En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Admin

Ses blogs

La Jeunesse de Dieu

La Jeunesse de Dieu

« Sommes une jeunesse, Messieurs ! Sommes la jeunesse de Dieu. La jeunesse de la fidélité ! Et cette jeunesse veut préserver pour elle et pour ses fils, la créance humaine, la liberté de l'homme intérieur... » (Charette)
Admin Admin
Articles : 5000
Depuis : 10/01/2006
Categorie : Religions & Croyances

Articles à découvrir

« Le bon Dieu n’a pas écrit que nous étions le miel de la terre » (Bernanos)

« Le bon Dieu n’a pas écrit que nous étions le miel de la terre » (Bernanos)

« Pas plus qu’un homme, une chrétienté ne se nourrit de confitures. Le bon Dieu n’a pas écrit que nous étions le miel de la terre, mon garçon, mais le sel. Or, notre pauvre monde ressemble au vieux père Job sur son fumier, plein de plaies et d’ulcères. Du sel sur une peau à vif, ça brûle. Mais ça empêche aussi de pourrir ! (…)
« N’ayez pas peur d’aller à contre-courant » (Pape François)

« N’ayez pas peur d’aller à contre-courant » (Pape François)

Magnifique Angélus du 23 juin 2013 : Dans l’Évangile de ce dimanche résonne l’une des paroles les plus incisives de Jésus : « Qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi la sauvera » (Lc 9, 24). Il y a là une synthèse du message du Christ et elle est exprimée par un paradoxe très efficace qui nous fait con

Réunir les prêtres bien formés en communautés sacerdotales

« Si vous saviez quelle souffrance c'est pour moi, cette démolition de l'Église par le dedans, de la part de ceux qui devraient la défendre » (Paul VI). Après 50 années de dérives catéchétiques (“Pierres Vivantes”), liturgiques (“Signes d’Aujourd’hui”) et pastorales ("faire l’Église autrement"), la situation est devenue tel
LITURGIE : Dieu nous prend au sérieux… Et nous ?

LITURGIE : Dieu nous prend au sérieux… Et nous ?

En Liturgie, ce n’est pas le célébrant (+) (+) qui doit parler mais c’est la célébration elle-même. Le célébrant, à l’autel, n’est jamais autant dans sa fonction que LORSQU’IL SE FAIT OUBLIER, LORSQU’IL SE REND TRANSPARENT À L’ACTION DE DIEU, LORSQU'IL RENONCE « À ÊTRE LE POINT FOCAL » (Cardinal Sarah, 12/06/15, OR). De m

« Jeunes : allez à contre-courant ! » (Pape François)

« Demeurez solides sur le chemin de la foi avec une ferme espérance dans le Seigneur. Là se trouve le secret de notre chemin ! Lui nous donne le courage d’aller à contre-courant. Écoutez bien, les jeunes : allez à contre-courant ; cela fait du bien au cœur, mais il nous faut du courage pour aller à contre-courant et lui nous donne ce cour
Les jeunes aiment l’héroïsme de la croix, la folie de la croix

Les jeunes aiment l’héroïsme de la croix, la folie de la croix

Là où il faut du courage, les jeunes accourent. S’ils ne sont pas amollis par des tares morales, ils aiment la beauté suprême qui est Dieu, ils affrontent la bataille la plus rude, qui est celle de la foi, ils aiment les risques les plus ingrats de la pureté, du renoncement, du dévouement. S’ils hésitent devant le Christ, c’est peut-ê

L'Église, notre mère !

« Qu’elle soit louée, cette grande Mère, aux genoux de qui nous avons en effet tout appris, et nous continuons chaque jour à tout apprendre ! Mère chaste, elle nous infuse et nous conserve une foi toujours intègre, qu’aucune décadence humaine, aucun affaissement spirituel, si profond qu’il soit, jamais n’atteint. Mère féconde, elle
LETTRE D'UN PRÊTRE A DE JEUNES SCOUTS : N’abandonnez pas le combat ici-bas !

LETTRE D'UN PRÊTRE A DE JEUNES SCOUTS : N’abandonnez pas le combat ici-bas !

Mon cher ami : Tu as encore largement les capacités de progresser. Et c’est dans ce progrès que tu trouveras ton bonheur : la joie d’avancer et de faire effort pour cela. Celui qui ne cherche pas à être meilleur qu’il est, est en train de redescendre. Car notre paresse n’est pas le moindre de nos défauts. Et notre facilité à rester l