Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

lambersart-yvon cousin

lambersart-yvon cousin

Mon blog est l'occasion d'écrire avec plaisir quelques chroniques de la vie lambersartoise

Ses blogs

LAMBERSART-YVON COUSIN

LAMBERSART-YVON COUSIN

Des bribes de ma vie à partager
lambersart-yvon cousin lambersart-yvon cousin
Articles : 1468
Depuis : 27/12/2004
Categorie : Politique

Articles à découvrir

1939      -3

1939 -3

1939 Naître au début de 1939 , c'était naître quand les nuages noirs de l'Histoire s'amoncelaient La Russie était bolchevique, l'Allemagne hitlérienne, l'Italie fasciste, l'Espagne franquiste .L'Angleterre avait deux millions de chômeurs, la France croyait en sa ligne Maginot et se disait prête à aller « pendre son linge sur la ligne Sieg
GRAND ET CON A LA FOIS   -11

GRAND ET CON A LA FOIS -11

Une fois la classe de troisième passée, j'entrais dans un autre monde, celui des « grands » qui devait m'emmener en trois ans au Baccalauréat. Le collège , je le connaissais maintenant dans ses moindres recoins. Les « sixièmes », je pouvais les regarder d'un air un peu condescendant. Les profs, je les craignais moins. Les dictées , on n'e
LA VIE DE CHÂTEAU   -6

LA VIE DE CHÂTEAU -6

cardinal Gerlier à Agon 7/8/1949 Mes vacances les plus mémorables , je les ai passées en Normandie, à Agon-Coutainville, entre Coutances et Granville. J'en garde le souvenir d'un voyage mouvementé, d'un cadre exceptionnel et de situations pour le moins singulières. La guerre était terminée et les hordes de vacanciers qui bénéficiaient des
MATRICULE   114    -  9

MATRICULE 114 - 9

Les années-collège sont des années qui comptent. Et pour ceux qui comme moi ont vécu sept ans la vie de pensionnaire , les marques sont indélébiles. Je pense même pour l'avoir vérifié qu'il est possible longtemps après, de repérer ceux qui se sont pliés , bon gré ,mal gré , aux règles d' un internat. Il me faut donc revenir sur mes 1
​​​​​​​LA PANTOUFLE     -2

​​​​​​​LA PANTOUFLE -2

La Chapelle d'Armentières tient dans ma vie une place privilégiée. J'y suis né .J'y ai vécu ma petite enfance et, jusqu'à l'âge de 18 ans, j'y ai séjourné chez ma grand- mère maternelle qui m'accueillait le week-end en quinzaine quand j'étais pensionnaire au "collège" d'Armentières maintenant transformé en lycée Paul Hazard. Aujourd'
L'ALTERNANCE       -4

L'ALTERNANCE -4

à gauche , l'ex 103 Si ma petite enfance et mes premières images sont attachées à la maison de garde-barrières, c'est du 103 rue V. Vigneron (aujourd'hui numéroté 91) que je garde le plus de souvenirs . Au décès de son mari, ma grand-mère s'y était installée. Sans doute pour atténuer sa solitude, mes parents avaient décidé qu'une sem
MES PIED-A-TERRE     -8

MES PIED-A-TERRE -8

Le décès tragique de ma petite sœur a-t-elle incité la direction du Crédit du Nord à proposer rapidement à mon père la direction d'une autre agence ? Peut-être. Le changement de résidence ne pouvait en effet qu'avoir un effet positif sur le moral de mes parents. C'est donc à Seclin que nous avons emménagé moins de trois mois après le
LE DRAME  -  7

LE DRAME - 7

Brigitte au Château d'Agon Beaucoup d'entre nous, en particulier dans le Nord, naissent, vivent et meurent dans une zone géographique restreinte. Ce ne fut pas mon cas , car au gré des affectations professionnelles de mon père , j'ai connu cinq résidences. Mon père s'est trouvé orphelin à 12 ans ,puisque son propre père est décédé à 39
PETIT COLLÉGIEN     -10

PETIT COLLÉGIEN -10

J'aimerais bien pouvoir exhiber ici de brillants résultats scolaires et vous dire que dès la sixième les professeurs se sont extasiés devant ma prodigieuse intelligence . Je préfère rester modeste … Pourtant ma nouvelle scolarité s'annonçait sous d'heureux auspices . J'étais inscrit en 6e Classique C , réputée meilleure que les sixièm
LA CONTREBANDE - 5

LA CONTREBANDE - 5

une boîte de "prises" Un nid que cette maison de la rue Victor Vigneron. Mais un nid qui n'avait rien de luxueux. Comme celles des maisons voisines, la maison s'ouvrait directement sur la salle à manger, prolongée par la cuisine , une arrière cuisine et une petite cour . La salle à manger était plus un lieu de passage qu'une pièce à vivre.