En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Coralina

Coralina

Ses blogs

A la recherche de la cigogne

A la recherche de la cigogne

Chronique d'un parcours du combattant pour la maternité
Coralina Coralina
Articles : 164
Depuis : 17/02/2015
Categorie : Famille & Enfants

Articles à découvrir

L'arrivée en fanfare de Léna

On en lit, des choses, sur l'accouchement... perte du bouchon muqueux, ventre qui descend, frénésie du ménage, contractions régulières mais espacées qui se rapprochent au fil des heures, long travail, etc... Vous allez constater par vous-mêmes que la naissance de mon petit miracle Léna a déjoué toutes ces statistiques. Je précise que je
J-40 pour le bout-du-bout!

J-40 pour le bout-du-bout!

Le bout se rapproche, vite, je dois l'admettre. Mon corps change, on dirait que ça commence tout doucement à travailler: pertes bien plus abondantes, plus de pesanteur dans le col et la vessie, fatigue plus présente, douleurs de règles qui apparaissent, contractions plus gênantes... Pourtant, au fond de moi, je sens qu'on n'y est pas tout à f
Ca s'en va et ça revient...

Ca s'en va et ça revient...

Je vais être sincère: il commence à me tarder d'accoucher. Je sais, rien d'original pour une femme enceinte de quasiment 8 mois et demi. Les mamans comprennent. Comme toujours dans ma grossesse, mon état est particulièrement variable sauf que maintenant, ça ne varie pas d'un jour à l'autre mais plus d'une tranche horaire à l'autre. Les jour

O joie, voilà les coliques!

Notre fille est un nourrisson particulièrement éveillé et tonique, on nous l'a dit et l'avons remarqué. Tout juste sortie de mon ventre, elle avait ses grands yeux ouverts et regardait partout. Quand on lui parle, elle nous fixe. Elle observe beaucoup et a une grande force physique pour son petit âge. Décidée de tout faire en avance, c'est p
Des bras plus si vides que ça!

Des bras plus si vides que ça!

Lorsque j'ai ouvert ce blog, j'étais en plein dans les épreuves terribles que sont les fausses couches et l'infertilité. Je souffrais et ce blog fut un exutoire et un lieu d'échange qui m'ont permis d'endurer un peu moins difficilement ce long parcours. Des bras vides, un nom qui me correspondait si bien! Sauf que, depuis 4 mois, ni mes bras ni
Dernière écho, suite des préparatifs et autres...

Dernière écho, suite des préparatifs et autres...

C'était prévu: depuis ce lundi, tout s'accélère. Lundi matin: consultation du 8è mois et échographie du T3. La consultation a de fait été minimaliste, oui ça va, encore 1 kg de pris, bon doppler, nouvelles ordonnances et voilà. Cependant, nous sommes tombés sur une SF chouette (même si en réalité, aucune ne m'a déçue). Je lui ai don
Fin des cours de préparation! Suis-je prête?

Fin des cours de préparation! Suis-je prête?

Aujourd'hui, ce sera mon dernier cours de préparation avec ma sage-femme libérale. J'aurai eu 8 séances: 6 classiques et 2 sophrologie. Est-ce pour autant que je me sens prête à survoler sans difficulté ce grand moment? Hum...Plus ça approche, moins je domine la situation. Je ne regrette pas d'avoir pris ces cours, ils ont eu plusieurs bienf
Dernière ligne droite!

Dernière ligne droite!

Malgré ces dix jours de silence, je suis encore là! 37+6 SA, dieu que ça avance! Cette dernière semaine, les changements de sensations ont été très nets: bien plus de douleurs, les douleurs osseuses ayant laissé la place à des douleurs de règles. Plus de contractions également, la fin du traitement s'est faite sentir! J'ai enfin le droit

Préparatifs

Le 11 décembre, ce sera le fameux cap des 37SA qui sera franchi. Huit mois révolus, fini le "bébé préma", notre puce pourra venir quand elle le voudra, on ne l'en empêchera pas. Pendant les passages de contractions, ce ne sera plus "oh non, encore...", mais plutôt "ah, et si ça ne s'arrêtait pas?". Le 11 décembre. C'est tout près! Alors

Comment louper son allaitement en 24 heures

Autant je peux me targuer d'avoir eu en gros l'accouchement dont je rêvais, autant l'allaitement fut un flop total. Je dois avouer que je n'étais pas aussi convaincue par mon envie d'allaiter que par mon projet de naissance. Ca et des pratiques nulles de la maternité, l'allaitement n'a pas fait long feu. Apres la naissance, on a tenté la tête