Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

nephret

nephret

Tendre, mais pas molle - Douce, mais pas collante, de l'humour, et de la joie de vivre. Ma devise : CARPE DIEM Mon crédo : AMOUR et GRATITUDE

Ses blogs

Le blog de nephret

Le blog de nephret

Quelques poêmes, quelques réflexions, un peu journal intime et surtout partage des mots et des idées...
nephret nephret
Articles : 763
Depuis : 18/04/2009
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

LIBRE

LIBRE

LIBRE Vivre libre, en harmonie, Avec les hommes et l’univers, Avec une foi infinie, En l’avenir de notre terre. Vivre libre de ses pensées, De ses actions, de ses paroles, Protéger cette liberté De ceux qui la cambriole. Refuser les compromissions, La liberté comme un emblème, En cultivant la compassion Quitte à accepter l’anathème. Ma
SPLEEN

SPLEEN

SPLEEN J’aurais voulu être une amante, Je ne fus qu’une maîtresse. J’ai rusé avec mon cœur Prenant une attitude distante. Agissant avec maladresse J’ai perdu le goût du bonheur. J’avais tant envie d’être libre, D'aimer et de vivre au grand jour, De savourer la joie de vivre Pour exister et par amour. Je soupire et puis je m’éti
FACE A LA MER

FACE A LA MER

FACE A LA MER L’onde compose une belle mosaïque de verts, Émeraude des bancs de sable blond, Aigue-marine des hauts fonds Herbiers de posidonie bleu-vert. Le ciel, en éternel mouvement, Sans cesse balayé par de petits nuages Comme une fumée, ténus, évanescents, Zébré de temps en temps par les oiseaux sauvages, Le promeneur s’enivre en
IL A SUFFIT

IL A SUFFIT

Il a suffit Il a suffit d'un regard Rien qu'un seul, un seul regard Maintenant le ciel et le vent sont mes amis Ils m'apportent de l'ombre et le parfum de sa vie Il a suffit d'un regard D'un regard Il a suffit d'un retard Rien qu'un seul, un seul retard Son beau visage est maintenant trop loin de moi Je n'ai pas su la retrouver et cette fois Il a s
ENTRE MES LIGNES

ENTRE MES LIGNES

ENTRE MES LIGNES Entre mes lignes, il y a mon cœur, Mes espoirs, mes regrets, mes désirs, Mes non-dits, mes joies et mes soupirs, Tous mes rêves de bonheur. Entres mes lignes, il y a des souffrances, Des cassures, des blessures, des adieux, Des tendresses, des mensonges, des aveux, Des chemins perdus et des errances. Entre mes lignes, il y a des
DU BLEU ET DU SOLEIL

DU BLEU ET DU SOLEIL

Du Bleu et du Soleil Le temps se traîne en solitude Et tout s’arrête autour de nous, Il faut changer ses habitudes Dans un monde devenu fou. On peut se dire que rien ne va Que la vie s’étiole et s’en va, Que tout est fichu ici-bas Que l’été ne reviendra pas ! Mais il faut relever la tête, Et les yeux levés vers le ciel Admirer ces be
IL Y AURA....

IL Y AURA....

Il y aura…. Quand tout te semble gris, triste et sans joie… dis-toi que, demain… Il y aura… Des matins bleus, plein de lumière, Des jours de pluie si doux, Des levers de soleil magiques…. Il y aura … Des rires d’enfants en cascade Des sourires amis réconfortants, Des gestes de tendresse chaleureux… Il y aura … De la musique et d
DE L'OMBRE A LA LUMIERE

DE L'OMBRE A LA LUMIERE

D E L’OMBRE A LA LUMIÈRE De l’ombre vers la lumière Du fond de mon cœur j’espère Englober en un éclair L’essence de l’univers De l’ombre vers la lumière La souffrance en bandoulière Déchirure au cœur, amère Retenir un souffle d’air… De l’ombre vers la lumière Hurlement muet, prière, Un vrai cri qui me libère Se dissou
IL PLEUT

IL PLEUT

IL PLEUT Sur la mer et sur la jetée Sur les îles et sur mon visage, Sur les beaux oiseaux de passage, Et sur mon coeur désenchanté. IL PLEUT Sur le jardin et sur la ville Et sur les arbres dépouillés, Sur mon chagrin, calme et tranquille, Et sur tout ce temps gaspillé. IL PLEUT Cette eau céleste est comme un baume Qui apaise tous mes tourme
UN AMOUR IMPOSSIBLE

UN AMOUR IMPOSSIBLE

UN AMOUR IMPOSSIBLE J’ai appris tous les mots, Ceux qui chantent, qui consolent, Les mots fragiles, les mots de trop, Les mots qui blessent, ceux vitriol. Et les mots doux, les mots velours, Les mots caresses, les mots encore, Les mots jamais, les mots toujours, Les mots soupirs, ceux corps à corps. Et ces mots qui attendaient là, Bien au chaud