En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

ReimsAvant

Ses blogs

Reims Avant

Reims Avant

Vivez la ville de Reims à deux époques à la fois...retrouvez le Reims de vos ancêtres et découvrez les transformations de la ville
ReimsAvant ReimsAvant
Articles : 797
Depuis : 15/03/2012

Articles à découvrir

Le siège Goulet Turpin, boulevard Louis Roederer

Le siège Goulet Turpin, boulevard Louis Roederer

Photographie sur plaque de verre : collection particulière Pour en savoir plus sur la maison Goulet-Turpin et le succursalisme, voir l'excellent site de Laurent Leroy-Bernard En 1931, la société Goulet-Turpin fait construire les bureaux de son siège social au 42 boulevard Roederer, à l'emplacement du dancing "Le Cosmos". Cet immeuble sera réa
Le Gaulois à l'angle de la place d'Erlon et de la rue Condorcet

Le Gaulois à l'angle de la place d'Erlon et de la rue Condorcet

Photographie sur plaque de verre : collection particulière. Sur cette photographie on peut remarquer que le passage Subé n'est pas encore couvert Sur les palissades, j'ai pu déchiffrer sur une affiche la date de cette construction : 1926. Condorcet, rue [1924]. <= 11-15, rue de Talleyrand, => 2, place Drouet-d’Erlon. Ancienne impasse Saint-Jac
Rue Tronson-Ducoudray

Rue Tronson-Ducoudray

Impossible de savoir si le lieu de prise de vue est exactement le même qu'à l'époque... N.D. Cliché : Jules MATOT, éditeur Reims Collection personnelle, constituée par Pierre Bourquin .
Le Palais du Tau

Le Palais du Tau

Le Palais du Tau : un musée archéologique qui n'a pas eu le temps d'exister Vous êtes invités, demain, à la conférence d'Emmanuel Dorffer, président de l'Académie Nationale de Reims, : "Le palais du Tau, phare de la vie culturelle rémoise au XIXe siècle" Samedi 12 décembre 2015 à 15 h à la Médiathèque Jean Falala. Lire l'invitation d