Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Adlitteram

Adlitteram

Bienvenue, j'écris pour les petits et grands avec passion. Je travaille dans l'enseignement. Bonne visite sur mon site de projets divers et parutions jeunesse.

Ses blogs

Adlitteram

Bienvenue sur mes pages, d'aussi loin que je me souvienne, l'écriture et la lecture ont toujours été ma passion, petite je suis tombée dans une malle de livres et j'ai bien eu du mal à en sortir. Formée aux métiers de la documentation, de l’iconographie, passionnée de littérature, d’art et d’histoire, j'ai travaillé dans l’enseignement. J' écris depuis toujours des contes, scénarios, jeux et poésies pour petits et grands. Mon premier album enfant est édité en 2011 ainsi que plusieurs textes pour la presse jeunesse et un recueil de poésie en collaboration. Je suis l'auteure d'un roman L'âme du Manguier publié chez JDH édition en 2020, ma nouvelle Une tasse de thé à Primrose Hill, recueil Nos violences conjuguées, JDH éditions, 2020, Quand le vent soulève les coiffes Tome 1 et 2 chez Ex Aequo éditions 2021...
Adlitteram Adlitteram
Articles : 63
Depuis : 07/03/2006
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Une présentation du  Journal le Bien Public pour "Quand le vent soulève les coiffes"

Une présentation du Journal le Bien Public pour "Quand le vent soulève les coiffes"

Quand le Vent soulève les coiffes est un roman d'aventures en deux tomes. Il vous emmènera de Paris en 1656 à Québec en 1670. Il vous raconte le périple de deux orphelines quittant la misère ... Quand le Vent soulève les coiffes, Tome 2, Les demoiselles du grand Yahndawa. L'aventure de deux orphelines quittant la misère de Paris pour le Nou
Jeanne Mance, pionnière en Nouvelle-France de Béatrix Delarue

Jeanne Mance, pionnière en Nouvelle-France de Béatrix Delarue

Au 17 e siècle, le diocèse de Langres, très vaste, comprenait : Une partie de la Bourgogne, Dijon, Châtillon ( Côte d'Or) Tonnerre et de Chablis (Yonne), Chaumont (Haute-Marne) Bar-sur-Aube ( Aube), Champlitte ( Haute-Saône) Damblain ( Vosges). Soit quelques 964 paroisses et annexes, réparties entre six archidiaconés et dix-huit doyennés.
Les demoiselles du grand Yahndawa de Béatrix Delarue et Lorraine Lapointe

Les demoiselles du grand Yahndawa de Béatrix Delarue et Lorraine Lapointe

CARNET CHAT-VIRE (chatvire.blogspot.com) m'a fait l'honneur de cette très belle chronique, très touchée de voir que le message que nous avions voulu transmettre avec ma co-auteure Lorraine Lapointe a été partagé... Ce deuxième tome est encore plus intense que le premier, de rebondissements en aventures, on retrouve les héroïnes du premier
#QUAND LE VENT SOULEVE LES COIFFES  de Béatrix Delarue et Lorraine Lapointe

#QUAND LE VENT SOULEVE LES COIFFES de Béatrix Delarue et Lorraine Lapointe

Le premier tome de mon roman "Les orphelines du Roy Soleil" est sorti officiellement accompagné de son deuxième tome "Les demoiselles du grand Yahndawa " Vous pouvez les retrouvez sur le site de la librairie ici : https://editions-exaequo.com/quand-le-vent-souleve-les-coiffes-t1 Quand le Vent soulève les coiffes T2 - Béatrix Delarue Lorraine La
Festival du Livre de Plombières-les-Bains

Festival du Livre de Plombières-les-Bains

Premier festival du livres ! J'y serai avec la maison d'éditions Ex Aequo éditions. Avec "Quand le vent soulève les coiffes" et "l'Ame du Manguier" (Jdh éditions)
Chez votre libraire...

Chez votre libraire...

Nous sommes à présent référencées partout. Pour la France chez vos librairies préférées comme Grangier à Dijon et tous les réseaux sociaux. Pour le Québec chez Gallimard Montréal.
Les jeunes filles de Bourgogne, Filles du Roy ou émigrées au Canada entre 1650 et 1680 de Béatrix Delarue ( Infos roman Quand le vent soulève les coiffes)

Les jeunes filles de Bourgogne, Filles du Roy ou émigrées au Canada entre 1650 et 1680 de Béatrix Delarue ( Infos roman Quand le vent soulève les coiffes)

De 1650 à 1680, un problème majeur se pose en Nouvelle-France, peu de couples mariés traversaient la mer pour venir s'implanter dans la colonie. La colonie n'avait pas assez de jeunes filles pour répondre à la demande des nouveaux venus célibataires. Le ministre Colbert accorde une gratification aux officiers et soldats qui se marient en Fran