En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

LeTeffou

LeTeffou

passionné et avide de patrimoine
Tags associés : amiens, chateaux de la somme

Ses blogs

Le blog de LeTeffou

Le blog de LeTeffou

au hasard de promenades ou au cours de périples organisés, mes coups de coeur, des coups de projecteur sur le patrimoine de la Somme.
LeTeffou LeTeffou
Articles : 17
Depuis : 24/09/2009
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Châteaux de la Somme inscrits à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques

Châteaux de la Somme inscrits à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques

Abbeville - château de Bagatelle : (18ès) > Maison dite de Bagatelle, inscription par arrêté du 18 mai 1926. > Ensemble des jardins à la française et le parc entourant la maison : inscription par arrêté du 26 novembre 1946 Airaines : > Château des ducs de Luynes (ancien) ou Chatellenie : inscription par arrêté du 5 juillet 1926 Argoeuves
Amiens, les pierres oubliées I

Amiens, les pierres oubliées I

Au numéro 4 de la rue Vivien, l'on peut voir deux beaux pavillons en brique et pierre, encadrant un hideux portail qui laisse (entr')apercevoir, au fond d'une cour abandonnée, un ancien hôtel particulier. Construit fin du 19ème/début 20ème siècle, il fut agrandi à l'arrière, et jusqu'à la rue Duthoit, d'ateliers de fabrication en sheds au
Allons voir si A. Roze...

Allons voir si A. Roze...

Sculpteur amiénois né dans le quartier de la Hotoie en 1861, mort à Amiens en 1952, Albert Roze a marqué la ville de son empreinte, étrangement oubliée, ignorée du plus grand nombre, eu égard à son importante production, si ce ne sont l’inévitable tombeau de Jules Verne, la Vierge dorée d’Albert ou encore « Marie sans chemise », au
100 autres châteaux en Somme

100 autres châteaux en Somme

Voici 100 châteaux du département de la Somme. Certains mériteraient une protection au titre des M.H. ou ne serait-ce que de bénéficier de soins et d'entretien avant que de sombrer dans la ruine... Acheux-en-Amiènois : 18 & 20ès L'ancien château du 18ès fut transformé et modernisé dans les années 1920, notamment dans la partie donnant s
Amiens, les pierres oubliées II

Amiens, les pierres oubliées II

Rue Saint-Leu, juste après les facultés de sciences et mathématiques, se dresse la salle Saint-Jean, dernier témoin de l'Hôtel-Dieu d'Amiens qui fut fondé au 12ème siècle et transféré ici au siècle suivant. Construite entre 1528 et 1530, sa façade comprenait deux parties (celle des hommes et celle des femmes). Les importants bâtiments
Les vieilles dames oubliées..., Saint-Firmin-le-Martyr

Les vieilles dames oubliées..., Saint-Firmin-le-Martyr

Il est de mauvais ton, quand on est une église amiénoise, de ne pas s'appeler Notre-Dame, de jouir d'un prestige exceptionnel et de bénéficier d'attentions particulières. Plusieurs édifices religieux de la ville sont en effet aujourd'hui fermés à cause d'un état de délabrement (dû notamment à la tempête de 2004), d'un défaut d'entreti
Châteaux de la Somme classés Monuments Historiques

Châteaux de la Somme classés Monuments Historiques

Arry : (3e quart 18e siècle) > Façades et les toitures du château et des deux pavillons de la cour d' honneur, le vestibule, l' escalier intérieur avec sa rampe à balustres de bois, les grand et petit salons avec leur décor au rez-de-chaussée, les deux perspectives axiales y compris la pièce d' eau (rivière de la Maye) , ainsi que les troi
Amiens, les pierres oubliées III

Amiens, les pierres oubliées III

En poursuivant rue Saint-Leu, l'on tombe sur plusieurs maisons -à l'état tout aussi lamentable que le moulin Passe-Avant voisin- dont une étroite façade en pierre retiendra notre attention. Ce pignon correspond à l'une des deux nefs de la seconde église Saint-Sulpice représentée sur une lithographie de Duthoit datant de 1854. La première

on se retrouve...

ailleurs ! voila plusieurs -longs- mois que je ne publiais plus ici mais sur ma nouvelle page "La Somme de Tef" ! J'y ai repris mes anciens articles, les ai enrichis, agrémenté de nouvelles photos et bien sûr il y a beaucoup plus d'articles sur les richesses du département de la Somme, je vous invite donc à venir sur la nouvelle page, cliquez-
Une Somme de châteaux, Flixecourt

Une Somme de châteaux, Flixecourt

Symbole de l'enrichissement de la famille Saint, le château dit "de la navette" fut édifié entre 1882 et 1886 pour Stéphanie Zambaux, veuve de Jean-Baptiste Saint. Resté dans la famille, il appartient aujourd'hui à un cousin de Christian Saint, dernier patron "familial" de l'entreprise Saint-frères (qu'il vendit en 1969 à la famille Willot)