Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Kalev

Kalev

Kalev est le nom d'un Dieu estonien et finnois, mieux connu sous celui de Kaleva en Finlande, c'est aussi celui que j'ai choisi pour parler de mes lectures et de mes visionnages de film.

Ses blogs

Le blog de Kalev

Chroniques de lectures, anciennes ou toutes récentes, avec quelques chroniques de films ici ou là.
Kalev Kalev
Articles : 268
Depuis : 19/09/2010
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Au Pays, de Tahar Bel Jelloun

Au Pays, de Tahar Bel Jelloun

Inculte comme je suis, je ne connaissais jusqu'alors Tahar Ben Jelloun que de nom. Un nom, qui, certes, me hantait depuis que j'en avais lu extrait de son oeuvre dans un manuel de français de collège, la condition idéale pour qu'un titre de roman ou un nom d'auteur me marque de façon indélébile, m'inspirant des envies de lectures à l'âge ad
Kalev au pays des éditions Prairial

Kalev au pays des éditions Prairial

Un très hypothétique lecteur qui suivrait ce blog navrant depuis le début ne manquerait de reconnaître dans ce titre une référence à l'article Kalev au pays des Requins-marteaux. Il s'agit une nouvelle fois de l'exploration du catalogue d'un éditeur, tout aussi ovniesque. Je vous ai longtemps gonflé avec ma passion du surréalisme, mais je
Romans d'Atlantide et de civilisations disparues

Romans d'Atlantide et de civilisations disparues

Ce billet de nouvelle année répond à l'actualité littéraire essèfe. La fin de cette fameuse année 2020 a en effet vu une publication sensationnelle, la réédition aux éditions Callidor de Soroé, reine des Atlantes de Charles Lomon et Pierre-Barthelemy Gheusi, improbable précurseur de la fantasy épique dans la France des années 1900, do
Divinités du Styx, de Marcel Schneider

Divinités du Styx, de Marcel Schneider

Après Didier Lemaire, encore une fabuleuse découverte faites par hasard dans le domaine de la nouvelle. Une découverte plus ancienne : j'avais emprunté ce recueil il y a déjà plus de neuf mois, dans un lieu branchouille mais où passait un bon concert et qui, au moins, abritait une bibliothèque sans adhésion ni limitation d'emprunt, même e
Ludovic Debeurme, le grand retour

Ludovic Debeurme, le grand retour

J'avais déjà fait part de mon enthousiasme pour les bandes dessinées de Ludovic Debeurme ici et là. C'est que ces baydays hors norme comptent énormement pour moi, Le Grand Autre a été un des plus grands chocs de ma jeunesse dans ce domaine. Mais curieusement, je n'avais pas lu grand-chose depuis le diptyque Lucille / Renée chroniqué ci-des
Les Secrets, d'Andrus Kivirahk

Les Secrets, d'Andrus Kivirahk

Cette rentrée littéraire légèrement perturbée est décidément une belle surprise pour moi, car j'ai appris le retour avec un nouveau livre de trois auteurs que j'admire. Jacques Abeille d'abord, dont je chroniquerais La Vie de l'explorateur perdu, tome conclusif du majestueux Cycle des Contrées, paru en même temps que la réédition augment
Contes et récits métissés de Guyane, de Didier Lemaire

Contes et récits métissés de Guyane, de Didier Lemaire

Encore une trouvaille fabuleuse faites par hasard par hasard, en chinant chez un bouquiniste à l'occasion d'une sortie librairies avec un club de lecture (je suis d'ailleurs ravi d'avoir trouvé ce livre d'occasion, pas seulement pour une vulgaire raison pécuniaire, mais parce que ça m'évite de nourrir son éditeur aux pratiques honteuses, L'Ha
Périple mythologique : Bretagne

Périple mythologique : Bretagne

Je m'étais dis depuis longtemps que la prochaine étape du périple mythologique, sur lequel j'avais laissé le blog en plan il y deux ans, aurait lieu dans une destination aussi exotique que la France, sur laquelle il n'y avait eu jusqu'alors que cette publication de contes libre de droit. Je ne m'attendais pas à ce que cette étape prenne une a
Périple mythologique : le Monde, de la Création à la Fin

Périple mythologique : le Monde, de la Création à la Fin

Je vais pas vous la refaire à chaque fois (même si là, je tiens mon record depuis la création du blog : plus d'un an sans nouvel article. Faut dire que huit mois sans internet dans mon nouveau logement, ça aide pas), mais il était temps que je réveille ce blog. Quoi de mieux pour cette résurrection que renouer avec ma vieille monomanie (ce
Films de confinement

Films de confinement

C'est pas que je veuille marcher dans la rhétorique martiale de nos élus, mais je n'ai pas vraiment participé à l'effort de guerre pendant le dernier confinage (lequel intervenait pendant les deux ans de sommeil du blog, mais bon je me cherche pas d'excuses). Il est temps d'y remédier et d'apporter aux autres confinés de quoi passer le temps