Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Marie Giral

Marie Giral

Atteinte d'uns sclérose en plaques depuis l'âge de 20 ans, profil vaguement dépressif, enfance grisounette, j'ai appris à aimer être en vie. Et c'est court.
Tags associés : russie, se connaitre

Ses blogs

Le journal de Marie

Le journal de Marie

Apprendre et découvrir le cadeau de la vie dans la légèreté.
Marie Giral Marie Giral
Articles : 98
Depuis : 01/04/2015
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Les mots, mes interprétations

L’étonnante signification de certains noms. Ainsi, Bérégovoy, l’homme politique suicidé au bord d’une rivière, le canal de la Jonction, plus précisément. Deux mots qui m’interpellent. Le patronyme d’abord, Bérégovoy, qui en russe signifie « littoral » ou "bord d’une rivière". A-t-il choisi délibérément d'y mourir ? Et ce
Où habiter?

Où habiter?

Il nous est donné de choisir un coin où se poser pour la phase suivante. Première étape : connaître ses besoins - Nature, Air pur, Silence - et ses limites, financières et existentielles, la santé qui défaille et déraille un peu trop souvent pour être loin d’une ville. Ah, la ville, ses bars, son animation, ses choix culturels, et… se
Circulation d'enfer

Circulation d'enfer

Cette partie de la Ceinture des Jardins s’appelle du joli nom de Samotiotchnaya, « qui coule tout seul ». Sans commentaire. L’été à Moscou, c’est travaux, comme pour d’autres c’était raviolis le lundi. Enfin, été, c'est peu dire pour cette calamité annuelle qui s'étend d'avril à fin septembre. Cette année, pas de bol, l’ét

Back to Prague

Je poursuis ce blog en m'excusant des fautes d'orthographes et erreurs de mise en page/changements de police que j'ai constatés en relisant certains articles. C'est la faute à ma vue mauvaise mais pas seulement : le système overblog ne me convient pas, à moins que je ne sache pas bien l'utiliser. Si un lecteur a une solution, je suis preneuse (
Fatigue

Fatigue

Plus qu’un an à Moscou et, hormis Saint Pétersbourg, je n’ai quasiment rien visité en dehors de la capitale. Or, Moscou n’est pas la Russie et j’aurais aimé tâter, goûter, sentir ce qu’est la vie, dans ces campagnes, petites villes que je ne connais qu’à travers ce qu’en disent les gens qui y vivent ou y ont vécu. Mais le corp

Le regard des hommes

Du temps que j’étais belle (bonjour Ronsard), le regard des hommes m’épuisait. Qui en moi était flatté et meurtri à la fois par cette convoitise et ces projections ? Passés cinquante ans, plus de phéromones, semble-t-il (ou quel que soit leur nom), et me voilà revêtue du manteau d’invisibilité. Un vrai conte de fées.

Un monde plus calme à l'horizon?

Il paraît que si l'on ne diminue pas radicalement d’ici 50 ans, les émanations de gaz à effets de serre, la production de café aura diminué de moitié. Prions pour que ce soit la seule conséquence du changement climatique et de la non-réduction des émanations des activités humaines.
Pouchkine

Pouchkine

Pouschkine est venu plusieurs fois dans cette maison dans les années 30... (1830) Il est difficile d’imaginer ou même de comprendre la passion qu’ont les Russes pour Pouchkine, Alexandre Sergueïevitch de ses prénoms. Cette vénération dépasse tout ce que nous connaissons. Les funérailles grandioses de Victor Hugo et les foules qu’elles
Minuit réveil, 2 heures pas dormi, 4 heures pas dormi

Minuit réveil, 2 heures pas dormi, 4 heures pas dormi

Cauchemar des jambes sans repos. Ces sensations sans nom qui agitent le bas du corps, font frétiller ses muscles, crisser ses cellules, vibrionner ses atomes et perturbent le mental. Prends du magnesium, du fer, de la vitamine C, tu dois manquer d'acide folique, je vous marque un anxiolytique, un anti-dépresseur ou alors un dopaminergique ; déco

In English today, sur la compassion.

How can a human being choose compassion over hatred? How can a human being choose love; how can a human being choose wisdom over ignorance? How can a human being choose light over darkness? How? I have a story—it’s about an archer. He goes from town to town, displaying his skill of his archery. And he’s very good. He picks up an arrow and sen