En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Andrée Oger

Ses blogs

Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure

Andrée OGER, conseillère départementale communiste de Saint André de l'Eure

Andrée OGER est maire honoraire de Croth, conseillère départementale de Saint André de l'Eure et chevalier de la Légion d'Honneur.
Andrée Oger Andrée Oger
Articles : 2820
Depuis : 15/02/2007
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Mélenchon en forte hausse, Le Pen rattrapée par l'Histoire

De 11 % en début d'année, Jean-Luc Mélenchon est crédité de 18 à 19 % désormais. Encore une fois, les incertitudes liées aux sondages doivent rendre prudent sur les pourcentages annoncés. Il n'en est pas moins que de Marche pour la VIème république en meeting, comme sur la Canebière hier, le candidat de la gauche alternative rassemble u
Le jour où Haïti défendit le Vénézuéla

Le jour où Haïti défendit le Vénézuéla

Un petit contre-pied de l'actualité française, en oubliant un temps l'élection présidentielle, et en refusant de sombrer dans la panique organisée après la nouvelle agression islamiste sur Paris. Cet article sur le Venezuela peut paraître éloigné des réalités françaises. Finalement non ! Les pratiques des Etats-Unis et de leurs vassaux

Amplifions la dynamique Mélenchon !

A 11 % le 25 mars, Jean-Luc Mélenchon est aujourd'hui crédité de 16 % d'intentions de vote ! Un sondage reste un sondage, avec toutes les incertitudes que cela comporte mais, ces dernières semaines, la dynamique Mélenchon apparaît dans ces enquêtes d'opinion avec 5,5 points de plus dans les intentions de vote ! Mieux, Jean-Luc Mélenchon est

Le dangereux programme d'Emmanuel Macron

Ancien ministre de François Hollande, banquier d'affaires et candidat soutenu par des politiciens libéraux de droite comme de gauche, Emmanuel Macron propose un programme dans la droite ligne des programmes libéraux de ces trente dernières années, plus proche d'un Sarkozy que d'un Mittérand. Sans creuser à fonds les propositions du candidat