En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

babou

babou

Partageons quelques instants de douceur
Tags associés : artistes coups de coeur

Ses blogs

 BABOUTINES

BABOUTINES

Des mots, des images , pour les friands de rêve et les gourmets de la vie
babou babou
Articles : 2299
Depuis : 08/01/2009
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Polar de l'été

Polar de l'été

Antoine pensa : « Bon D….. ! ….Mais c’est bien sûr ! ! » ( nda cf vidéo fin) Il avait la réponse ! Toutes ces pages mystérieuses révélées pendant son malaise étaient un message : il devait inclure ses fans dans l'intrigue ! Cette l’idée l’enthousiasmait. Il entreprit de noter, pèle - mêle les mots dont il se rappelait encore

Polar de l'été

* * * « Comme tout était simple » pensait Antoine Il flottait. Glissait silencieusement dans un ciel pastel ... Les pages du polar tournoyaient , il pouvait les lire sans effort, du premier chapitre au mot FIN , tout était là …. Il cueillit la feuille qui s'attardait près de lui . *** Chapitre 3 1987 ...Quartier de Las Canitas ....Buenos Ai
Polar de l'été

Polar de l'été

Jeudi 13 Juillet 9h Assis sur un banc du square , le commissaire terminait un croissant . D'abord la Voix ... Et , ce matin , le message : 1987 ...Quartier de Las Canitas ....Buenos Aires Dans une enveloppe, bien en évidence sur son bureau ... L'Ennemi passait enfin à l'offensive et il se réjouissait d'avance . A ses pieds , le pigeon , dédaign
Rou rou rou

Rou rou rou

- Info : Tous les lecteurs du blog peuvent prendre part au "polar de l'été" ! J uste un mot (ville, pays , passion , etc ) à envoyer via " commentaire" ou " contact "...!! Antoine se charge du reste ! - Sérieux ? - Rou rou
Polar de l'été

Polar de l'été

* * * Le commissaire Marty avait été d’astreinte tout le weekend. Il avait pu se vouer sans retenue à sa passion : les plantes grasses de son balcon. Une centaine d’espèces différentes, réparties dans des pots de terre disparates posés sur des supports de fortune… une anarchie bohême, débridée, et incroyablement harmonieuse….. Les
Chuuuut.....

Chuuuut.....

http://commelesgrands.over-blog.com/article-16564341.html