Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
leclownalllergique

leclownalllergique

Tags associés : reveenbleu

Ses blogs

le blog reveenbleu

un blog fouilli où je parle de mes livres et livre des textes... littérature, humour, bretagne, informations, romans
leclownalllergique leclownalllergique
Articles : 196
Depuis : 01/08/2006
Categorie : Humour

Articles à découvrir

ne vous demandez pas...

Ne vous demandez pas... Selon « la promesse de l'aube » l'homme aux divers pseudonymes que je connais sous le nom de Romain Gary (Brûle en russe) et Émile Ajar est intemporelle sans le vouloir, tant sa plume se fait délicate ou acide pour mieux mordre. Personne de ma famille ne l'a connu et pourtant vers quinze ans je lisais ce célèbre et po
Le chou du philosophe

Le chou du philosophe

« Le chou du philosophe » Le parc. Quelques hectares de verdure, des vagues de terre verte, dociles, puisqu'immobiles, des arbustes qui tissent toiles et délices, des oiseaux qui peuplent nos rêves. Bohars, lieu dit bien connu des Brestois de souche, à vol d'oiseau à quelques kilomètres de ma mémoire, l'aber ! L'ildut, bras de rivière, enf
Fils du lièvre et du vent

Fils du lièvre et du vent

Fils du vent et du lièvre, tu es l’enfance et masque ta souffrance à coup de danse dans la savane bretonne ce qui étonne les chiens-loups … Gueule d’ange, tu respires le sans sens de l’esprit de ce siècle ou tout est vitesse du ski, à Dakar, oublié les drakkars. Une vague de misère s’installe sur la table de nos nausées… Rions,

La prison aux fleurs bleues

La prison aux fleurs bleues Du premier au dernier de mes pas, resteras Tu ? La prison de ma raison en dérive, Mon hôte, mes chaînes, ma foi. Celle qui brise L’envol, loin des murs, où l'on ne se blesse pas ! Du premier au dernier de mes mots, restera Tu ? Une souffrance tamise mise à nue, Dans les rues étroites de mes pensées amer. Un dél

le carnaval des cieux

Quelque part dans l’univers une boule bleue se heurte à un couloir d'incertitude contre les flots du son et des vents de poussières, ici tramontane, mousson, noroît, suroît, apportent plus que le journal de l’effroi ! Les noms de l’air font peur car la bise de la brise se peut être mortelle tant l’atmosphère industrielle se trouve êt

Droit d'asile texte travailler mais idée de ma pensée

Droit d'asile ! C'est dingue, parfois j'ai envie d'y retourner ! Où cela ? Ben, chez les dingues, enfin à l'hôpital psychiatrique... Pourquoi ? La solitude ! La solitude ? Oui, elle vous emporte très loin dans l'insomnie, sur d'autres terrains, sans d'autres jeux que le je. Le noir s'installe, comme pour nous tous. Sauf que parfois le soleil é
lire "rue du paradis" pour connaître "divagations"

lire "rue du paradis" pour connaître "divagations"

pas besoin de 4° de couverture, dans page 'rue du paradis) vous pouvez-lire les extraits.... pour commander : joubert jean-françois 45 route de l'aber 29840 Tel : 0298043394 0610451622 Bien à vous

voici le titre

http://www.communique-de-presse-gratuit.com/maisons-economes-en-energie-avec-alliance-construction-economies-rime-avec-ecologie_12828.html voilà soyez curieux
le naufrage de Rose " extrait"

le naufrage de Rose " extrait"

Le naufrage de Rose De Jean-François Joubert Prologue Les étoiles partaient se coucher et l’aube pointait son nez. Un matin ordinaire où l’Ogre gommait les lampadaires de l’architecte divin, un vent léger, deux, trois Beaufort. Quelques nœuds pas coulants qui me permettaient de respirer dans cette traversée hauturière, animée de coups