En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Anderson Dovilas

Anderson Dovilas

Anderson Dovilas was born in Port-au-Prince, Haiti, July 02, 1985. This young author has published in France, In the US, and in Canada. He has attended the State University of Haiti where he studied Linguistic and a minor in Ethnology.

Ses blogs

Anderson Dovilas

Anderson Dovilas

Des âmes nues sur le soleil Mon cœur bat froid Dans un stylo Et pour hachurer la mélodie Des miracles épuisés J'écris des vers contre nature
Anderson Dovilas Anderson Dovilas
Articles : 8
Depuis : 24/03/2009

Articles à découvrir

Pwèl nan zo Pwezi

Pwèl nan zo Pwezi

Ak dènye rekèy sa a Anderson Dovilas pote pou nou an : « Pwèl nan zo », lalin pwezi sispann leve nan yon sèl katye, paske lektè nou yo bouke ak bouyon rechofe, refren ti bebe rechiya. Pawòl pwèl nan zo sa a, ap vanse chimen l’, li fè wout pou tout moun jwenn yon ti moso silab. Dovilas se yon powèt djougan ki pa pote plim pou bèl lank.
Domaine de définition

Domaine de définition

Il y aura toujours des ratés de bon sens Mais des ratés de sens On n’en aura jamais Mon enfant Tu seras lu par tous les arbres Et je n’ai point de doute Que ton cœur Fait le tour des angles de la brume Pour inventer ton chemin Tu seras chanté par tous les mornes Et les petits cailloux Des nuits ouvrables Seront les roues Qui t’emmèneront
Inconnu de Jadis

Inconnu de Jadis

J ustement, je t’avais promis d’habiter les villes où les matins se repoussent par les voix qui vieillissent. T’emmener voir ce beau monde qui prend son sieste sous les feuilles qui jouissent leurs libertés d’être plante. Et si possible faire un saut sur le lointain des calembours interdites soulevant l’un des défis les plus rares, co
I am a Mountain

I am a Mountain

From hours days and weeks From weaknesses tears and pain I see my life above of these hassles From dreaming of Michigan And waking up in Haiti I feel my heart beating Over my limits I smile my freedom A thousand ways And I live my misery Like happiness of a thousand people I am a mountain A testimony of life living I am a mountain An old song that

Mémoire d'outre-monde

J’ai entendu dire que ce monde N’est pas ce qu’il était auparavant Que les enfants n'auraient point d’azur Que la terre n’irait pas loin Et d’ombre à d’eau Le silence est un acronyme De regard jumelé de mauvaises expressions Depuis des siècles Les hommes ont toujours migré sur le temps De la Guinée au nouveau-monde Du Zimbabwe

Besetriye

Midi son ti lanp de fas Malere travèse San volonte Pou Granmoun bon memwa Nan ki mwa mizè bay konje ? Tankou yon mo fransè Kreyòl fransize N’ap pwezire sou move dan Pou entèlektyèl zanmi lasyan Pouki moun fèt demen vid ? Chaje konsèp k’ap donnen Sou non moun Mondyalizasyon se youn ladan yo Nou se yon sèvolan san volan Yon branch pwovè
Move lè

Move lè

Map veye lonbray mo, poum voye parabòl lan mou ba ou. Nou pap pile menm tè, men syèl la pa mezire. Yo dim lè solèy leve bò lakay ou son vwayel an sispan lap niche, bò lakay pam li se yon demwazèl po jòn k’ap dewoule je dou. Lanmou pa janbe dlo, lamès pa gen fontyè, map veye lè van an marasa ma ekri fòm lavi pou ou. Lè madanm ou pa l
LES ILES EN ACCENT AIGU

LES ILES EN ACCENT AIGU

Il fallait bien attendre un soir de lune pleine, pour évoquer la poésie que contient : « Les Iles en Accent Aigu » recréent par un poète de 26 ans. De sa Caraïbe natale il a emprunté la chaleur, l’intensité de la vie, et son livre vibre Comme un chant d’amour, musique première de l’humanité. Mais prenons garde à la définition qu