En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Renepoete

Ses blogs

Entre le rêve et la réalité

Entre le rêve et la réalité

Ma poésie, mes rêves, mes espérances
Renepoete Renepoete
Articles : 861
Depuis : 29/04/2005

Articles à découvrir

Avec le temps (Léo Ferré)

AVEC LE TEMPS (Léo Ferré) Avec le temps... avec le temps, va, tout s'en va on oublie le visage et l'on oublie la voix le cœur, quand ça bat plus, c'est pas la peine d'aller chercher plus loin, faut laisser faire et c'est très bien avec le temps... avec le temps, va, tout s'en va l'autre qu'on adorait, qu'on cherchait sous la pluie l'autre qu'o
Ton visage pour tout paysage

Ton visage pour tout paysage

L'aube à ma fenêtre. Photo ©René Poète Ton Visage pour tout paysage. Je voudrais n’avoir que ton visage, Seul, en tout et pour tout paysage. Et te contempler comme une image, Ne plus entendre que ton joli ramage. * Que jamais ne se couche le soleil, Sur la beauté de tes yeux, merveilles, Ni sur ton sourire qui m’émerveille Et te contempl
Un seul petit mot de toi

Un seul petit mot de toi

Un seul petit mot de toi Rien que pour toi (Photo ©René Poète) Un seul petit mot de toi Peut me mettre en émoi Un mot simplement dit Effaçant tous les non-dits Un mot dit sans emphase Pas de grandes phrases Et pour moi ce sera l’extase De toi, rien qu’un petit mot Peut guérir tous mes maux Non Pas le mot de la fin, Non pas le dernier mot
voeux de nouvel an

voeux de nouvel an

MEILLEURS VOEUX A TOUTES ET TOUS! VŒUX En cette toute nouvelle année J’ai décidé de reprendre ma lyre Pour éviter les formules surannées Que nous avons l’habitude de lire. Pour éviter les formules toutes faites, Les phrases désuètes ou éculées ; Toutes idées hypocrites ou surfaites Que l’on retrouve depuis des temps reculés. Pour
Prince des Nuées

Prince des Nuées

POETE PARMI LES POETES Qui es-tu poète parmi les poètes ? Albatros, Goéland ou circaète ? Es-tu homme, femme ou roseau pensant ? Quel être es-tu pour écrire pareillement ? - Si tu ne connais rien de la tristesse, Chance à toi de n’avoir aucune faiblesse. Si dans ton cœur ne règne que la sérénité Sincèrement je te la souhaite pour l
Comment s'avouer que l'on s'aime encore?

Comment s'avouer que l'on s'aime encore?

Photo ©René Poète Comment s’avouer que l’on s’aime encore "Amour, que t'ay-je fait? Dy moy quel est mon crime? D'où vient que je te sers tous les jours de victime? Qui t'oblige à m'offrir encor de nouveaux fers? N'es-tu point satisfait des maux que j'ay soufferts?" Jean de La Fontaine (Elégie) Comment vivre plus vite que les autres, Tou
Maman, tu me manques

Maman, tu me manques

Maman, tu me manques!... De toi, ma chère et tendre maman Je n’ai presque pas de souvenirs De ces tendres et beaux moments ; De ma vie, je ne t’ai pas vu partir. De toi, ma chère et tendre maman Je n’ai pas pu conserver l’image Et c’est pour moi un grand tourment ; Je n’ai plus souvenir de ton ramage. Toi, maman que j’ai si peu conn
15/04

15/04

Les ancolies... Photo ©René Poète Si je te dis dans un de mes poèmes Que tu es ma petite fleur bleue, C'est pour te dire combien je t'aime Que tu colores ma grisaille en bleu. ©René Poète. Le 15 Avril, on fête les Paterne On fête aussi : les Anastasie , les Basilisse , les Crescent , les Joseph , les Luchesio , les Mond , les Mstislav , le
Oui j'ai écrit...

Oui j'ai écrit...

©Photo René Poète OUI J’ai écrit " La poésie est partout ou le cœur sait la voir " Oui j’ai écrit dans cet endroit des plus sordides Où dans cet endroit je ne fut qu’un candide. Oui j’ai écrit dans cet endroit de misère et de délabrement Ou l’on ne discerne qu’alcooliques, rmistes en désœuvrement.. Dans cet endroit que l’
MON AIMEE

MON AIMEE

Photo ©poète 21 "Si la vie est un passage, Sur ce passage au moins, semons des fleurs" Montaigne MON AIMEE Pour toi je suis bien là. Pour toi je serais toujours là. Ouvres enfin tes beaux yeux, Sur cet avenir si radieux. Ouvre-moi en grand ton cœur, Je t’apporte du vrai bonheur ; Comme je t’ai ouvert le mien, Je te tends les deux mains Pou