En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

WacsiM

WacsiM

Jeune homme, petit, blond (pour l'instant), yeux bleus, pas bien gros ...

Ses blogs

€rr¤r $y$t€m !n My |3r@!n

€rr¤r $y$t€m !n My |3r@!n

Textes, découvertes et billets d'humeur de WacsiM.
WacsiM WacsiM
Articles : 606
Depuis : 03/06/2006

Articles à découvrir

Souvenir d'été

C'était l'été, cette période folle Où l'ennui et le temps se tuent. Nos pieds restaient collés au sol Tant le goudron avait fondu. Le soleil dominait le monde Et nous faisait boire des litres d'eau Qui s'en allaient en sueur... immonde... Nous nous cachions dans le frigo. C'était l'époque des randonnées, Des chats, gamelles et guerres fact

Texte destiné à ma voisine de métro

Il est bien fort probable Que tu étais mignonne Avant d'être exécrable, Cette incroyable conne. Je suis même persuadé Que l'une est cause de l'autre. Ta beauté t'a gâtée, Tu n'étais pas si sotte. Mais aujourd'hui je crains Que tu n'atteignes le fond : Sous tes formes un grand rien, Ce du sol au plafond. Les tapisseries sont bonnes Mais tou

BTDT

- Been there, done that! - T'es pas le seul... - Been there, done that! - Oui mais ta gueule ! - Been there, done that! - Youpi, c'est cool... - Been there, done that! - 'tain tu nous saoules ! C'est l'histoire d'un garçon que je m'en vais conter. Bien que bon il est con à se la raconter. Amical au début on ne se doutait pas qu'monsieur avait to

Je m'affaisse

Comment se fait-ce Que seules l'amour, la mort, tristesse M'inspirent vraiment ? Comment se fait-ce Que tous les jours j'y pense ne s'rait-ce Qu'un court moment ? Comment se fait-ce Que tous les mots jaillissent, se pressent Et forment ces textes ? Comment se fait-ce Que mon cerveau soit en détresse Malgré l'contexte ? MOI J'EN AI MARRE / PUTAIN

Stalkeuse loveuse

On s'ajoute sur tinder puis small talk via twitter. Tu likes toutes mes photos sur facebook à pas d'heure. Chacun de mes statuts est commenté par toi Pour me dire "Tu as vu ? Je suis là, je te vois !" Je ne peux m'échapper de cette bulle irréelle Où tu as développé des sentiments virtuels. Tu me suis sur twitter, facebook et instagram, Pint

Coincé au croisement

J'y fais face et ne sais que faire. Combien de temps avant d'agir ? Autant le dire c'est un enfer Dans lequel je ne veux vieillir... Je suis un prêtre, heureux fidèle, Et un marchand un peu truand, Un bon à rien qui fixe le ciel Et un acteur/intermittent. Je prie mon Dieu toute la journée, Essaie d'arnaquer mes clients Mais surtout apprends à

La joie

Pourquoi sommes-nous si durs - avec nous-mêmes ? Il nous faudrait une cure - de "Nous on t'aime !", De sentiments si purs - qu'aucun n'blème n'tienne, Plus jamais ne fissure - nos coeurs en peine. Pourquoi ? Pourquoi c'n'est pas la joie ? Dis-moi ? Dis-moi sais-tu pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi c'n'est pas la joie ? Touchons du bois mille fois ma

Naufragée

Je te vois du hublot tu te noies dans les flots la marée est si haute. - Le courant t'emporte loin de mes yeux de mes mains tu t'éloignes de ma faute. - J'aurais dû j'aurais pu te sauver de ce flux incessant insensé. - Toi qui n'en pouvais plus qui la tasse as bien bue te voilà naufragée. - Naufragée - Enragée - Obligée - À nager - Dans l

Et demain ? Je verrai.

Où serai-je ? Que ferai-je A la fin du chapitre ? Qu'en sais-je ? Pour tout t'avouer Je doute même sur le titre. Je suis en rédaction Semi-automatique D'un roman dont j'espère Une histoire utopique. Dans le flou, dans le doute, A l'existence précaire, Je fais face à la vie : Oui mais que vais-je en faire ? Sans être pro en impro' Je ne vois

A.

Ne désespère jamais de trouver ta superbe. Il se pourrait, qui sait, qu'elle ne soit qu'à deux pas, de toi, de là, assise et les pieds nus sur l'herbe, la plus belle des bêtises n'attendant qu'un grand A. Est-ce le printemps qui chante ou le manque qui gémit ? Dire que l'Amour t'enchante, lui qui te torturait. À présent tu es prêt à rejoi