Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Association RAtUReS // Poésie // Grenoble

Association RAtUReS // Poésie // Grenoble

Site d'expression poétique de l'association RAtUReS, de Grenoble, composée de : François BERNARD / Vincent DELHOMME / Elisabeth HAMIDANE / Yiannis LHERMET. Publication de recueils, d'objets poétiques ; Activités autour de l'écriture / poésie

Ses blogs

* Association RAtUReS // Poésie // Grenoble *

Site internet d'expression poétique de l'association RAtUReS, de Grenoble, composé de : François BERNARD / Vincent DELHOMME / Elisabeth HAMIDANE / Yiannis LHERMET & iNViTéS !!!
Association RAtUReS // Poésie // Grenoble Association RAtUReS // Poésie // Grenoble
Articles : 287
Depuis : 02/02/2009
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

ENTOMO. Marie-Claire Cano // POèMES d'Anouk Journo-Durey & Fabien Cadena

ENTOMO. Marie-Claire Cano // POèMES d'Anouk Journo-Durey & Fabien Cadena

Entomo // © // Marie-Claire Cano // San(g)s Les cendres dispersées sur les galets À peine tiédies Les cendres dispersées sur les galets Aujourd’hui Les cendres répandues attendent le vent Qui dort pourtant Remplir l’arrosoir d’onguent Sous les galets chauds ronds blancs Verser délayer plusieurs fois, longuement Abreuver les éléments
CHARTREUSE. Nathalie Ducamp // JE NE LA CROiS QU'à MOiTié. Guillaume Siaudeau

CHARTREUSE. Nathalie Ducamp // JE NE LA CROiS QU'à MOiTié. Guillaume Siaudeau

Chartreuse // © // Nathalie Ducamp // Je ne la crois qu'à moitié C'est une petite colline avec seulement deux ou trois arbres où l'on vient poser notre cul entre deux petites routines Elle dit qu'ici le temps passe moins vite mais je ne la crois qu'à moitié Y a qu'à regarder comment les oiseaux filent à toute allure comment les insectes bat
CHARDONNERET. Mélanie Bourlon // SONNET TRéBUCHANT. Vincent Delhomme

CHARDONNERET. Mélanie Bourlon // SONNET TRéBUCHANT. Vincent Delhomme

Chardonneret // © // Mélanie Bourlon // Observant son shérif La Vénus de Milo Penche d’un air pensif Sa tête d’oiseau Le bouffant de sa robe Ses broderies dorées N’empêchent pas ce snob De la dédaigner Son corps est une cage Nul besoin de barreaux Pour un beau mirage Mais admirez l’œil noir Et son reflet dans l’eau De votre regar
BLACK AND WHiTE WOLF. Pioc // POèMES d'Elisabeth Hamidane & Fabien Cadena

BLACK AND WHiTE WOLF. Pioc // POèMES d'Elisabeth Hamidane & Fabien Cadena

Black and white Wolf // © // Pioc // L es mots courts fondent comme des murs Qui transpirent L’ardeur profonde de vos regards Qui se vident L’espace exhibe les alcôves Qui débordent vos fronts Et ne dit rien qui va V ous ne devez rien au Hasard Vous lui empruntez Sa rhétorique rauque ses feintes de non-recevoir sans fin Vous vous heurtez au
BURN OUT. Jean-Paul Belmonte // POèME de Rodrigue Lavallé

BURN OUT. Jean-Paul Belmonte // POèME de Rodrigue Lavallé

Burn out // © // Jean-Paul Belmonte // des bouts mal collés même pas droits des bouts de rêves mal rêvés à emboîter de force mais ça craque et ça gêne aux coins dans la tête dérive aussi ça dérive du sommeil incontinent par plaques lentes chevauchées reste un goût tenace au fond l’onde partagée c’est qu’on en ressent le choc
FACiLiTé D'ORAGE. Vincent Delhomme

FACiLiTé D'ORAGE. Vincent Delhomme

Le nerf du monde et sa colère Idiome d’un temps bénit – Mais qu’avons-nous tiré Trop sur la corde, trop Tendu l’arc à craquer À sortir l’œil de l’orbite – flammes Hier – flammes – on vous apprivoisait Vos conséquences étaient chaleur Lumière – avant de tout brûler Guerre des nerfs et cette odeur de cendre
TONTORRA (LE SOMMET). Leire Irarragorri // Si j'éTAiS à L'ENVERS. Aline Fernandez

TONTORRA (LE SOMMET). Leire Irarragorri // Si j'éTAiS à L'ENVERS. Aline Fernandez

Tontorra (Le sommet) // © // Leire Irarragorri // Si j'étais à l'envers Derrière la façade tranquille Les fenêtres sages Dans le printemps de la ville à peine éveillée Soulevé le rideau On entendrait, on verrait Le privé, le vrai, ce que je me dis Mes conversations intérieures Mon bruit La danse et le sauvage Le doux, le tendre et le cr
LAS PiEDRAS. Virginia Alfonso // SéJOUR DES SONGES. Vincent Delhomme

LAS PiEDRAS. Virginia Alfonso // SéJOUR DES SONGES. Vincent Delhomme

Las Piedras // © // Virginia Alfonso // Ici La ligne d’horizon Où s’ouvrent les crocs De la banquise Là Les armes levées du fleuve Avancent et se brisent Sur des terres gelées Un Pont pourtant surgit Comme une tentative de Conciliation Derrière la croute rouillée Malgré le froid qui prend le creux des os Serpente l’accalmie Ou le prof