Histoire et qui sont en parfaite corrélation avec l'esprit (libre) que promeut mon Alma Mater (c'est promis, c'est la dernière fois dans

Je dois être idiot

O u à tout le moins, il doit me manquer quelques éléments pour comprendre le foutoir dans lequel notre civilisation est en train de s'enfoncer à une vitesse qui défie l'imaginaire. J'ai grandi dans l'idée que l'Europe de l'après-guerre s'était unie au-delà de ses différences afin de renforcer la solidarité, afin de ne plus se heurter aux

Redondances pléonasmiques

C e matin, la séquence "Nouvelles Technologies" de la Première parlait du fait que certains sites d'actualités ont coupé la possibilité de poster des commentaires en réaction à un article. La "situation" dans la Bande de Gaza exacerbe tellement les extrémismes que de nombreux appels à la haine ont été constatés. Les sites ont donc préf

Drapeau de chambre

" L a pensée unique ne doit jamais se soumettre, ni à la raison, ni au pluralisme, ni à la plus élémentaire tolérance. Parce qu’il ne faudrait tout de même pas qu’elle puisse cesser d’être, nom de nom !!" Que Poincarré me pardonne cette dérivation scandaleuse de sa jolie phrase (qui ornait le mur de la chambre où je dormais chez me

Si je dépasse le deuxième, je suis...

D emain, un de mes plus vieux potes arrivera au terme d'un de ces défis qu'il se pose régulièrement, histoire de voir qu'il n'est pas tout vide à l'intérieur. Demain, dimanche 23 juillet, mon ami Touffe va se lever avant le soleil, se diriger vers la plage de Nice, enfiler sa combinaison de natation et trois épreuves qui, prises séparément,

Les héros de l'enfance

V oilà quelque temps que je me désole de l'aseptisation forcenée de la société dans laquelle nous vivotons. Comme je l'ai lu il y a peu, si Desproges avait osé aujourd'hui le tiers du quart de ce qu'il a fait avant de partir vaquer à d'autres occupations, il aurait été crucifié en direct. Avec un jury en prime-time, des pubs partout et un

Pays plat

I l faut croire que dans la carrière d'un acteur, il est indispensable d'avoir interprété un criminel notoire. Comme Pacino a fait son Tony Montana, comme Newman a fait son Billy the Kid, comme Astérix a été assassiné par Cornillac, Cassel a fait son Mesrine. Je ne sais pas ce que ça donne… Je ne suis pas allé au cinéma depuis le décev

Revue de presse

J e commence aujourd'hui une nouvelle catégorie: la revue de presse. Vous trouverez-ici les âneries, les trucs comiques ou tout ce qu'il me plaira de relever dans la presse, écrite, parlée ou par signaux de fumées (quoiqu'il faudra que je révise ma grammaire en la matière...) Inaugurons donc avec ce que j'ai lu dans Métro d'hier, à propos