En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

lta38

lta38

Enseignant, auteur Toponeige, VTopo, pigiste Nivéales, photographe. Passionné depuis tout petit par les activités nature/montagne.

Ses blogs

Par monts et par mots

Par monts et par mots

Grimper, glisser, marcher ou tout simplement regarder. Tout (ou presque) ce que l'on peut faire ou voir en montagne (et parfois aussi ailleurs).
lta38 lta38
Articles : 2195
Depuis : 03/08/2010
Categorie : Sport

Articles à découvrir

Une très belle voie facile

Une très belle voie facile

On me demande souvent des idées de voies faciles autour de Grenoble. Elles ne sont pas légion car le calcaire est assez exigeant. Ou alors, c'est carrément bouseux. Et pourtant, l'ami Jean-Michel Cambon, nous a déniché là une voie qui mérite le qualificatif de "très belle", centrée sur le 5. Un véritable bijou, avec de l'ambiance, des man
Deuxième journée de ski

Deuxième journée de ski

Après une nuit étoilée, c'est la (mauvaise) surprise le matin : il pleut. Pas très fort mais il pleut. Les deux gypaètes qui passent puis repassent au-dessus du refuge nous font un moment oublier la petite déception et jusqu'au dernier moment, nous ne savons pas si nous allons garder les peaux (et donc monter quelque part) ou les quitter pour
La quête du loup : le film

La quête du loup : le film

Voici une présentation de cette année passée à essayer de rencontrer le loup dans nos montagnes. Il y a encore beaucoup à apprendre, tant sur notre nature que sur la maîtrise des techniques de prises de vues et de montage mais je confesse éprouver une certaine satisfaction à partager ces images aujourd'hui. J'espère que vous prendrez autan
Chevêchette du soir

Chevêchette du soir

C'est à l'automne que l'elfe des bois de résineux de montagne se montre le plus. A l'aube et au crépuscule. Parti en randonnée pour profiter des derniers jours de douceur, j'avais quand même emporté de quoi faire des photos rapprochées. Lorsque le décor n'est pas époustouflant (pas de mers de nuages, pas de couleurs exceptionnelles, pas de
Ouverture

Ouverture

Après une petit analyse des conditions, direction la Haute Maurienne pour deux jours avec Dédé afin de retrouver la neige côté glisse. Nous ne nous sommes pas trompés : la neige est là et on chausse à 1800 m. Par contre, la météo reste mitigée. On décide de monter au refuge d'Avérole, poser le surplus d'affaires et aviser. On en repart
Petite Dent du matin

Petite Dent du matin

Je n'y suis remonté qu'une seule fois depuis le début juillet. Il était temps de réparer cet oubli. Au départ, je constate la réalisation d'une petite buvette au niveau du parking d'été. Après les aménagements du col du Coq (toilettes sèches, parkings...), maintenant une buvette. Le bâtiment est très bien intégré, juste posé sans fo
Brame 2018 : 6è semaine et lagopèdes

Brame 2018 : 6è semaine et lagopèdes

Au risque de me répéter, ce fut un brame inhabituel. Pour ma part, je m'en tiendrais là avec bien sûr de très beaux moments d'immersion malgré les petites déceptions concernant la durée de la période active et la quasi absence de couleurs d'automne. Je repasserai sûrement sur le terrain dans les jours à venir mais plus par curiosité, pa
Foehn

Foehn

Cat dans "Bonne santé", 6c Je ne sais pas si c'est un phénomène qui a tendance à se généraliser ou si c'était déjà le cas auparavant. Je n'étais pas suffisamment observateur avant 1990, date à laquelle j'ai quitté Grenoble pour n'en revenir que fin 2003. Toujours est-il que depuis une quinzaine d'années en tous cas, on observe presque
Rencontre avec le loup

Rencontre avec le loup

Il y aurait beaucoup à dire sur cet animal tantôt adulé, tantôt décrié. Les mythes, les croyances mais aussi les faits ont la vie dure. Deux ours(es) ont été récemment relâchées dans les Pyrénées et déjà des commandos terroristes se mettaient en place pour les traquer. Beaucoup de bluff évidemment car qui va (peut) passer sa vie dan
Tamron 17-35 f/2,8-4. L'arme absolue ?

Tamron 17-35 f/2,8-4. L'arme absolue ?

Quand on a pris goût au capteur 24x36, on ne peut plus laisser l'appareil photo à la maison les jours où il faut répondre présent. A moins d'avoir 4000 boules à perdre dans un Sony RX1 (à 500 g) au demeurant tout sauf polyvalent, il faut passer par un boitier de dimensions déjà importantes... et le poids qui va avec. Chez Canon, le reflex