Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Yves Desvaux Veeska

Yves Desvaux Veeska

Etre humain, homme, père, fils, peintre, auteur de choses écrites, photographe amateur, compositeur d'images, artiste, locataire, propriétaire, assuré social, marcheur à pied, cycliste, adepte de l'amour courtois et autre...

Ses blogs

Fondation Veeska

Le site d'Yves Desvaux Veeska : peinture, écriture, images, idées à partager...
Yves Desvaux Veeska Yves Desvaux Veeska
Articles : 310
Depuis : 18/02/2010
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Eve Adam 33 - Amour, amour-propre

Eve Adam 33 - Amour, amour-propre

L’attitude anti-lyrique, c’est la conviction qu’il y a une distance infinie entre ce qu’on pense de soi-même et ce qu’on est en réalité ; une distance infinie entre ce que les choses veulent être et ce qu’elles sont. ………………………………………………………………………………………………………
Alain Plouvier et les nations sauvages.

Alain Plouvier et les nations sauvages.

Les nations sauvages, les gens sans éducation et les enfants ont une grande prédilection pour les couleurs vives. L'exposition est terminée mais... ... Un beau livre est en souscription Alain Plouvier Peintures, carnets, portraits, meubles Un livre conçu et réalisé par Antoine Lecharny. Textes de Martine Dubois, Martine Le Coz, Michel Diaz, C
Sommaire

Sommaire

La Fondation Veeska n'existe qu'en imagination, mais elle existe... Dans ce sommaire, trouvez les différentes portes d'entrée pour vous y égarer et découvrir aussi ce que vous ne cherchiez pas. Peintures en vente directe à prix atelier, ou sur SINGULART, galerie d'art en ligne Librairie en ligne La Fondation Cartier, la Fondation Louis Vuitto
Eve Adam 31 - Courrier venu d’une faille temporelle 

Eve Adam 31 - Courrier venu d’une faille temporelle 

Les êtres que nous aimons s’en vont, ils s’éloignent de nous, je m’éloigne d’eux, nous les perdons de vue, les lieux où nous avons été heureux sont occupés par d’autres. Ce que nous appelons notre mémoire n’est peuplée que de fantômes mais elle en est peuplée, preuve que rien de ce qui a compté pour nous, ni personne, ne dis
Accumulation désordonnée

Accumulation désordonnée

Je me rendais compte que la vie (la mienne ou n’importe quelle autre) était une succession de jours et de nuits, de travail et de repos, de rencontres et de conversations, de plaisirs et de désagréments parfois appelés « événements » ; une accumulation désordonnée d’impressions, de scènes et d’images dont une infime partie seulemen
Un endroit que nous ignorons

Un endroit que nous ignorons

… Le rêve de tout homme : traverser la forêt de ses peurs pour accéder à ces émotions secrètes, ces infimes parcelles de bonheur qui sont en nous, tapies dans un endroit que nous ignorons et que, souvent, nous recherchons pendant toute une vie. ……………………………………………………………………………………
Transgenre de peinture

Transgenre de peinture

Double jeu de dames, ou pas. Féminin ou masculin, abstraction ou figuration, un peinture transgenre, un transgenre de peinture. Exercices spirituels - n°1133 - Peinture sur toile - 89 x 130 cm - 1998-2020-2021
La jungle sur l'Ile de Pré Britenne

La jungle sur l'Ile de Pré Britenne

Sachez utiliser le bon outil : la goudulette vous permettra d’extraciner les mauvaises herbes : le pachoir, de rafiguer les branches basses. Réservez plutôt la calouette au grindage des plantes glapissantes ; et n’hésitez pas à utiliser une calboche, même un peu lourde, pour groufigner les colibelles. Le groufignage des colibelles, sur l'i
« La joie de vivre » de Matisse

« La joie de vivre » de Matisse

Chaque fois que je trouve un cheveu dans ma soupe, j’ai l’impression de voir un dessin de Matisse. Matisse a trente-cinq ans quand il peint « la joie de vivre », une grande huile sur toile de 175 x 241 cm, actuellement en sécurité à la Fondation Barnes aux Etats-Unis. (Cliquez sur l'image pour l'agrandir) On connaît la genèse de cette œ
Eve Adam 32 – Droit des marques, poisson frais et dessin de nu 

Eve Adam 32 – Droit des marques, poisson frais et dessin de nu 

Peut-être la satisfaction naïve compense-t-elle l’absence de don. [Suite des souvenirs d'Eve Adam, en réalité Christine Adam, écrivant sous le pseudonyme d' Hélène Grenier .] À l’été 1974, mon nouveau petit ami, Dominique, le deuxième seulement de ma longue et erratique carrière d’amoureuse (erratique plutôt qu’érotique), fait