Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
FAG

FAG

Ma démarche : Informer, Valoriser, Rassembler. Est contre toutes formes d'oppressions et de mauvaises gouvernances sur les peuples quels qu'ils soient. Invite l'humanité à coconstruire ensemble dans la justice en tant des individus égaux, et à abandonner les voies de conspiration et de tyrannie sur

Ses blogs

Impérialistes liberez l'Afrique

Bilan des impérialistes occidentaux en Afrique noir. De l'esclavage, la colonisation, à aujourd'hui ! Décompte du résultat sur la masse populaire ; insurrection, délinquance, corruption, immigration, terrorisme, crime, coups d’Etats, guerres, mort, désolation, famine, pauvreté, misère, précarité, sous-développement, indignation, subordination, mépris. Impérialistes libérez l’Afrique.
FAG FAG
Articles : 9
Depuis : 26/07/2016
Categorie : Politique

AFRIKNOIR

Une chaîne qui regroupe toutes les informations et vidéos qui rétablissent les vérités sur l'histoire, les sciences et les croyances du peuple noir.
FAG FAG
Articles : 106
Depuis : 28/06/2016
Categorie : Religions & Croyances

Politiques & Consensus

Partage de révélations en vidéos et liens sur l'actualité politique et historique dans une démarche visant le consensus
FAG FAG
Articles : 73
Depuis : 28/02/2015
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Africains pensez à votre liberté

Africains pensez à votre liberté

Africains réveillez – vous!. Votre silence participe à alimenter la déstabilisation des États Africains. Votre silence participe à alimenter la surexploitation des richesses de notre territoire au profit de l' élite occidentale et de la croissance de la misère en Afrique. Votre silence participe à laminer la vie des noirs encore pour plus
Changer cette politique mondiale de l'autodestruction.

Changer cette politique mondiale de l'autodestruction.

L'état du monde actuel présente l'échec de la politique mondiale. Des modes de gouvernance en totale incoherence et inadaptés aux aspirations citoyennes globales universelle en attente de sécurité et de paix. /F. Adassa