Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Les miettes

Les miettes

Ses blogs

Les miettes

Des miettes encore des miettes
Les miettes Les miettes
Articles : 340
Depuis : 10/02/2011
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Il est temps de connecter les points.

Brûlant, tu tisses. Des chairs Tu déchiquettes, pardon, l'épaisseur Équestre. Épaisse, tu romps, quand tu Planes / tu demandes l'absolution. Brûlant, Tu cherches, sur le fil tu es l'étagère, la Main repliée dépliée et tu romps. Tu Es l'absolution. Absolue tu erres Comme une chair et comme les Avions. Les planeurs les chaleurs te Raviront

Taffetas bleu.

Petit carré, tu brilles. Jaune d'œuf comme pour Pleurer, ouvert comme s'ouvre une fenêtre Ou un parapet ; on peut te sauter. On Dirait que tu es plein de farine pilée. Piscine étrange pour marlous Apeurés. Tout petit carré bi- En morcelé. Quand je t'ai Pris je l'ai vu : tu étais Fêlé. On aurait dit lucarne Pour chatte venue de loin. Ou m

Biches atroces.

Regard où gît la peur : Quinze biches atroces, Cerveau gelé. Une chair Dévorée. Les monstres Habitent la forêt, et hu- Rlent pour le prouver. Habitués aux pierres, Par l'euphorie gagnés, C'est comme pour te Chasser. Tu es le nœud De bois, l'écharde et le Frimas ; tu es salie par les Éclairs, seule vie dans la Forêt. Qu'on te fracasse Da

Trobar leu.

C'était comme si c'était Cerné d'un fin liseré Petite mandibule Fermée. * C'était comme l'aurore le Couchant, aube et cré Puscule, c'était ce qui Changeait. * Ça pesait peu. Ça pèse Moins. * Ouvrage lent, biche Atroce comblée D'aumônes. * Ru tumultueux, aubé- Pine, genévrier. Automne. * C'étaient les saisons comme elles débutent. C

Machine à enseigner.

Je suis une machine à enseigner. Et cette phrase, toute nue, me vient souvent en tête – sans arrière-pensée, ni prolongations. Je peux la développer par écrit ; quand l'on commence à enseigner dans beaucoup de situations différentes, et beaucoup de choses différentes, c'est l'enseignement tout seul qui, seul, commence à prendre la place

Almanach.

À Cordoue dans les étuves, dans les Flacons, un peu de plomb, brûlé afin Que science soit comme toute fiction L’or d’un monde ravagé par l’ignition. Bien sûr, c’est Marie, la mère de Sion, Auxilio d’un autre temps pour autre Entreprise, et même démolition. Deux Alchimistes bien déchues le diront, Pardon. Pardon, pour le temps qu

C'est pas.

C'est pas que t'étais bonne. Si t'étais rien que bonne on te L'aurait pas appris. C'est pas que t'étais malvenue. T'étais venue comme une autre. T'étais venue pour les choses. Venue pour le miel, et pour la luzerne, Arrête. C'est pour la végétation que T'es venue puisqu'on vient pas que Pour les ruches. Qu'elles bourdonnent, Libres cardinal

La vérité.

La vérité – et toute vérité n'est pas bonne à dire – c'est qu'elle commence à avoir de l'empathie pour les insectes. Elle ne peut plus les tuer, plus se débarrasser de leurs pattes velues et de leur bourdonnement. Ne peut plus les pincer entre deux doigts pour les balancer par la fenêtre, leur arrachant une aile dans le mouvement. Il y

L'invention de l'écriture.

On crut longtemps que l'écriture était d'origine céleste. Mais personne n'en avait de preuve, donc personne n'y croyait trop ; donc la reine, qui était joueuse, décida un jour qu'un concours déciderait de l'origine de l'écriture. Toutes les conteuses les plus rabougries, toutes les plus vieilles, les plus claudicantes de la région se rendir

La crue.

Rêver le rêve qu'il continue Ligne pâle et ardue, rêver l' Hiver saison rapace, la crue Dépasse de loin mes forces Rêver le pâle hiver afin qu'il Continue, la crue, ternie de Lignes claires. Éclaire, rude Lampe, le pâle hiver ; d'un Février en crue. Rêver le rêve Pour qu'il continue, en toi j' Ai cru. Sauvetage, rapide et Pirates, rêve