En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Ecriture Créative

Ses blogs

Atelier d'écriture créative

Atelier d'écriture créative

Blog de l'atelier d'créative, atelierécriture par mail sur yahoo organisé autour de propositions régulières (une nouvelle toutes les quatre semaines), avec une vraie volonté d'aider les auteurs à progresser.
Ecriture Créative Ecriture Créative
Articles : 2408
Depuis : 01/10/2006

Articles à découvrir

P145 Cloclo – La licorne

Une vieille licorne venue du fond des âges qui remontait des ans après un long voyage rencontra par hasard un vieillard très myope, tout surpris de croiser un être qui galope aussi rapidement à cette heure du jour. La licorne, polie, lui fait un grand bonjour, le vieillard, ébloui par cette albe beauté, jamais imaginée et jamais rencontrée

Bon été à tous

Bonjour à tous, L'atelier fait une petite pause pendant l'été. J'en profite pour vous remercier de votre participation tout au long de l'année. Pour les membres actifs, je vous propose, si vous le souhaitez, de piocher dans les nombreuses propositions d'écriture pour ne pas perdre la main et continuer à envoyer des textes pour le plaisir de t

P145 Josée – L’épave

Marin de nul voyage En l’abysse mouvant Je rêve aux horizons que hantent obsédants De leurs rires stridents De grands albatros blancs glissant nonchalamment De leur aile impassible paisibles si lents Sur le ressac du temps Marin de nul voyage En l’abysse mourant Soûle d’écume gorgée d’eau je divague De vagues Léviathans , cauchemars d

P149 - Logorallye

Bonjour à tous, Pour ne pas vous ennuyer pendant la pause de cet été je vous propose un logorallye avec les mots suivants : bastingage - coquelicot - poudre - conditionnement - gourmandise - nain(e) - timbale - huit - soulier - insipide Je vous laisse imaginer le reste.... Bon été à tous ! Nanou

Proposition 148 - Le détail qui tue

« Il ne faut pas toujours développer. Il faut parfois « faire bruire » des pensées. » Klaus Speidel Plutôt qu'une description qui n’en finit jamais et sur laquelle parfois on fait l’impasse parce que trop longue ou trop dense, un petit détail bien observé dans un paragraphe permet souvent de mieux impliquer le lecteur dans votre histoi

P145 Jacou - Le fou raisonnable et la belle aventurière

Immuable plumeau, chassant la poussière, Chatouille mes narines, J'éternue. Aujourd'hui, sans cérémonie, Le ménage attendra. Me voilà déplacé en un lieu éclairé, Parfumé. Je n'éternue plus, Mes sens alertés. Doigts de fée, rire de gorge, Je fourmille de pensées. J'attends mon tour. C'est à la reine de décider. Je l'entends, ses pie

P145 Magali - Le crime au collège

Le crime au collège c'est de ne pas être comme tout le monde. Ô pas besoin de parler, les autres le savent d'instinct, ils sont comme des animaux qui sentent la bête malade. Ils s'acharnent sur elle pour la faire périr. Au mieux ils l'abandonnent à son sort, ça se sont les "gentils", au pire ils vont la déchiqueter, profitant de sa faibless

P145 Elise - Le déserteur

Le monde autour de lui résonnait de cris endiablés Extraordinaires boutons d'or rayonnant de survie Jaunes et lumineux éclairant ce décor évanoui Les âmes errantes cherchent par où s'évader Parti de bon matin le cœur à la dérive Pensant avec bonheur à femme et enfants restés là-bas Ah, avec quelle douceur il voudrait caresser ces bras

P145 Eric - Le fou raisonnable et la belle aventurière

- Prends garde, ta lanterne ne te protégera pas indéfiniment, ce n’est qu’une illusion de penser que les êtres vivants peuvent être emprisonnés dans une boîte, dit l’un. - Nous reconnaissons qu’il faut du courage pour s’élever au-dessus de la condition humaine afin de porter un regard nouveau sur ce monde en décrépitude, dit le s

P145 Jacou – Le portrait fatal

Je ne suis plus d'ailleurs, Mon aujourd'hui se détisse, A la triste lueur qui reste de mon âme. Demain n'est pas venu, Où ma vie ne s'exprime plus. Je ne suis plus de la-bas, Encore en fuite de mes espoirs, Pouvoirs flétris, Mondanité des illusions. Le bonheur, dérisoire chiffon, Trempé de hontes et renoncements. Je ne suis plus, dérivant,