Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Odile Lasmarrigues

Ses blogs

Les petites lettres

Petites histoires de gens ordinaires et extraordinaires par Odile Lasmarrigues
Odile Lasmarrigues Odile Lasmarrigues
Articles : 44
Depuis : 14/03/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Grandir

Grandir

Tu es venue ce matin, encore auréolée de tes rêves. Tu es venue, glissant dans tes petits chaussons, la nacre salée de tes yeux trahissant ton sommeil. Je t'ai regardé t'approcher sans bruit alors que grandissait en moi l'amertume de devoir t'extraire de ta candeur. La façon dont je t'ai regardé à cet instant a éveillé ton intuition, et d
Manger une clémentine

Manger une clémentine

Il y a d'abord le choix, par l’œil, par l'intellect, la juste mesure entre la raison et l'envie. Il y a cette première idée que le meilleur est à venir, cette propension au plaisir et à la délectation. Au milieu de la corbeille, cachée à demi par d'autres fruits, telle une mondaine,elle se pavane. Elle sait déjà qu'elle sera l’élue,
Madame

Madame

Qu'allons-nous faire, Madame, qu'allons-nous faire de cette relation qui se fige et qui me ronge ? Chaque jour devant votre porte, je prends un temps de respiration, je tente d’ouvrir mon cœur à notre rencontre imminente. Vous avez l'âge de votre maison, Madame, et la froideur de ses pierres. Emmurée dans votre aigreur et votre solitude, vous
Adolescente

Adolescente

Je vais bien, ne t'en fais pas, laisse moi juste un peu de temps, laisse moi retrouver mes repères dans ton monde qui s’accélère. Je n’étais pas préparée à voir tes yeux se farder et ta silhouette se transformer, je n'étais pas prête pour vivre ta métamorphose. Ma fille aimée, accorde moi ta confiance, partage avec moi tes doutes et
Pouce !

Pouce !

Mon regard posé sur le sol, j'observe l’asphalte défiler sous mes pas, mon corps s'étant mis en pilotage automatique avec une régularité de métronome. Rien n’existe autour de moi, ni bruit, ni couleur, ni odeur, il n'y a que moi, que mon cœur battant sur mes tempes et mon souffle qui va et qui vient. J'ai besoin de m’échapper, de fuir
Perceptions

Perceptions

L'atmosphère pesante, presque moite, lui procurait une sensation qu'elle ne parvenait pas à définir. Comme engourdie, sa tête lui semblait lourde et la chaleur qu'elle sentait monter le long de sa colonne n’était pas étrangère à cette indolence. Malgré ses efforts, elle ne décelait rien autour d'elle, son regard cherchant à percer les
Ne viens pas

Ne viens pas

Ne viens pas, demain, ouvrir mes volets à la clarté du monde. Ne viens pas, demain, ôter mes couvertures et m’asseoir au bord de mon lit. J'ai le vertige du temps passé qui a usé mon âme. Ne m'oblige pas à affronter une nouvelle journée de vide, ne rajoute pas encore un jour à mon siècle révolu. Je suis lasse d’être encore sur Terre
Poursuivre

Poursuivre

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire.. Quelle belle affaire... Est-ce une raison suffisante pour reprendre la plume, cette même plume abandonnée au cours du confinement ? Remplie, jusqu'à l'écœurement, par les écrits des autres.Tant de contenus créés, partagés, commentés, critiqués, j'ai vu sous mes yeux le besoin d'exister chez l'autre,
Devoir

Devoir

Elles sont toujours là, les épouses soumises, jamais très loin du foyer, peut-être absentes une heure ou deux pour quelques achats, afin de pouvoir encore mieux nourrir et soigner leur famille. Elles ont toujours fait comme cela les épouses soumises, forgées à l'altruisme, écrasées de culpabilité. Même lorsque le nombre d’assiettes s'e