Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
QUI VOUS SAVEZ

Ses blogs

Pascaloup de Savoie

Fenêtre ouverte sur le monde, à plus d'un titre : poésie, sport, maîtrise de l'information...
QUI VOUS SAVEZ QUI VOUS SAVEZ
Articles : 2707
Depuis : 14/11/2011
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Étends-moi de ton amour

Étends-moi de ton amour

Qui n'en peut plus boira du grand Bourdeau Grosse baffe : il est quand même terrible, ce petit col gaulois Elvire au rêve, il vire au cauchemar Nul ne ploie au but Je n'en finis pas d'ajouter une dent sur les crampes ; incisive, ta silhouette bottée a mis le feu à ma rampe. Au Pays haut, avec Puck Moonen
Aller à l'idéal qui comprenne mon réel *

Aller à l'idéal qui comprenne mon réel *

Les professions de foi affluent dans la boîte aux lettres. Le reflux connaîtront les candidats, dont le programme fera perdre à mon bonheur un seul kilogramme. * Un égoïste, c'est quelqu'un qui pense pas à moi / merveilleuse leçon d'un petit garçon à Coluche, maître d'école.
Maillon fort

Maillon fort

Au salon où s'agrippe leur dernier séjour, trois mémés silencieuses jettent un coup d'œil au documentaire tombé d'un arbre à guenons. L'infirmière volubile du premier étage, qui a des beaux fruits dans son corsage, pousse le fauteuil roulant d'un pépé jusqu'à l'écran et change de chaîne, sans s'occuper de la contemplation initiale. Il
Roland, gare aux gosses !

Roland, gare aux gosses !

Vues de la terrasse, les finales Vieville-Bourdaleix sont sensass Sur le court central de l'enfance Frérot, le blondinet, étale toute sa volée ; Frangin, beau brun, en défense à deux mains, connaît le passing étoilé. Au tennis club Jules-Ferry, même pas peur de jouer sous les éclairs ; Maman, qui trace nos lignes de vie, nous envoie par l
Triste sire, Tain-l'Hermitage

Triste sire, Tain-l'Hermitage

Montjoie, St Denis, c'est la devise de notre famille... Le visiteur n'est pas du soir mais du matin. Le désespoir a-t-il attisé pour la faction moite ? Un geste insensé sort de cette boîte.
Au lavoir de la guerre des sexes *

Au lavoir de la guerre des sexes *

Arthur est en vedette. Il lave plus propre que la République féministe. L'opprobre qui s'attache à l'homme assigné à résidence s'évanouit avec le linge baigné d'innocence. * Une idée de départ pour un livre dans la plaine du sexisme inversé, avec les hommes soumis aux tâches ménagères, au devoir conjugal, à l'inégalité salariale,
Je ne sais plus faire du feu...

Je ne sais plus faire du feu...

Une femme, tristement d'aujourd'hui, fait des affaires de premier bureau ; un homme, pénitent de la dernière pluie, conte, à leur petit miracle, l'oie de Perrault. Abonnez-vous http://bit.ly/inachansonsChamps Elysées 11/05/ 1985 France 2Serge REGGIANI chante "Le petit garçon"Images d'archive INAInstitut National de l'Au...
Le jury retient la jeunesse

Le jury retient la jeunesse

Petit, prends ton tour ! Nous ne nous trouvons pas du bon côté de la table ; plus grand-chose à prouver. Nous l'envions, l'adolescent(e) qui cherche ses mots ; il (elle) enrichit le caractère pertinent de l'écho. Pour cette session orale du brevet, au programme du jury 7 : parcours avenir, let's talk about sexism (parcours citoyen), nutrition,
Casques d'or

Casques d'or

Qu'ils aient été fils or pères, tous ont crié Maman ! leurs entrailles, à l'eau ou à terre.
Désordre de priorité

Désordre de priorité

Le Léviathan / Hobbes salvateur La Gauche qui s'estime encore singulière défile pour les libertés alors qu'elle se défile face à la première d'entre elles : la sécurité.