Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Chantal Roussel

Chantal Roussel

Ses blogs

Poésie contemporaine ou pas

Poésie contemporaine ou pas

Jadis, hier, aujourd'hui, demain, le poète vous prend au mot!
Chantal Roussel Chantal Roussel
Articles : 301
Depuis : 28/02/2015

Articles à découvrir

AME-SOEUR de François Cheng

Ame-soeur Ce désir de trouver l’âme soeur rejoint le divin, l’âme divine, précise François Cheng ; l’appel à l’âme-soeur fait joindre amour divin et amour humain. Ame soeur Entends-tu ce qui Vient de l’heure, ce qui Vient du coeur, à l’heure De l’abandon, à l’heure Du crève-coeur, Ce battement depuis La naissance, déchira

L'ÉTÉ DE Claude Peyrot

L’ÉTÉ (Extrait du conte second) Voici le grand jour, le jour de la soulenque. Déjà dans le chaudron bout le riz, Et dans la marmite une vieille brebis cuit. Ce jour pour la maison est une grande fête, Aussi tout le monde se prépare pour festoyer. Patrons, patronnes, valets, femme de chambre et maître-berger Ont déjà revêtu leurs habits

SI JE SORTAIS de Xavier Bordes

Si je sortais… . Si je sortais de mon antre ainsi qu’un ours en fin d’hibernation, à l’orée de la forêt qui cache l’escarpement de roche où j’ai ma caverne ombreuse j’aimerais voir un lac traversé d’une buée de lumière, paisiblement enchâssé dans un cirque de monts bleus qu’échancre une rougissante aurore emmi les neiges

THANK YOU SATAN de Léo Ferré

Thank you Satan Pour la flamme que tu allumes Au creux d'un lit pauvre ou rupin Pour le plaisir qui s'y consume Dans la toile ou dans le satin Pour les enfants que tu ranimes Au fond des dortoirs chérubins Pour leurs pétales anonymes Comme la rose du matin Thank you Satan Pour le voleur que tu recouvres De ton chandail tendre et rouquin Pour les

LES OISEAUX DÉGUISÉS de Louis Aragon

Les oiseaux déguisés Tous ceux qui parlent des merveilles Leurs fables cachent des sanglots Et les couleurs de leur oreille Toujours à des plaintes pareilles Donnent leurs larmes pour de l'eau Le peintre assis devant sa toile A-t-il jamais peint ce qu'il voit Ce qu'il voit son histoire voile Et ses ténèbres sont étoiles Comme chanter change l

INVENTION de L'AMOUR de Louis Émié

Invention de l'amour Ici et là, partout et même Où n’étant plus tu es encor, Je te découvre et te ramène Dans l’ombre étroite de ton corps Tu peux perdre ici ta présence Et disperser ton mouvement, Dans ta forme qui recommence J’immobilise mon tourment. Tu n’es plus ce nom, ce visage, Cette colère, cette loi : Tu conduis dans mon p

LA GUENILLE de Jean Follain

LA GUENILLE Sans pouvoir imiter l'oiseau la guenille pend sur la branche rouge près de la pomme douce l'oiseau envolé et la pomme tombée elle reste manifestant le froid des âges et la couleur dans le silence ; des hommes raisonnent dans une époque sombre non loin de ce lambeau marquant seul l'espace. Jean FOLLAIN, (1903-1971), recueil: "Des He

LE COQUILLAGE de Louis Guillaume

Le coquillage Porte à ton oreille Ce beau coquillage Rose du rivage, Et tu comprendras Toutes les merveilles Du vent, des nuages, Des vagues sauvages, Du sable vermeil, Et tu dormiras Sur toutes les plages Et tu t'en iras Pour tous les voyages ! Louis GUILLAUME, Le Rouet de Verre

ÉLOGE de LAMARTINE prologue de Jean Aicard

ÉLOGE DE LAMARTINE - Prologue J’étais seul. Je rêvais aux grandeurs de ce monde, À ces hommes, flambeaux de notre obscurité, Qui, sortis tout à coup de la houle profonde, Sont montés au zénith de la célébrité. Et je réfléchissais aux causes de leur gloire, Et pourquoi quelques-uns recevaient un tel don, Quand d’autres, hélas ! n

LA VIE SANS ÉTOILE de Jean Bouhier

LA VIE SANS ÉTOILE Parti la fleur au cœur et le destin qui cogne au creux de la poitrine les bras émerveillés du monde autour du cou et l’odeur des passants que l’on devine à peine Parti pour l’aventure avec l’argent des doigts et le regard des pauvres la bague que l’on tourne avec le souvenir et le bruit des amours avortées sur la