Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
le jardin d'Edwige

Ses blogs

Le jardin d'Edwige.

Il faut du temps et de la patience pour qu'un jardin prenne forme. Créer les massifs, associer les plantes, marier les couleurs... Le rendu est différent d'une année sur l'autre et c'est bien ce qui est passionnant. Erreurs et bons résultats redonnent de l'énergie aux jardiniers amateurs que nous sommes. Ce blog me permet de partager avec ceux qui jardinent déjà ou qui découvrent cette activité exellente contre le stress. Il est aussi un aide-mémoire. Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits, merci de me contacter pour toute utilisation.
le jardin d'Edwige le jardin d'Edwige
Articles : 452
Depuis : 26/04/2015
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Vol de cygnes sauvages

Vol de cygnes sauvages

Bientôt 10 heures et je n'ai pas encore nourri les poules. À peine sortie de la maison, j'entends de puissants battements d'ailes au dessus de ma tête, un magnifique passage de cygnes ! Aucun cri, juste le bruit du vol. Quel beau spectacle sous le soleil matinal du 24 janvier ! Je me précipite à l'intérieur, me saisis de l'appareil photo mais
Hellébore noire - Helleborus niger

Hellébore noire - Helleborus niger

Cette rose de Noël blanche est particulièrement lumineuse au jardin ! L' Helleborus Niger est la plus connue en période des fêtes de fin d'année. On la trouve chez tous les fleuristes. Elle m'a été offerte en pot il y a 2 ou 3 ans et je l'ai plantée en pleine terre dès la fin de sa floraison. Elle fleurit à l'époque où le jardin se trou
Le Daphné lauréole - Daphne laureola

Le Daphné lauréole - Daphne laureola

Ce laurier des bois pousse au pied d'un tamaris de printemps, il s'est invité au jardin. Cette plante est toxique. J'ai lu que l'ingestion des baies peut entrainer la mort (10 à 12 fruits pour l'adulte et seulement 2 pour un enfant semble-t-il...) En été 2017, cet arbrisseau, de la famille des Thymelaeaceae, a donc été arraché. Il représent
Fuligule morillon - Aythya fuligula

Fuligule morillon - Aythya fuligula

Deux mâles glissent sur l'eau de l'étang de Fayelle, ils sont reconnaissables à la silhouette ronde, au plumage noir, aux flancs blancs et à la huppe occipitale. Ces petits canards plongeurs font une halte sur l'étang et viennent peut-être de Sibérie centrale. Trio au premier plan composé de 2 fuligules morillons et au centre, un fuligule m
Skimmia du Japon 'Rubella'- skimmia japonica 'Rubella'

Skimmia du Japon 'Rubella'- skimmia japonica 'Rubella'

J'ai un faible pour les arbustes persistants, ils se remarquent particulièrement en hiver et donnent vie au jardin. Ce beau skimmia au port arrondi est très décoratif plusieurs mois durant. Les inflorescences en boutons rouges se détachent du feuillage et captent actuellement mon regard. En mars, la floraison blanche et très parfumée fera le
 Mésange bleue - Cyanistes caeruleus.

Mésange bleue - Cyanistes caeruleus.

Suspendue aux pétales d'une fleur de camelia sasanqua , une mésange bleue en savoure le nectar. Les pattes sont accrochées au pétale de la fleur du camélia. Insectivore avant tout, la mésange bleue fréquente principalement les feuillus où elle chasse sa nourriture. Dès qu'il gèle plusieurs nuits de suite, j'installe une boule d'aliment po
Lierre - hedera.

Lierre - hedera.

Des baies noires pour le festin des oiseaux. Le lierre pousse un peu partout dans le jardin, au sol, sur certains tronc d'arbre, sur les murets ou murs de la maison. Cette plante grimpante, au feuillage persistant, gagnerait à être aimée de tous car elle participe pleinement à la biodiversité de différentes manières. Le lierre protège l'éc
 Bergénie  - Bergenia

Bergénie - Bergenia

Son feuillage persistant et brillant habille joliment les coins mi-ombragés ou le pied de certains arbustes comme les viornes et les cornouillers. Le bergenia s'utilise aussi dans les bordures, les rocailles ou comme couvre-sol pour la mi-ombre mais il a besoin de soleil l'hiver pour fleurir. Certaines espèces fleurissent en hiver, d'autres au pr
 Pic vert - Picus viridis.

Pic vert - Picus viridis.

Le Pic vert picasse, il signale sa présence par un cri aigu bien connu qu'il pousse en vol, impossible de ne pas l'entendre s'il s'invite chez vous : c'est aussi le "rire" du pic-vert. Il se dit d'ailleurs que la pluie va arriver quand on l'entend... À vérifier... Souvent agrippé au tronc d'un arbre, il grimpe par petits bonds ou pose sa longue
Aucuba  du Japon - Aucuba japonica

Aucuba du Japon - Aucuba japonica

J' ai longtemps hésité à supprimer les branches du bas qui alourdissent l'arbuste. C'est l'arbuste parfait pour les endroits sombres et la mi-ombre, le pied des grands arbres et l'exposition nord de n'importe quel jardin. Un bon fertilisant organique lors de la plantation et une terre fraîche lui offriront de bonnes conditions de culture. Sans