Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

kitouB

kitouB

Peintre et écrivain à mes heures
Tags associés : ecriture, peinture

Ses blogs

Le blog de kitou-bruyere.over-blog.com

Le blog de kitou-bruyere.over-blog.com

Des nouvelles de mes expositions de peinture, de mes livres et quelques uns de mes petits textes et poésies
kitouB kitouB
Articles : 132
Depuis : 14/04/2010

Articles à découvrir

99 rue Jean Jaurès

99 rue Jean Jaurès, j’aurais dû me souvenir de cette adresse, ni le 100 ni le 98, c’est au 99 rue Jean Jaurès que tout s’est passé. Tout au presque tout, en fait presque rien. Difficile d’en parler. C’est très courant ces rues Jean Jaurès, toutes les villes en ont une à moins que ce soit une avenue ou un boulevard. Un nom bien comm

Vous ne m'auriez pas reconnue.

Vous ne m’auriez pas reconnue il y a un an de cela, m’aviez-vous dit en ajoutant, d’ailleurs mon non plus, vous – moi – Evidemment vous embrouillez tout, comme d’habitude. Et ne me dites pas que je n’ai rien compris. Je crois sincèrement que vous ne deviez pas avoir toute votre tête pour ne pas m’avoir reconnue : moi, qui suis tou

Une vie intéressante

Quel lieu chaleureux et plein de vie. Je suis là, un verre à la main, à dévisager tous ces gens qui déambulent ou restent figés dans l’attente que le temps passe suffisamment vite pour regagner leur place pour la suite du concert. J’avise un groupe de vieilles dames qui se regardent sans vraiment se parler. Elles se sont mises sur leur tr

C'était...

C’était il y a longtemps, hier, avant-hier, longtemps, je ne sais plus, mais est-ce que cela a de l’importance pour mon histoire ? L’important n’était pas quand mais avec qui c’était et parce que c’était avec lui, sans elle, sans les autres. Et encore ce n’est pas si important car plus grave était où c’était, plus grave étan

Devant une porte close

J’allais d’un bon pas, de celui de quelqu’un qui sait où il va et le fait sans hésitation, sûr de son action, certain de sa détermination. Neuf heures tapantes, la ponctualité est certainement une de mes qualités. Un dernier coup d’œil à ma tenue. Impeccable, on ne pourra rien trouver à y redire. Neuf heures tapantes donc, je m’a

Un tournage

« Bon, les figurants, mettez-vous à gauche du plateau. Marcel, toi, tu te mets à droite à côté du puit, la bêche à la main. Adrienne, tu te mêles aux figurants et je te dirai au fur et à mesure ce que devras faire : en gros, tu sortiras du groupe et te dirigeras vers Marcel d’un pas tranquille. Bon, les autres, sortez du champ. Oui, vot

Chien pourri mais en garçon

"Il me faisait penser à chien pourri mais en garçon, avec un cartable ». Fabienne regardait par la fenêtre alors que sa cigarette se consumait, mais elle n’en prenait pas garde. Sébastien lui lança un regard inquiet. Il trouvait qu’elle devenait de plus en plus étrange, marmonnant des phrases qui, à son avis, n’avaient pas vraiment de

Je m'appelle Martin

Je m’appelle Martin. Gros ours rigolo. J’ai une chouette maitresse. Elle, c’est Cunégonde. Il parait que c’est un prénom de pimbêche, mais moi, je ne trouve pas. Elle me prend souvent dans les bras quand elle est triste et elle cache sa tête dans mon cou. Des fois, je sens du mouillé. Elle me dit souvent que je suis son vrai ami, le se

Une femme dans l'escalier

« J’ai croisé une femme dans l’escalier … Ah oui ? Bizarre, une femme tu dis ? Je ne comprends pas, je suis au dernier étage et l’appartement est le seul sur le palier. Tu es certaine ? Oui, une femme, je t’assure, elle était petite, ou pas très grande. Elle avait un air triste, très triste. Tu m’étonnes. Dis m’en un peu plus.