En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Ben

Ses blogs

  le blog freretoc par : Ben

le blog freretoc par : Ben

freretoc.over-blog.com
Ben Ben
Articles : 219
Depuis : 29/08/2006

Articles à découvrir

Mi-temps

Mi-temps

Belle année musicale pour le moment. A la mi-temps, d'excellents albums, qui m'ont tous impressionnés.
2014, pour solde de tout compte.

2014, pour solde de tout compte.

Top 5 1. Warpaint. s/t (et de loin) 2. La dispuste. Rooms of the house. (et d'assez loin, aussi, quand même) 3. The Antlers. Palace (de loin) 4. Morrissey "World peace is none of your business". (de très loin) 5. Natalia M. King. Soulblazz (de loin) Film de l'année : Under the skin : alors là de très très loin. Morceau de l'année : Parade, t
World peace is none of your business - Morrissey

World peace is none of your business - Morrissey

But you're in the wrong skin and the skin that you're in says "urgh let it begin" Les Smiths et moi, c'est à la vie à la mort. J'ai dragué la mère de mes enfants en lui faisant écouter les Smiths. Et Johnny Marr est un guitariste fabuleux, d'une intelligence et d'une élégance... il aura défini le son des Smiths, et aura servi de la plus bel
Deux disques pour commencer 2015.

Deux disques pour commencer 2015.

Bon, faut continuer. Alors, ouais, du putain de rock bouclé en 30 minutes et quelques. A ma gauche Sleater Kinney, qui signe un retour fracassant avec No cities to love. A ma droite Antemasque, nouvelle incarnation des mecs d'At the drive in et Mars Volta. Deux disques uppercuts qui assènent des vérités qui sont bonnes à entendre : le rock c'e
2016, avant liquidation totale

2016, avant liquidation totale

Je ne vois pas d'autres solutions que de se noyer dans la musique, le cinéma et la lecture. Il n'y en a pas d'autres. Côté musique, un best-of totalement subjectif avec toujours en tête de dériver, aux confins de l'inconscient, enveloppé dans des nappes électroniques, du shoegaze mais le regard planté dans les étoiles, histoire de faire ta
Des quelques disques qui changent la vie (22) - Interpol, Turn on the bright lights

Des quelques disques qui changent la vie (22) - Interpol, Turn on the bright lights

A ma soeur. If you don't trust yourself for at least one minute each day... Parfois, la vie ne tient qu'à un fil. Au coeur des réjouissances hivernales, de cette partie de l'année où la maison et la famille sont toujours un refuge chaleureux, où les illuminations me font un bien fou, un puits sans fond, un abîme peut s'ouvrir et sembler pouvo
Blade Runner

Blade Runner

Attention : spoilers. Chaque fois qu'une lumière brûle deux fois plus, elle brille deux fois moins longtemps. Et vous avez brûlé on ne peut plus brillamment, Roy. La première fois que j'ai vu Blade Runner de Ridley Scott, je suis totalement passé à côté. Je l'ai vu dans des conditions désastreuses, ce qui m'a rendu le film pénible, alors
2015, sens dessus-dessous

2015, sens dessus-dessous

La musique de 2015 aura été aussi belle, intense, vivifiante, régénérante, pertinente et bouleversante que l'année tout court aura été mortifère, indigente intellectuellement et aura marqué un pas de plus vers la défaite totale de la pensée. Un président de gauche (sic) qui part en guerre et exhorte ses compatriotes à mettre le drapea

Mi-temps

Très belle année musicale pour le moment. A mi-parcours, déjà beaucoup de gros coups de coeur et deux immenses disques, celui de Kamasi washington, The Epic, un projet dingue, magnifique et Carrie and Lowell de Sufjan Stevens, un disque absolument somptueux, essentiel, un de ces disques que je garderai en moi quand tant d'autres se seront effac
Des quelques disques qui changent la vie (21) - Suicide, Second album

Des quelques disques qui changent la vie (21) - Suicide, Second album

Pas mieux, alors pour une fois, je copie/colle une critique d'un certain Toitouvrant (m'est avis que c'est un pseudo...) : "Dream Baby Dream" : un xylophone étincelle une même ritournelle et rejoint l'orgue qui sonne le ciel, tout deux en communion, dans un chant d'amour qu'Alan Vega reprend, dans l'apesanteur magique de mots doux et plein d'espo