En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Citoyen du Laniakea

Ses blogs

Citoyen-du-Laniakea.over-blog.com

Citoyen-du-Laniakea.over-blog.com

Blog à tendance libertaire et révolutionnaire qui cultive et revendique une certaine marginalité par les liens, les personnalités et les idées mis en avant. Ce mélange peut sembler parfois contradictoire mais qu'importe, ce blog aime picorer un peu partout, seule une expression, un appel ou une menace explicite relative à la haine, de violence y sont prohibées
Citoyen du Laniakea Citoyen du Laniakea
Articles : 176
Depuis : 02/08/2016
Categorie : Politique
Le parolier qui fait mal

Le parolier qui fait mal

J'ai une petite faiblesse, j'aime que mes textes disent quelque chose qui dérange le politiquement correct etc etc. Histoire d'espérer que mes mots, mes phrases vont étonner, surprendre, choquer... Qu'importe
Citoyen du Laniakea Citoyen du Laniakea
Articles : 13
Depuis : 24/09/2006

Articles à découvrir

Rêves d'enfant

Quand j’étais petit on m’a dit tu pourras mon enfant quand tu seras grand. C’est déjà remettre à plus tard en oubliant quand commença Mozart. C’est en découvrant, en pratiquant, le plus tôt tout ce qu’on aime qu’on grandit le plus sûrement sans rabais ni gros problème A la majorité, oui à la majorité, le même refrain t’es

Une mèche de cheveu

Une mèche de cheveu, qui n’a jamais vu le ciel bleu. Une mèche de cheveu, ça ne bronze pas. C’est vrai mais je me dis parfois, n’empêche, ça lui donne pas la pêche d’être toujours au placard. Elle en a marre de l’isoloir. Une mèche de cheveux laissée au vent, c’est curieux. Un sentiment de liberté, qui s’exprime sans hésite

sentier escarpé

Si un train doit suivre ses rails, un être humain s’moque qu’on le raille, il fait son chemin. Ca dure un bail, mais c’n’est rien tant qu’il travaille à se faire du bien. Où qu’il aille, oui, où qu‘il aille, il regarde plus loin. Il sort du bétail, fait parler ces entraill’, c’est son destin. S’retrouv’ sur la paill’, m

Paroles muettes : le parolier qui fait mal se présente

Paroles muettes cherchent interprètes instrumentaux vocaux pour que ces phrases ces mots que j’ai la faiblesse de trouver beaux nous donnent un jour la chance de goûter au silence car quand il parle en nous c’est notre mélodie qu’il joue… En d'autres termes, je suis un parolier dont les références d'écriture appartiennent à la chanso

Dans un théâtre

Dans un théâtre aux alentours, je suis allé aux accessoires. J’y ai trouvé entre autre chose dérisoire l’amour, oui l’amour, ce qui a de quoi me décevoir. Dans un théâtre de mon quartier, j’ai fait le même constat gêné. Dans les théâtres les plus anodins, des endroits délaissés aux cercles mondains, tout change sauf la quasi

La banlieue

La banlieue, c’est douloureux. C’est le lieu qui a le plus changé ces trente dernières années mais les choix politiques sont vieux On nous dit qu’il faut du calme pour pouvoir en parler. Et on nous dit quand c’est plus calme de quoi voulez- vous parler ? On a d’autres priorités… La banlieue est sous perfusion. Ce n’est pas l’arg