Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Narcipat

Narcipat

Narcisse pathologique endurci, qui essaie de se soigner (ou de renforcer ses défenses?) par l'introspection et le dialogue.
Tags associés : 1 : choix d'un pronom, 11-12-13-14-15 : la pitie - l'empathie - 97% de sociopathes masques - l'envie, 16 - 17 : la lettre au pere - un traitre, 18 : moins d'un an d'anne, 19 : floreal, 2 : le spectre de proust, 20 : oranal, 21 : insupportable, 22 - 23 : superprof et les petits chefs - fuite, lachete, angoisse, 24 : ultimes contacts avec tels-qu'ils-sont, 25 : t'es maso, 26 : de la q.i.te au delirium, 27 : creer, 28 - 29 : dieu? - hier la revolution, 3 - 4 - 5 : comment commencer? - esquisse de l'outrecuidance - mentir et se mentir., 30 - 31 : antisemythes - le public et l'ame-soeur, 32 : quid de la “sagesse”?, 33 - 34 : deconnogramme - harpagonneries, 35 : l'appel de la mort, 36 : demande d'amour… ou de prise en charge, 37 : ma vocation, 38 : prof, 39 : rechute, 40 : dits du vent, 41 : cacatalogue i : juvenilia, du plomb plein les urnes (1996), faux contacts (2005), fonds de cercueils (1985), hors-je (2005), ici quemans (2007), l'auberge (2008), la mort est mon berger (1996), la scribe du capitaine (2007), paroles gelees (2008), pension queval (2007), pointeur (2002), pour en finir avec l'amour (1997-2006), pour en finir avec la fin (2001), quand se fissureront les parois du caveau (1996), tueur a gags (2011), www.rancoeurs.com (2003), “que vaux-je” ou le laminoir (2008), anecdotiquotidien, autres narcisses, autres voix, bilans, chansons, conversion?, diarrhy (2005-2006), detours, ego scriptor, introduction, luluttes, narcipat (le roman), photos, prostate & cie, tpp : la creativite, tahafut-al-tahafut, theorie plus perso, va : j. chasseguet-smirgel : le penis fecal, va : jean toulemonde : les inquiets, va : joanna m. ashmun, va : la personnalite narcissique selon les dsm, va : le senne : les nerveux, ambitions imperiales (noam chomsky 2005), coercition (douglas rushkoff 1999), il n'y a rien au milieu de la route a part la bande jaune et des tatous morts (jim hightower 1997), les revelations du cadavre (hugh miller 1998), petite fille perdue (joan merriam 1992), promesses vides et autres affaires authentiques (ann rule 2000), rumpole a la carte (john mortimer 1990)

Ses blogs

Inventaire avant liquidation

ou “Les sales types ne sont pas tous des tueurs” : une tentative d’auto-analyse fort peu freudienne, et néanmoins vraisemblablement vouée à l’échec. S’il se présentait un lecteur, je tiens à lui signaler 1) que la disposition visuelle des “catégories” (qui sont ici des chapitres ou des sections) est automatique, parfaitement stupide, et d’autant plus gênante que cet Inventaire, à partir du “Cacatalogue”, s’enlise, j’en ai peur, dans la sénilité : il est donc préférable d’explorer d’abord les chiffres 1 –> 40; 2) que je lui saurais un gros pot de gré de me laisser des com’, aussi dépréciateurs qu’ils puissent être, notamment s’il me pince en flag de complaisance; 3) que je ne suis pas responsable des PUBS, et qu'elles ne me rapportent pas un rond.
Narcipat Narcipat
Articles : 1129
Depuis : 13/07/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Noyau de nuit

Ma “littérature” à travers les âges, avec l'espoir de ce miracle : que quelqu'un me donne un avis… ne serait-ce qu'à charge de revanche!
Narcipat Narcipat
Articles : 718
Depuis : 31/07/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Le blog de Narcipat

Ce blog, initialement une tentative d'exploration, voire de cure, du narcissisme pathologique par l'introspection (et le dialogue, mais il s'est dérobé), avait tourné au fourre-tout obèse : je l’ai donc dépecé. La prose + ou – fictionnelle –> http://noyaudenuit.over-blog.com ; les trados –> http://myshelf.over-blog.com ; l’inventaire –> http://inventairanthume.over-blog.com
Narcipat Narcipat
Articles : 735
Depuis : 31/08/2009
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Myshelf

Quelques livres oubliés par les éditeurs, maladroitement traduits (de l'anglais, dans l'espoir de l'apprendre) à mes moments perdus, au cours des années qui précèdent (et de celles à venir, s'il en reste). Les fautes sont nombreuses, ô lecteur : pourquoi ne pas les corriger?
Narcipat Narcipat
Articles : 242
Depuis : 27/07/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

[Bris de boîte postale]

«… où il est parti. Faudrait savoir- » : pas de doute, c’est la voix de Damger. Ce qu’il faudrait savoir, c’est si ces bribes, qui chuchotent aux oreilles de Buû dans le demi-sommeil, et s’interrompent net au premier effort d’attention, de sorte que les notifier relève du miracle, ont été réellement prononcées; il tend à le cr

[Naissance d'un couple]

Pour se peindre la gueule de l’inspecteur au retour, chacun dispose d’une plus ou moins riche palette de références; la désolation réelle et le reproche à Dieu (je me tape le trajet à pinces pour épargner la tire, et voilà que…) se compliquaient de ce qu’il fallait les sur-jouer, les porter sur le visage… Est-ce qu’il y a réuss

[Le repaire vide]

« Alors… des trouvailles? » La voix de Di Mo déborde de fausse bonhomie et d’ironie amère, avec filet de désir de détourner sur un subalterne l’exaspération qu’il éprouve contre lui-même. D’autres s’y sont fait prendre, il était difficile d’y échapper, car l’enthousiasme et le désabus sont également mal vus; et comme on

[La merde, la crasse et moi; un changement en perspective?]

Il y a deux ans, j’ai retenu deux retraites à G*** : j’ai renoncé à la première pour une flaque d’eau dans les chiottes, à la seconde par peur du froid et de la chiasse, et aux deux par avarice anxieuse, aucun tarif n’étant indiqué : qu’est-ce qui m’empêche?… Mais je ne peux pas. J’ai trop tardé. Il faudrait au moins change

[Rumpole à l’accusation, 8]

« Vous l’avez tiré d’affaire? – Oui. » Peu de jours plus tard, qui semblaient une vie entière, je me trouvais seul avec Gregory Fabian, dans sa blanche et ancienne maison victorienne de la Petite Venise. « Pourquoi? – Vouliez-vous faire condamner un innocent? Mais quelle question stupide! Bien sûr que vous le vouliez! » Il le répond

[Une vie passée à boucher des trous]

Clic, copier. Clic, coller. La longue ligne d’hier devient celle d’aujourd’hui, au prix de quelques modifs, qui rament un peu, ce Mac dont je dis tant de bien étant néanmoins, pour les besognes que je lui demande, plus poussif que le précédent, et cette tranche du déconno ayant largement entamé sa troisième année. Sur l’énoncé :

Solutions, 1

Propositions [1] Parvenus à ce stade, sans doute vous demandez-vous ce que l’on peut proposer en échange de ce système mortifère. Avant de vous résumer notre position, nous allons vous présenter celles de quelques personnalités dont les réflexions ont inspiré nos travaux, ou dont les conclusions sont proches des nôtres. De Tovy Grjebine

[Whodunit pour la foule, avec notes de Dieu]

On devine la suite, on l’a déjà en deux exemplaires… Certes, il y a des nuances : si Trou n’a pas d’ordinateur à exhiber (mais il suffisait de faire un tour chez Apple, rue Gay-Lussac) il est, ou fut, bien l’auteur des Fonds et de la chansonnette, encore plus ancienne, encore plus reniée, et tout à coup des souvenirs lui reviennent e

[Brain-trust - En Espagne]

« Je pense que les présentations sont inutiles, et qu’il n’eût pas été à déplorer que nous ignorassions nos identités respectives… Mais chacun sait que les cagoules ne prédisposent pas à la confiance… – Pas de Tintin, de grâce! Une pareille réunion est bien assez romanesque… – Mais je crois qu’elle s’imposait. La passe

[Tôle ondulée ou queue de poisson?]

– Je le sentais venir, oui, aurait-on dit. C’est surtout mon rapport au réel qui me semblait spécialement avarié – Ça ne date pas d’hier. – Non. J’ai pu avoir du succès, autrefois, comme pourvoyeur d’émotions, et pas seulement auprès d’auditeurs en bas-âge, mais corrélativement, n’ai-je pas toujours été du côté du fau