Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Ecriture Créative

Ses blogs

ECRITURE CREATIVE

Atelier d'écriture en ligne gratuit fondé en 2006
Ecriture Créative Ecriture Créative
Articles : 3106
Depuis : 01/10/2006
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

P234 Stéphane - Bandol

P234 Stéphane - Bandol

Il fallait aller prendre le bus. Un bus vert. Y en a plus des comme ça aujourd’hui, ou alors dans des concentrations de « bus anciens », je suis pas sûr que ça existe… Même nous, du haut de notre modernité, de notre adolescence flamboyante, on le trouvait vieillot, ce bus. Mais il nous amenait vers le lycée, alors ça allait, on se cont
P235 Jean-Claude - L’âne à deux pieds et le Général

P235 Jean-Claude - L’âne à deux pieds et le Général

« Un âne à deux pieds peut devenir général et rester âne » écrivait la Comtesse de Ségur en 1863 dans Le Général Dourakine. Parait-il, ce patronyme aurait pour origine « dourak » qui, en russe signifie imbécile. Cependant, lectrices et lecteurs se souviennent certainement qu’en fait, le Général Dourakine avait un cœur d’or …
P234 Josée - Le Maître du Passage

P234 Josée - Le Maître du Passage

Comment vous parler de LA route sans d’abord rendre hommage à celui qui en est le maître incontesté ? Sans lui point de passage. Qu’il se courrouce, la route de l’hiver est fermée. Pour l’aborder, rite propitiatoire, nous le saluons –c’est son péage- avec révérence, déroulant le long panache de ses titres : « Seigneur des Haute

P234 Francis – Le trajet

Ah ! oui ! comment ne pas mémoriser ces trajets à répétition qui constituent des moments non négligeables du quotidien… J’en considère 3 qui ont marqué ma vie. Le lycée, Marseille, Bellegarde. Le lycée. C’était à Lille ou je suis né et nous avions emménagé dans des HLM tout neufs, mais à trois kilomètres du lycée. Fort heureu
P234 Cloclo – Le tertre

P234 Cloclo – Le tertre

Pour accéder à mon école, il faut monter au petit tertre par un chemin court mais bien raide agrémenté d’une rampe en bois de sapin. C’est dur pour des petites jambes de six ans de faire le trajet quatre fois par jour ! Heureusement, mon papa est là qui m’aide à traverser la route, passante et plutôt dangereuse, car c’est elle qui c

P234 Laurent – A l’ombre des grands hommes

Pendant sept ans, l’homme, alors enfant, avait arpenté deux fois par jour, aller-retour, l’interminable trottoir de la rue d’Ulm. Dès la première dissertation de la classe de sixième, la question fut posée de ce qui se passait sur le chemin de l’école. Pour lui, il ne se passait rien, et il ne trouva rien d’autre à décrire

P234 Jean -Claude - Les croix sur le chemin de l’école

Aujourd’hui, la descente au jardin est le trajet le plus fréquent. Sauf en morne saison où Dame nature n’évolue guère d’un jour à l’autre, il y a toujours quelque chose de nouveau sous le soleil : éclosion des fleurs de lys, nouvelles roses, pivoines qui s’étiolent, fraises et tomates rouges de plaisir, artichauts attendant d’êt

P233 Gisèle - Le procès de Baz

Aujourd’hui débute le procès de Ricky Balthazar, alias Baz. Accusé d’avoir battu un passant dans le but de lui voler son porte-monnaie, il nie sa culpabilité. - « Innocent, votre Honneur, je n’ai fait que me défendre, c’est lui qui a voulu s’en prendre à moi », déclare-t-il devant la Cour. Et pourtant, l’agressé porte encore l
P235 Gisèle – sans titre

P235 Gisèle – sans titre

« J’aime la tranquillité plus que toutes les choses de ce monde, Je perçois dans les quiétudes des choses un chant immense et muet.» Pablo Neruda, poète chilien Cette citation m’accompagne depuis des années. Elle me rappelle combien j’aime la tranquillité, celle de l’esprit et celle de mon environnement. Mère de trois enfants, je p
P235 Jean-Luc – Jules renard

P235 Jean-Luc – Jules renard

L’écriture ne nourrit pas son homme ; heureusement j’ai un petit appétit. Jules Renard Il n’y a pas besoin d’être un écrivain connu pour savoir qu’il ne faut pas attendre grand-chose sur le plan financier de son travail d’écriture. Moi, il me coûte plus qu’il ne me rapporte même si de temps en temps, j’arrive à vendre un ouv