En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

crimonjournaldubouquiniste

crimonjournaldubouquiniste

Prof de philo à la Cité Scolaire d'Amiens, à la fin des années 70, journaliste au Courrier Picard,de juillet 79 à 83, année où je passe à la radio (Radio France Picardie), puis de la radio locale au national et à l'international, Inter/Info.

Ses blogs

Le blog de crimonjournaldubouquiniste

Le blog de crimonjournaldubouquiniste

Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
crimonjournaldubouquiniste crimonjournaldubouquiniste
Articles : 2199
Depuis : 27/04/2011

Articles à découvrir

SANS  ACRIMONIE

SANS ACRIMONIE

Fluminimaggiore. Volets clos de la rue près de l'Eglise. Sardaigne. Avril 2017. © Jean-Louis Crimon Il m'arrive souvent de penser, le soir, quand je ferme les volets, à mon grand-père maternel, né en Sardaigne, à Fluminimaggiore, le 8 mars 1896, mort à Nancy le 11 septembre 1936. Francesco Zanda, mineur Sarde mort à 40 ans. Sans famille co
SANS  ACRIMONIE

SANS ACRIMONIE

Amiens. Rue de la République. 15 Juin 2018. © Jean-Louis Crimon J'adore quand le réalisme de l'image déborde du cadre. Quand le réel l'emporte sur l'affiche. Le Courrier Picard fait ses cartons. L'affiche l'exprime en signant la chose d'un faux mastic ou d'une savante coquille. Beaux Locaux devient Beaucaux. Fautif, bien sûr, le pluriel de b
SANS  ACRIMONIE

SANS ACRIMONIE

Amiens. Soir de pluie. Juin 2018. © Jean-Louis Crimon Parapluie qui ploie, sous le poids de la pluie, ou du vent qui se mêle à la partie. Parapluie rouge pour faire fuir tout ce qui bouge. Pour mettre en déroute tout ce gris chagrin qui chagrine en terrasse, quand le rosé dans les verres prend la place du café dans les tasses... © Jean-Loui
SANS  ACRIMONIE

SANS ACRIMONIE

Amiens. 18 Juin 1988. © Noël Deschamps. 18 Juin 1988. Tu t'en souviens ? L'appel du 18 Juin. Version résistant romantique. Ce jour-là, tu as dit "oui" parce que tu as cru à cette belle histoire d'amour qui durerait toujours. Trente ans plus tard, tu te dis que tu t'es fait, un peu, beaucoup, passionnément, avoir. Tu n'es pas le seul, sans dou
SANS  ACRIMONIE

SANS ACRIMONIE

Paris. 41, Quai de la Tournelle. Avril 2011. © Jean-Louis Crimon Je te dirai Verlaine en verlan,On se baladera, déambulant,Bras dessus, bras dessous, Ou bras ballants,Le long des quais des bouquinistes,A se rêver la vie d'artiste... On traînera tant que le jour traîne,Nos foutus rêves à la traîne,D'une vie neuve qu'on étrenne,Mon éternell
SANS  ACRIMONIE

SANS ACRIMONIE

Amiens. Juin 2018. © Jean-Louis Crimon "Toi, tu vois des choses que les autres ne voient pas ! " Je n'ai jamais oublié cette phrase fondatrice. Elle était le plus beau des compliments. Le plus fort des encouragements. J'avais 20 ans à peine et je découvrais la photographie, l'art du cadrage, le sens de l'instant. L'intuition de l'instant. L'in
SANS  ACRIMONIE

SANS ACRIMONIE

Ex-Patron de Carrefour à un... tournant. © Eric Piermont/AFP. Mais qui a dit : " Ça coûte un pognon de dingue" ? et à propos de quoi ? ou à propos de qui ? Déjà oublié. L'actu tourne vite la page. Une info chasse l'autre. Le chapitre est clos. Du moins, on le croit. Nouvel épisode du "pognon de dingue" avec Georges Plassat, ex-PDG de Carr
SANS  ACRIMONIE

SANS ACRIMONIE

Paris. Métro. Juin 2018. © François Crimon La réponse à la question que tout le monde se pose ! Enfin ! Joke, bien sûr ! Acteur ou spectateur, à chacun de choisir. Selon son plaisir. Le pitch est bien fait. Philippe organise une soirée qu'il souhaite déterminante pour l'avenir de sa boîte. Il mise sur un invité mystère. Un invité surpr
SANS  ACRIMONIE

SANS ACRIMONIE

Amiens. Macron chez Martelle. 25 Nov. 2016. © Jean-Louis Crimon " Ç a coûte un pognon de dingue !" Quoi donc ? Qu'est-ce qui coûte un pognon de dingue ? Les stock options. Les parachutes dorés ? Les retraites chapeau ? Le salaire de Carlos Ghosn ? Le salaire de Guillaume Pepy ? Les salaires des grands patrons ? Les dividendes des actionnaires
SANS  ACRIMONIE

SANS ACRIMONIE

Contay. Ma maison d'enfance. Sept. 2016. © Jean-Louis Crimon Tu as 7 ans et tu l'aimes ta maison. Tendrement. Comme une personne. Tu la trouves belle. Sa forme. Son apparence. Sa structure. Ses fenêtres. Sa petite porte d'entrée. Légèrement décentrée. Tu la trouves belle, ta maison. Pourtant, il n'y a pas l'eau courante. Seulement une pompe