Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
crimonjournaldubouquiniste

crimonjournaldubouquiniste

Prof de philo à la Cité Scolaire d'Amiens, à la fin des années 70, journaliste au Courrier Picard,de juillet 79 à 83, année où je passe à la radio (Radio France Picardie), puis de la radio locale au national et à l'international, Inter/Info.

Ses blogs

Le blog de crimonjournaldubouquiniste

Le blog de crimonjournaldubouquiniste

Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
crimonjournaldubouquiniste crimonjournaldubouquiniste
Articles : 3049
Depuis : 27/04/2011

Articles à découvrir

Lettre à moi-même

Lettre à moi-même

Contay. La maison de mon enfance. 11 Sept. 2016. © Jean-Louis Crimon Cher petit Contaysien, Tu as 7 ans et tu l'aimes ta maison. Tendrement. Comme une personne. Tu la trouves belle. Sa forme. Sa structure. Ses fenêtres. Pourtant, il n'y a pas l'eau courante. Seulement une pompe dans la cour. Des murs en torchis et un grenier en terre battue. Un c
Lettre à moi-même

Lettre à moi-même

Amiens. 31 Oct. 2016. © Jean-Louis Crimon Cher vieux journaliste radieux, Curieux, vraiment, ce vieux camarade que tu croises centre ville. Tu ne l'as pas vu depuis des lustres, pour ne pas dire depuis dix ou quinze ans et tu pensais justement à lui ce matin. Un homme charmant, cultivé, élégant, qui a toujours le sens de la formule et qui ador
Lettre à moi-même

Lettre à moi-même

Amiens. Ciel de la rue Delpech. Octobre 2016 © Jean-Louis Crimon Cher grand romantique, Sous cette couette couleur de suie, qu'un méchant spleen essuie, tu penses les yeux en l'air à Charles Baudelaire. Le ciel "bas et lourd comme un couvercle", mais oui, tu te souviens, forcément, force aimant... Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couve
Lettre à moi-même

Lettre à moi-même

Amiens. Rue Delpech. 25 Février 2016. © Jean-Louis Crimon Cher toi... Amiénois, Tu le sais, la Maison de la Culture d'Amiens fête cette année ses 50 ans. Le 19 mars 1966, André Malraux, le ministre de la Culture du Général de Gaulle, l'homme qui voulait bâtir les cathédrales de l'esprit, se serait fendu dans son discours d'Amiens d'une fo
Lettre à moi-même

Lettre à moi-même

Amiens. Janvier 2016. © Jean-Louis Crimon Cher voleur d'instants, Tu es incorrigible. Tu as une pratique compulsive de la photographie. L'oeil toujours en alerte. En éveil. Le regard circulaire pour mieux faire entrer dans le cadre le sens du moment, la beauté de l'instant. L'insolence de l'insolite. Tu es incapable de ne pas "prendre". Tu ne sa
Lettre à moi-même

Lettre à moi-même

Contay. Les beaux peupliers. Mars 2009. © Jean-Louis Crimon Cher incorrigible rêveur, Tu relis " I remember" de Joe Brainard. Brainard est l'inspirateur de Perec. C'est Joe Brainard, le premier, qui invente cette conjugaison de souvenirs insolites ou insolents. Joe Brainard, plasticien Américain, né en 1941, dans l'Arkansas, s'installe à New-Y
Lettre à moi-même

Lettre à moi-même

Contay. Rideau de peupliers vus du cimetière. Mars 2009. © Jean-Louis Crimon Cher désespéré lucide, Tu ne sais pas pourquoi ni comment, mais ça te vient comme ça. Sans prévenir. Sans crier gare. Comme une averse de pluie froide. Giboulées noires qui te mélancolisent soudain un avenir que tu te sentais l'envie de voir radieux. Il y a des m
Lettre à moi-même

Lettre à moi-même

Amiens. La Confirmation. Avril 1961. © D.R. Mon vieux, Tu te dis souvent que tu as eu une vie en noir et blanc. Sur la photo, tu as les mains jointes, tu viens de t'agenouiller, l'Évêque te fait le signe de la croix sur le front. L'Abbé Dentin, le Supérieur du Petit séminaire, pose sur toi un regard noir, comme empreint d'un gros reproche. En
Lettre à moi-même

Lettre à moi-même

Paris. Cimetière du Montparnasse. Janvier 2016. © Jean-Louis Crimon Te voilà face à celui que tu admires depuis si longtemps, C'est ton fils qui t'a entraîné dans les allées du Cimetière du Montparnasse. Voulait que tu ailles saluer Baudelaire. Chez nous, c'est banal, les vivants rendent souvent visite aux absents. Les morts ne sont pas vra
Lettre à moi-même

Lettre à moi-même

Amiens. Quartier Saint-Leu. Au Sourire d'Avril. 1972. © Jean-Louis Crimon Cher abonné aux petits hasards de l'existence, Tu ne sais pas pourquoi cette photo te revient en mémoire aujourd'hui. Précisément aujourd'hui. Deux raisons au moins. Tu te souviens d'un commentaire laissé il y a déjà bien longtemps par un visiteur de ton album faceboo