Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
marolivtour

marolivtour

Tags associés : amsud, austral, avant-premiere, nz

Ses blogs

Le blog de marolivtour

Un silence, une pause, un soupir... une parenthèse qui s'ouvre sur une page nouvelle... avec l'envie secrète de ne jamais pouvoir la refermer, un hublot pointé sur l'horizon et se laisser aspirer, s'envoler... portés par les embruns et les cris des mouettes. Hasta luego !
marolivtour marolivtour
Articles : 45
Depuis : 25/12/2011
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Faux départ !

Pouvez-vous venir nous chercher à l'aéroport ? Non... nous n'avons pas de service de navette... vous devez prendre un taxi ! On n'est pas en New Zealand que diable ! Taxi serbe... petite course de 2 ou 3 km... Pas les seuls à attendre un camion, c'est lundi de Pâques et service minimum chez Apollo... on attend... patiemment... 2 bonnes heures..

Road Movie...

Mercredi 10h. Nous quittons enfin Perth ! Les talents de négociateurs d'Olivier nous ont permis de prolonger de deux jours la location du van pour plusieurs centaines de dollars de moins, alors même si on ne va pas rattraper le temps perdu...Et puis ce nouveau van est largement plus récent ! Premier arrêt : le désert des Pinnacles. On se balad

Maïlys

Un mail tragique ce matin. Maïlys était en stage à Montréal. Il neigeait cette nuit, un camion les a renversées alors qu'elle et son amie traversaient la rue sur un passage piéton. Maïlys est morte sur le coup, son amie a été grièvement blessée. Toutes mes pensées vont à Marie-Pierre et Guy, ses parents, Benjamin, Stéphanie, sa famill

La cité de Charles...

Petit saut de puce by plane de 1500km vers le nord. Initialement nous devions prendre le Ghan à Alice Springs pour 24h de train à travers the Northern Territory... mais il y a presque 3 semaines il était déjà apparemment complet et notre expérience du rail australien sur l'Overland entre Melbourne et Adélaïde n'avait pas été inoubliable..

Southern... across !

En arrivant chez Pollo à 13h on a cru que le switch de camion ne nous prendrait guère plus d'une heure et que nous pourrions descendre plein sud dans l'aprem jusqu'aux contreforts de Margaret River... mais Apollo... réserve toujours son lot de surprises. Le van n'était pas prêt (organisation toujours déplorable). Il nous attendait vers 16h...

Un paradis sur terre...

Il est 7h10... toujours pas de taxi ! On commence à baliser... Téléphone à la compagnie... »Ah... désolé, on vous avait oublié ! Je lance un appel immédiatement ! ». 10 mn après toujours rien... Re téléphone... « Ah j'ai demandé mais aucun taxi ne répond... alors ! »... Euh... oui... et pouvez-vous renouveler l'appel svp ? « Bon d

Et maintenant ?

Que nous reste-t-il de tout ce temps passé à vadrouiller ? Qu'avons-nous préféré ? Avons-nous projeté de recommencer ? Où aurions-nous pu nous installer ? Questions sans réponses ou questions trop précises... réponses évasives ou réponses floues... Difficile de faire ressortir un moment plutôt qu'un autre... un pays plutôt qu'un autre

Heart of the earth

Vu d'avion quelques crêtes rocheuses entourent Alice Springs... l'aéroport est très mignon (pour Yvounet !). Moquettes et tableaux de motifs aborigènes. Nous apercevons enfin les 1ers maîtres des lieux... par petits groupes le long de la route qui mène au centre... puis dans le centre plus dispersés. Beaucoup ont une bouteille à la main...

Flight 714 to Sydney !

Une navette nous dépose au B&B Sydney Harbour dans le quartier des Rocks, à 2 pas du port. Jeff, le proprio, est chaleureux et actif... en 20mn on connait déjà plein de choses pratiques sur la ville... Vieille maison charmante avec un petit jardin bien agréable pour déguster un excellent breakfast. Véritable repas pour démarrer nos journée

De Melbourne à Adélaïde...

Melbourne, jeune et décontractée, très cosmopolite : ça grouille ! Le centre ville est occupé en grande partie par Chinatown. De l'autre côté de la rivière se trouve le quartier des affaires et des grands hôtels dans d'immenses buildings de verre. Dans les rues, les « chinois » sont plus nombreux que les « caucasiens ». La population e