Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Adeline Le Goff

Adeline Le Goff

Ses blogs

Des flocons de neige à l'horizon - points sur ligne

Des flocons de neige à l'horizon - points sur ligne

Blog à vocation pédagogique. Il s'agit d'exposer des créations d'élèves : des poèmes liant le français et la géométrie.
Adeline Le Goff Adeline Le Goff
Articles : 29
Depuis : 09/04/2015

Articles à découvrir

Le versant de la mélancolie

Le versant de la mélancolie

Est-ce raisonnable que j’entreprenne ton ascension Toi qui ressemble plus à une dent du diable géante qu’à une douce colline ? À ta verticale, je perçois une masse noire Que rehausse une pâle lumière de neige Gigantesque Ton corps de pierre offre peu de perspective Néanmoins je vais tenter ta face nord Voir le monde du haut de ton somme
Le rectangle

Le rectangle

En ce temps je me fais marcher dessus. J'ai beaucoup de brindilles d'herbe sur moi, Je suis encadré d’arêtes, elles sont de couleur blanche J'ai une perpendiculaire au milieu de ma longueur. J'ai un point blanc au milieu de ma perpendiculaire, Le point blanc est le centre de ce cercle A chaque bout du terrain, J'ai un pavé droit de chaque côt
Volant hors jeu

Volant hors jeu

Je suis au milieu du terrain, Prêt à faire le service! Mon volant part en diagonale Il retombe au centre de la zone de mon adversaire. Malheureusement il tombe de son coté, En plongeant sur le sol je le rattrape... Je le relance en diagonale Il tombe dans la zone de mon adversaire. Mon adversaire hors de lui me pousse hors du terrain Je prévien
Le Cercle

Le Cercle

A défaut d’être sphère, Moi je reste aplati. Seul un trait me dessine, Mais il faut plusieurs traits pour révéler mon caractère. J'avance sur un chemin rond, Au risque d'oublier que je suis déjà passé par là. Cela m'a rappelé mes ballades en vélo avec ma famille. Je roulais toujours sur ce chemin rond. Les rayons du soleil qui caressa
Un cube important

Un cube important

En ce temps l'air est frais, Je veux aller au centre de l’Élysée ; Pour rencontrer le nouveaux président. Je rentre sur le coté, Que je cherchais, Ce n'est pas facile, ils sont tous les mêmes. Je marche sur l'arête Jusqu'à sa fin puis je monte à l'échelle le long du mur, Arrivé en haut de ce mur, Je vois sur ma droite, Le périmètre de
Le sommet

Le sommet

Je suis supérieure par rapport A mes frères et sœurs, je dors Au zénith de la maison Je suis la pointe de la classe Et je ne suis pas à la hauteur De mes capacités. Parfois je fais des pics dans ma moyenne Je n'atteins jamais le sommet mais atteins Toujours la classe suprême Je promets d’être à la hauteur Je sais que je peux faire mieux
La Diagonale

La Diagonale

Sur celle du carré, Je préfère surfer. Le II en romain, Je le joins en latin. Des fois je peux me croiser ; Dans les couloirs du carré. Je peux me faire hypoténuse : Du triangle rectangle, Quand je traverse les côtés d'un polygone. En France ; De la Meuse a la Lande, On me dit « vide ». Alexandre S.
Le Rectangle

Le Rectangle

Tu me fais penser au bus que je prends, Celui qui est tellement immense, Qu'on ne peut atteindre le sommet, Celui qui part d'un point de chute pour en rejoindre un autre. Il doit parcourir la droite qui mène au point final, Pour arriver à la fin il doit faire le tour puis nous arrivons en faisant un segment. Quand j'y pense ton trajet fait celui
Le Cercle

Le Cercle

Je suis rond, Mais pas forcément gros. Je peux faire plusieurs fois, Le tour de moi même. Un diamètre peut me couper en deux, Mais ne peut pas me séparer De ma moitié. Le compas est mon ami Grâce à lui Je deviens meilleur. Émilie
Les vacances sous différentes formes

Les vacances sous différentes formes

Je suis partie un samedi matin De bonne heure, j ai fait huit heures, De route en ligne droite. Quand je suis arrivée. Je suis allée faire du vélo, Avec mes cousins et mes cousines, Il y avait plusieurs points, A atteindre pour pouvoir, Rejoindre le sommet du Phare En montant les escaliers en colimaçon, En forme de spirale, Pour avoir une belle