Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

alfred pouet

alfred pouet

Poète émérite rèveur ,a écrit tous ces poèmes suite à 2 interventions chirurgicales au cerveau.Celles-ci sont dues pour éliminer une hydrocéphalie de naissance.Ce qui provoquait des crises d'épylepsie aujourd'hui cela se soigne très bien ,ce n'était pas le cas en ce temps là . FRANCIS CLUZEAU
Tags associés : poesies, poesies

Ses blogs

une crème

une crème

réalités de la vie actuelle chez vous et chez nous.Meme si les Français se veulent supérieurs quand ils bossent dans un bureau
alfred pouet alfred pouet
Articles : 3206
Depuis : 28/09/2009

Articles à découvrir

UN BUT de Francis Cluzeau - 2983 ème poème

Un but par reprise, ou bien un but dès la reprise ! Un but dans un coin, ou bien un but de très loin ! Un but par fureur, ou bien un but par erreur ! Un but annulé, ou bien un but refusé ! Un but direct, ou bien un but indirect ! Un but dans la cible, ou bien un but inadmissible ! Un but dans mon camp, ou bien un but de méchants ! Francis Cluz

Tu ries 2978 ème.

Tu ries de moi .Tu ries avec moi. Tu ries de joie. Tu ries avec moi. Tu ries quoi? Tu ries pourquoi? Tu ries aux larmes. Tu ries à pleines larmes. Tu ries d'avoir gagné. Tu ries de me huer. Tu ries d'avoir mangé. Tu ries de bien manger. Tu ries dans ton coude. Tu ries quand je boude. Riras bien mais qui riras le dernier ? FRANCIS CLUZEAU

C'est presque...!!! de Francis Cluzeau - 2975 ème poème

C'est presque là, ou bien c'est presque cela ! C'est presque ici, ou bien c'est presque ceci ! C'est presque fini, ou bien c'est presque infini ! C'est presque bon, ou bien c'est presque très bon ! *C'est presque lourd, ou bien c'est presque balourd ! C'est presque sucré, ou bien c'est presque pas sucré ! C'est presque salé, ou bien c'est pres

Une admission;

Une admission à l'entrée. Une admission à l'université. Une admission à un lycée. Une admission à pénétrer. Une admission au permis. Une admission sous réserve. Une admission aux réserves. Une admission à l'hôpital. Une admission prénatale; FRANCIS CLUZEAU

Obtenir.2977 éme poème.

Obtenir une augmentation. Obtenir une réparation. Obtenir audience. Obtenir une séance Obtenir une entrevue. Obtenir d'être bien vu. Obtenir le pardon. Obtenir du patron. Obtenir facilement. Obtenir très durement. FRANCIS CLUZEAU

Un calendrier.

Un calendrier des actions. Un calendrier des opérations. Un calendrier des suites. Un calendrier des poursuites. Un calendrier des dîners. Un calendrier des déjeuners. Un calendrier des missions. Un calendrier des sanctions. <Un calendrier des ages .Un calendrier des partages. Un calendrier des ouvertures. Un calendrier des clotures. Un calendri

Hélas !!!!.... de Francis Cluzeau - 2982 ème poème

J'aime la sauce tomate, mais hélas, je n'aime pas les tomates ! J'aime voir l'âtre en feu, mais hélas, je n'aime pas les coups de feu ! J'aime voir les courses, mais hélas, je n'aime pas faire les courses ! J'aime boire un peu d'eau fraîche, mais hélas, je n'aime pas avoir la bouche trop sèche ! J'aime bien voir la fin, mais hélas, je n'aim

Vendre.2980 ème poème.

Vendre content ou au comptant. Vendre des balles ou sous les halles. Vendre des chopes ou sous l'échoppe. Vendre à crédit ou à ANNIE. Vendre des draps à tour de bras. Vendre des sirops mais pas trop. Vendre des aspirateurs de couleur. Vendre des Formicas comme mon papa. FRANCIS CLUZEAU

Ne pourriez vous pas !

Arrêter de pousser. Arrêter de bousculer. Arrêtez vos sales postures. Arrêtez de crier et critiquer. Arrêter frôler. Arrêter montrer. Arrêter vos impolitesses. Arrêter vos indélicatesses. Arrêter vos fausses injures. Arrêtez vos sales postures. Soyez vous même c'est tout. FRANCIS CLUZEAU

Attends !!!... de Francis Cluzeau - 2976 ème poème

Attends que je vienne, et attends que je te tiennes ! Attends que je mange, ou bien attends que cela me démange ! Attends que je dorme, ou bien attends que je m'endorme ! Attends que je mise, et attends que je te méprise ! Attends que je lise, ou bien attends que je me relise ! Attends que je voie, ou bien attends que j'envoie ! Attends que je fe