Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Catheau

Ses blogs

Ex-libris

Un blog pour lire, pour écrire, pour découvrir et s'étonner. "La Vie a plus de talent que nous" disait Nabokov.
Catheau Catheau
Articles : 1301
Depuis : 06/03/2009
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Clôture et mystère : Les fleurs de Shangaï, de Hou Hsiao-Hsien.

Clôture et mystère : Les fleurs de Shangaï, de Hou Hsiao-Hsien.

Regarder la version restaurée du film Les Fleurs de Shangaï (1998) de Hou Hsiaou-Hsien, c'est entrer dans le monde clos et feutré des courtisanes chinoises de la fin du XIXe siècle, fréquenté par de hauts-fonctionnaires cantonais de la dynastie des Qing. En une trentaine de plans-séquences, séparés par des fondus au noir, nous assistons à
Du côté de Chez Proust, par Jacques Sereys.

Du côté de Chez Proust, par Jacques Sereys.

En cherchant un DVD dans ma bibliothèque, j’ai retrouvé celui du spectacle de Jacques Sereys, Du côté de Proust, vu il y a une dizaine d’années. Il avait été créé par Jean-Luc Tardieu et filmé en 2005 au Petit Montparnasse. L’interprétation du pensionnaire de la Comédie-Française lui a valu le Molière du comédien en 2006. L’a
Chevreuse : Modiano à la recherche de Proust.

Chevreuse : Modiano à la recherche de Proust.

J’ai achevé en beauté mon année littéraire avec la lecture de Chevreuse de Patrick Modiano, « un roman policier proustien » selon certains critiques. Lors de la remise du Nobel de Littérature en 2014, on se souvient de ce qu’avait dit le secrétaire perpétuel de l'Académie suédoise, Peter Englund, à la télévision publique suédoise
En l'absence des hommes : Philippe Besson et Proust.

En l'absence des hommes : Philippe Besson et Proust.

Je viens de lire le premier roman de Philippe Besson, En l’absence des hommes, paru en 2001 chez Julliard, et je dois dire qu’il m’a plongée dans un abîme de perplexité. L’histoire se passe en 1916, pendant la Grande Guerre. Vincent de L’Etoile, jeune aristocrate délaissé par ses parents, s’éprend d’Arthur Valès, le fils de la
Mon cinquième recueil de poèmes : Comme d'un rêve.

Mon cinquième recueil de poèmes : Comme d'un rêve.

En octobre 2021, Mon Petit Editeur vient de publier mon cinquième recueil de poèmes, intitulé Comme d’un rêve. J’y ai rassemblé les textes écrits au cours de mes voyages. Le titre est emprunté à des vers de Musset, extraits de « A mon frère revenant d’Italie », mars 1844 : […] tu t’en reviens Du pays dont je me souviens Comme d
"Nous tuons tout ce qui nous aime" : la mère dans A la Recherche du Temps perdu.

"Nous tuons tout ce qui nous aime" : la mère dans A la Recherche du Temps perdu.

La mort de la grand-mère du Narrateur (Le côté de Guermantes) Illustration de Grau-Sala Pastiches et Mélanges est un recueil de préfaces et d’articles de presse parus dans Le Figaro à partir de 1908, et rassemblés à la demande de Gaston Gallimard. C’est dans cet ouvrage que l’on trouve un étrange article de Proust, en date de janvier
Proust dans une chapelle.

Proust dans une chapelle.

Chapelle de Saint-Arnould à Soussigné (Photo ex-libris.over-blog.com) Samedi 07 août 2021, en compagnie de deux amies, j’ai effectué le parcours du circuit d’Art et Chapelles en Anjou 2021. Autour de Chemillé et Martigné-Briand, il permet de découvrir de petites chapelles méconnues, source d’inspiration pour des artistes contemporains
Un "tombeau" pour Charles Swann.

Un "tombeau" pour Charles Swann.

Le balcon du Cercle de la Rue Royale, James Tissot (1866) Vendredi 21 mai 2021, c’était la 111ème lecture de La Recherche par Alain Lenglet. On y a entendu l’évocation de la mort de Charles Swann par le Narrateur, qui rend unique cette disparition : « La mort de Swann m’avait à l’époque bouleversé. La mort de Swann ! Swann ne joue pa
Dans les années profondes : un poème pour 2022.

Dans les années profondes : un poème pour 2022.

La Madeleine aux deux flammes, Georges de la Tour Dans les années profondes Où ma vie s’est lovée Les journées surabondent Dans un temps chaviré Dans les années d’enfance Je rêvais follement Futur en fulgurance Amours infiniment Dans les années fertiles Où j’avançais choisie La vie était idylle Au goût de l’ambroisie Dans les an