En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Plume

Plume

Poète dans l'âme, rêveuse, j'aime relever les challenges et fourmille de projets.

Ses blogs

Au bout de mes rêves...

Au bout de mes rêves...

Du voyage, de l'humour, des p'tits bonheurs du jour en poésie et en photographies...« Chaque belle journée, il faut la prendre en soi, sans la gâcher » Alice FERNEY. "Photographier, c'est saisir l'émotion du premier regard, figer la magie de cet instant précis..." Claire
Plume Plume
Articles : 1492
Depuis : 14/04/2009
Categorie : Photographie

Articles à découvrir

Je pédale...

Je pédale...

Dimanche, Comme une page blanche, A écrire, tout en pédalant, allègrement. Dans ce décor de nature au ciel bleu franc, Mes pensées s’allègent. J’oublie tout, concentrée sur l’effort à fournir. Face au vent qui s’est levé, Après la pause de la mi-journée, Il faut batailler, Faire front, ne pas se laisser déstabiliser. Les rafales
Je t'écris...

Je t'écris...

Je t’écris, D’une plume libre et appliquée, Liberté ! Je t’écris, Pour remplir avec mes mots, Ton p’tit cœur gros, D’un plein de sourires et de rires. Je t’écris pour redonner à ton visage, l’envie De vivre, de te plonger dans le bain bouillonnant de la vie. Je t’écris, Pour te dire bravo de te reconnecter à la musique et
Qui es-tu ?

Qui es-tu ?

Hier soir, juste avant d’éteindre l’écran. Une photo s’affiche. Celle de ce charmant bambin pris avec sa maman dans l’attentat de Barcelone, recherché par son grand-père. Entre-temps retrouvé, j’avais poussé un long ouf de soulagement. Et là, je découvre l’ignoble nouvelle. Il fait partie des morts identifiés. Instant de stupeu
Touchée en plein coeur..

Touchée en plein coeur..

Un bruit mat, sourd résonne, celui d’une camionnette qui a perdu la raison, fauche en zigzagant sur son passage des passants, innocents, déambulant à cet endroit-là, au mauvais moment. Combien de croix à rajouter au bilan de cette cavale meurtrière ? Injuste, inacceptable, effroyable tuerie au cœur de Barcelone meurtrie, touchée en plein
Las piedras...

Las piedras...

Dans l'année, c’est l’un de mes week-ends préférés, celui du Patrimoine. L’occasion inespérée de me faufiler dans des lieux inconnus ou presque, parfois redécouvrir certains espaces, et de continuer à m’émerveiller de la beauté de monuments choisis. Autant d’ouvrages qui défient les ans. A fleur de pierre, claire ou plus foncé
Y a d'la joie...

Y a d'la joie...

« Bonjour, bonjour les hirondelles, y a d’la joie… » Le printemps a roulé sa bosse, léger et plein de promesses. Puis l’été s’est engouffré. Je me suis aéré la tête et j’en ai profité pour secouer mes neurones dans tous les sens. Il y a tout juste une année, j’ai commencé à travailler sur mon projet d’écrivain conseil.
Au fil des heures...

Au fil des heures...

Au fil des heures Dimanche dernier, A la mi-journée, Je me suis égarée en agréable compagnie, dans cette demeure au charme désuet, Qui accueille des sculptures contemporaines, Qu'il fallait avoir l'audace d'inventer. Certaines sont très étonnantes, attirent le regard, Sont sources d’évasion. En ce moment, l'exposition Marie sculptures et
Une maison de famille...

Une maison de famille...

Une maison de famille, Qui fourmille, De vie, de bruits, d’écrits et d’envies, Habitée de chambres et de pièces immenses, Dans lesquelles se retrouver, Pour déjeuner, jouer, tricoter, rêver… Une maison de famille, Dans laquelle je suis conviée, Pour quelques jours de latence, Hors du temps et des convenances, Une maison de vacances, Des
C'est la rentrée...

C'est la rentrée...

Après une pause estivale bien méritée de quatre semaines pleines et entières, j’ai dû me résigner ce matin à regagner mon bureau. En prévision, j’ai filé vers le Gardon hier pour me plonger avec délice dans cette eau fraîche et revigorante. C’est mon lieu ressource, dans lequel je puise force et détachement. Au saut du lit matinal
Je marche seule...

Je marche seule...

Envie soudaine de prendre l’air, Celui des hautes montagnes me manque. Je m’évade dans cette ville qui m’a vue grandir, humer l’atmosphère d’un endroit que j’aime tout particulièrement. Celui du Jardin des Plantes, immuable jardin botanique qui sait encore me surprendre. J’erre dans les allées, de temps à autre caressées par des