Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

fee-noire.over-blog.com

fee-noire.over-blog.com

Etudiante art et lettre . Ecrivaine , dessinatrice ,chanteuse ... Aime l'univers fantastique, gothique.

Ses blogs

Le blog de fee-noire.over-blog.com

Le blog de fee-noire.over-blog.com

Mon univers sombre et féérique...Je m'appelle Prisca Poiraudeau,une rêveuse gothique, je suis passionné d'art...
fee-noire.over-blog.com fee-noire.over-blog.com
Articles : 473
Depuis : 18/07/2010

Articles à découvrir

La grande Canidé si blanche

La grande Canidé si blanche

La grande canidé si blanche. Pourquoi pleures-tu petite? Grand-maman t'aura conter l'histoire au sujet de La Ganipote et nous nous apprêtons à fêter le solstice. Maguy la dame de ménage a balayé la maison ce matin, Nous avons enfilées nos robes noires , et nous avons allumées chaque chandelles, ce sont des cœurs pourpres, comme les cœurs
Les Métamorphoses, Animaux

Les Métamorphoses, Animaux

Animaux est un bestiaire qui peut évoquer les cabinets de curiosité. Ce sont des animaux surnaturels mais qui semblent vraisemblables tant l’auteur les décrit avec précision. En effet l’écriture n’est pas celle des contes mais plutôt celle des sciences naturelles. Il y a des animaux forestiers et d’autres sont aquatiques. Cela me fait
Le chemin

Le chemin

Tu m'as laissé des chansons en mémoire, Dans les bois, je recherche nos pas, je te recherche dans les traces... Mais un fantôme d'amour n'allumes pas un feu dans les bois, même les animaux ne sont plus...Les vers luisants n'ouvrent plus le chemin. Oh mon âme gitane je savais que ta barque est une guitare, mon âme gitane je savais que tu as un
L'innocence m aura quittée

L'innocence m aura quittée

L'innocence m aura quittée Je suis la fée fatale, Je file la nuit, en longue robe noire, Mes petits souliers teintent comme des sabots de licorne, Je file la nuit, mes cheveux sous la pluie, le mascara coule sur mes joues... Les phares des voitures passent. J'ai les mains qui tremblent, l'estomac serré par la faim. Un homme me dévisage Me parle
l’éternelle mélancolie

l’éternelle mélancolie

D'où vient ma tristesse? Porter en soi une mélancolie à vie C'est être déjà un fantôme. Suis-je juste trop émotive? Où suis-je la somme de mes chocs? Les deux se mêlent...Ou des déceptions qui réaniment les stigmates. Les idées noires ne me quittent pas, c'est un paradoxe, quand on a de l'espoir et quelques envies, comme cheminer avec
Lors d'une soirée

Lors d'une soirée

La tristesse se lit sur elle, Elle est une absence, Comme un être fatigué, Mais à une soirée personne ne lit dans les âmes et dans les yeux, sauf sa jeune amie, La discrétion est son habit pour elle, Son habit habituel, peut-être pour cela qu'ils ne savent pas lire ses jours de nuits et ses jours de clartés. Cacher ce que l'on ressent. Êtr
Enlevée dans son sommeil

Enlevée dans son sommeil

Enlevée dans son sommeil Endormie dans un lit de plumes, Dans sa chambre chez sa grand-mère, Elle fût enlevée dans son sommeil Par des gnomes de jardins passés par la fenêtre... La souvenance des rêves fût si douloureuses, elle ne voulait pas revenir à la terre, Le lit bateau aurait pût flotter sur l'Atlantique, les voiles transparentes s
Balade à la nuit

Balade à la nuit

Balade à la nuit La lune rousse se lève où plutôt la terre se retourne sur elle, la lune roule contre elle, en inclinant les visages, de bas en haut, mais chacune dans l'autre sens, Se glissent sans se toucher et s'ombrent en croissant puis la déshabille de son œil bleu océan. La lune rousse monte au ciel au fil et à mesure d'une balade, et