Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Ongatine

Ongatine

Petite rêveuse à la recherche de son cerveau.
Tags associés : poemes

Ses blogs

Bonbons noirs

Bonbons noirs

Des textes en vrac.Servez-vous !
Ongatine Ongatine
Articles : 10
Depuis : 25/03/2015

Articles à découvrir

Le monde brouillé

Le monde brouillé

Je regarde un mot. Je le lis, encore et encore. Je me concentre dessus sans jamais cligner. Les yeux fixés sur la page, le sens se perd. Le mot n'est plus qu'une suite de lettres incohérente. Des lignes d'encre noire qui se mêlent, que je ne comprends plus. Je me sens perdue. Je me sens ailleurs. Dans un monde brouillé, incompréhensible, fasci
Froide Tristesse

Froide Tristesse

D'un seul coup c'est arrivé, La chose qui en moi battait, S'est étrangement glacée. Mes sentiment s'arrêtaient, La neige les recouvrait, Mais un plus fort demeurait. Tout détruire autour de moi, Étendait l'effet du froid. Un jour tout c'est effacé. Un redoux, la neige fond Le monde est à nouveau rond. Un germe veut rester. Métamorphosé en
Retrouvailles

Retrouvailles

C'est fini mais de blancs bras m'accueillent. Ils me serrent, m'ayant retrouvé. De ma vie me pointent les écueils. Ils me bercent me laissant pleurer. Ces bras maternels que j'ai tant fui, Ses bras éternels lui auront suffi, Pour que je ne veuille plus bouger. Pourquoi les aurais-je arrêtés ? Car ma futilité m'accable. Et de rien je ne suis c
Changement

Changement

Un triste changement, Une lumière éteinte, Une larme d'affolement, Une muette complainte, Puis le choc se stoppe, Le cauchemar explique, La vérité rattrape, La chute s'implique. Une douleur se promène, De mon ventre à ma gorge, Un vision la ramène, Et la colère se forge.
Les Fleurs et la Rosée

Les Fleurs et la Rosée

Il y avait dans un lieu reculé, Un jardin de fleurs parsemé. Un matin alors que la vie menait bon train, Une dispute éclata en son sein. La Tulipe, en ce jour, si matinale, Disant que rien dans ce monde n'était à son égal, La Rose en bouton encore toute endormie, Exprima son désaccord et la contredit : « Ma chère si vous parlez de beauté,
Les passagers

Les passagers

Pigeons pressés, Attendant le signal. Une fois donné, Ils se ruent sans égal. S'entrechoquent, bousculant. Roucoulent en roulant. S'empressent vers leurs enclos, S'assoient, enfin au repos. Une vision étrange et ridicule, Image de pigeons qui pullulent. Je regarde, me moque et ris Je me gausse, j'en fais partie.
Rêverie

Rêverie

Un jour peut-être, Je pourrais enfin, Du haut des tertres, M'élancer au loin. Surplomber la petite bleue, La voir alors tout entière, Admirer ses blancs pluvieux, Pouvoir perdre tout repères. Pas de pouvoir, Et pas de vent, Une balançoire Et moi rêvant, À une mélancolique mélopée, Histoire d'amour sans se voir, Par l'Astre doré composé,
Fracture

Fracture

Une vérité cachée, Dessous peu d'images, Sa vision s'est troublée Par un trop jeune âge. Nul autre n'a remarqué, La chute inexorable, Seuls ses gardiens capables, De l'impact la protéger. Mais viennent les cruels instant. Quand les bienveillant sont absents, Que les plus durs mots se brisent, Un cœur ne peut trouver prise. "Elle est cause e
L'aveu

L'aveu

Note avant la lecture : Ce texte est un poème que j'ai écris pour mon cours de littérature lorsque j'étais en terminale (cela semble fort éloigné maintenant ^^). Le thème était "une réecriture en poème de l'Acte 3 scène 3 de Lorenzaccio d'Alfred de Musset". Je l'aime bien alors le voila ici ^^. J’espère que vous aimerez ! L'action, c'
La demoiselle de tissu

La demoiselle de tissu

C'était un beau mois d'août, Mme Carfae en avait profité pour aller au marché avec sa fille. Celle-ci avait protesté, mais la mère ne voulant rien entendre, s’était contrainte à venir. Chloé savait exactement à quoi s'attendre. Elle devrait rester accrochée à la main de sa mère pendant qu'elles passeraient d’étals en étals. Ne po