En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Jean Frantz PHILIPPE

Jean Frantz PHILIPPE

Je suis curieux et rebelle de nature. J'aime la vie et tout ce qui émerveille. Le côté caché des choses m'intéresse beaucoup. L'art, la culture et la littérature constituent ma devise.

Ses blogs

Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.

Constellations des arts, de la culture et de la littérature au pluriel.

Mon blog fait la promotion des choses, des valeurs et des biens artistiques, culturels et littéraires.
Jean Frantz PHILIPPE Jean Frantz PHILIPPE
Articles : 317
Depuis : 01/01/2009

Articles à découvrir

Voyage incertain

Voyage incertain

Le vent du nord souffle Et crève ma rêverie Puis dans un ciel nuageux Je voyage Comme un oiseau migrateur A la recherche de moi heureux Mes fantasmes et mes chimères Trouvent libres coups Dans un champ de jasmin Entourant des eaux bleues Encore souffle le vent du nord Et ma rêverie est plus que crevée Me laissant debout Dans mon chaos existent
Voix d'une âme attristtée, haïkus d'un moment.

Voix d'une âme attristtée, haïkus d'un moment.

Ajoutée depuis Flickr Grand-mère se plane dans les airs- l'oiseau géant A l'horizon le soleil se lève tu es morte Deux haïkus écrits par Salomon JEAN-CHARLES, haïkiste haïtien en herbe, pour la disparition de sa grand-mère survenue le 12 juin 2014. Il est issu des ateliers d'écriture organisés par ASSOCC et OSEC.
Je vis de mes doutes

Je vis de mes doutes

Ajoutée depuis Flickr Je vis de mes doutes Dans mes intenses souffrances Je doute du bonheur De la personne qui veut me rendre heureux Face à mes privations aigues Je doute du système sociopolitique de mon pays De ces rats politiciens sans vergognes Issu d’une famille déchirée Fragmentée Je doute de mon avenir familial Je doute de moi-même
Le clochard de ma ville perdue

Le clochard de ma ville perdue

Il était une fois dans ma ville perdue, un clochard qui s’appelait Paulidord. Il était terriblement sale. Ses vêtements déchirés étaient aussi crasseux que son corps et ses cheveux. Il avait un air répugnant et son regard instable suivait toujours son ombre. Mais son bout de trottoir était propre. Il arrangeait continuellement tous ses d
Des pas un peu fêlés.

Des pas un peu fêlés.

Ajoutée sur le net via Google. Torse nu Pieds à terre Pantalon noir retroussé Déchiré à l’arrière Je le croise chaque jour A la même heure A la même rue Au même endroit Toujours contrôlant ses pas Tête baissée et à haute voix Ce sont là des pas un peu fêlés Le quinzième pas Peut-être le cent cinquantième pas Qu’importe Pour
A la Rencontre du Souffle

A la Rencontre du Souffle

Ajoutée depuis Flickr A la Rencontre du Souffle, Séminaires de formation d’écriture poétique et administrative. Jean Frantz PHILIPPE, Publié le 19 janvier 2014. Les associations ASSOCC et OSEC invitent les élèves du fondamental et du secondaire ainsi que le grand public à retirer leur formulaire d’inscription au prix de 100 gourdes pour
12 avril 2011 – 12 avril 2016 : cinquième anniversaire de naissance d’ASSOCC.

12 avril 2011 – 12 avril 2016 : cinquième anniversaire de naissance d’ASSOCC.

Par Jean Frantz PHILIPPE, Rédacteur à INFERNO NEWS, Poète, haïkiste, photographe amateur, animateur culturel et enseignant. Émail : pejifrantzou1@gmail.com Hier, Pétion ville a été le siège d’un cinquième rappel de l'existence d’un grand espace culturel, littéraire et artistique qui veut conquérir extraordinairement le monde : la na
Au bonheur d'écrire.

Au bonheur d'écrire.

J'ai reçu ce mardi 12 novembre dans la matinée un exemplaire de l'Anthologie, Au Bonheur d'écrire; sous le haut patronnage "Les Dossiers d'Aquitaine". C'est la première Anthologie à laquelle je participe. Je suis heureux de figurer dans cette galérie d'écrivains d'horizons différents. Mon texte se trouve à la page 167. Une petite présenta
Nouveau printemps

Nouveau printemps

L'affection d'une mère pour son fils. Nouveau printemps assise sous le palmier d'en face dans ses cheveux le vent caresse les racines vitales sous les yeux des oiseaux Bonne fête ma petite sœur adorée, Sabine Philippe Jeune. Que ce nouveau printemps d'alliance amoureuse n'est que la continuité grandissante de votre grand amour de couple. Ne la

Après quatre mois, L'ombre animale brille trois fois ...

Le jeune romancier Makendy Orcel remporte trois prix littéraires avec son dernier roman édité chez Zulma tiré L'ombre animale. Cliquer sur ce lien pour lire l'article: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/158150/Trois-prix-litteraires-pour-Makenzy-Orcel