En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

thonon-ecologie

thonon-ecologie

Ecologiste Thonon Municipales 2014 Environnement EELV

Ses blogs

Thonon Ecologie

Thonon Ecologie

Les écologistes de Thonon candidats aux élections municipales, présentent leur projet pour la ville et leurs actions. C'est notre "défi vert".
thonon-ecologie thonon-ecologie
Articles : 524
Depuis : 01/03/2008
Categorie : Politique

Articles à découvrir

On la met où, la voiture ?

En mars, le Conseil Municipal (moins ma voix) a pris une décision importante sans que la presse ne s'en émeuve, et devant très peu d'observateurs. Pourtant, l' "Humain d'abord" avait pollué nos rues pendant la campagne avec des prospectus dénonçant les agissements de QPArk. On s'attendait donc à les voir sous les fenêtres de la salle du Con

Concertation ?

Autoroute : suite : Jeudi soir a eu lieu une soirée de "concertation"... Concertation ? quand un préfet dit clairement et avec autorité qu'il défendra un dossier devant le ministre et qu'il finit par porter en écharpe le drapeau offert par une association qui veut à tout prix l'autoroute, on peut se poser la question de l'utilisation du mot "

la carrière en résumé

Ce dossier manque de clarté pour les riverains : c'est un des opposants qui a été obligé de dessiner les différentes vues d'après les courbes de niveau présentes dans le dossier : il n'y a qu'une seule vue de la montagne "après", toute petite ! Le Crêt Sainte-Marie-Pain de Sucre a servi de carrière dès 1939, puis a été fermé en 1946 l

Pour l'autoroute ?

D'une seule voix, les élus de Thonon auraient dû se prononcer POUR l'autoroute Thonon-Machilly. Mais voici ce qu'a dit Elisabeth Charmot : Voeu sur la 2x2 voies Monsieur le Maire Vous allez êtes surpris, je ne vais pas vous parler de forêts ni d'agriculture, ni même de particules polluantes ou de Cop 21... bien sûr je m'oppose catégoriquemen

Lire le "journal" avant d'aller à la mairie...

Assez amusant de lire "Le Messager", ce week-end ! Le Messager sort le jeudi et, ce jour-là, il y avait une Commission urbanisme. Et le Messager annonçait la création de pistes cyclables dont une belle et prestigieuse piste devant le château de Ripaille. Avant que la Commission n'évoque le sujet... Monsieur Joly, adjoint à l'urbanisme, devait

Le Dauphiné et la carrière

Elisabeth Charmot, à propos de l'article sur la carrière : L'article de Monsieur Berchemin jette un grand discrédit sur mes propos notamment : - " raser toute la colline" Je n'ai certainement pas dit cela comme ça. Ce n'est pas possible puisqu'il y a des habitations sur le dessus. L'impact environnemental est bien assez grand comme cela de tout
Petite note de coin de table

Petite note de coin de table

Mercredi, la mairie "rendait des comptes" : c'était la présentation des comptes administratifs. Bien sûr, ça m'était bien difficile d'approuver des comptes dont j'avais désapprouvé une partie des dépenses. Je n'ai pas voulu tergiverser non plus sur le mauvais taux de réalisation des investissements puisque de toutes les façons, moi, je n'

Thonon veut dormir !

L'an dernier, le maire avait refusé ma demande d'adhérer à l'ATCR, qui est la seule association qui négocie le devenir de Cointrin et les choix faits en matière de développement. Refuser d'adhérer à l'ATCR, c'était renoncer à faire entendre notre voix, d'autant plus que l'agglo Grand-Genève n'est pas non plus consultée. Comme le Grand C
Carrière respectueuse ?

Carrière respectueuse ?

Dans l'automne, Monsieur Barbaz, carrier, présentait un projet d'extension de sa carrière, en nous assurant que ce serait une carrière écologique. Et bien, ça commence mal ! Quand on pense à une carrière, on imagine atteinte au paysage, risque pour l'eau, poussières liées à l'exploitation, bruit... mais n'on imagine pas vraiment la pollut

On signe !

Nous étions persuadés qu'une concertation ne pouvait se faire à coup de pétition. Las, Monsieur le Préfet a confirmé aux pro-autoroute qu'il tiendrait compte des signatures de leur pétition... Alors il sera bien obligé de prendre la nôtre en compte ! https://www.change.org/p/dréal-rhône-alpes-service-mobilité-oui-au-transport-en-commun-