En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Léonie Colin

Léonie Colin

Ses blogs

Le blog de Léonie Colin

Le blog de Léonie Colin

Des histoires en morceaux, des débuts, des fins , des bribes + vingt-quatre portes et fenêtres pour un calendrier de l'avent
Léonie Colin Léonie Colin
Articles : 23
Depuis : 23/11/2008
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Calendrier de l'avent 6: Cerf-volant

Calendrier de l'avent 6: Cerf-volant

Deux heures du matin, elle quitte la fête dans la nuit bleu marine, ses semelles roulent sur les galets des trottoirs, elle descend vers le port . Les voiliers alignés cuivrés par l’orange des lampadaires , les drisses aux tintements métalliques, l’océan qui roule comme une menace derrière la jetée. Sur l’esplanade, une fine silhouette
Calendrier de l'avent 7: Un fil

Calendrier de l'avent 7: Un fil

Elle marche derrière la Noire, la chèvre osseuse dont les longues mèches acajou brillent sur la robe brune. La corne des fins sabots tinte parfois sur une pierre ou un à-plat plus tassé. La petite suit les hanches pointues et la queue retroussée, évitant les déjections noires et luisantes parfois semées sur l’herbe rase. La tête baissé
Calendrier de l'avent 14: Mindelo

Calendrier de l'avent 14: Mindelo

(…) Il avait marché sans but dans les rues dépavées , entre palais décatis et petites maisons. Le silence l’accompagnait, il échangeait parfois quelques phrases sur les trottoirs avec les joueurs de dominos, les premiers mots prononcés de la journée. Parfois les seuls. Il se perdait pour se retrouver devant des portes ouvertes masquées
Calendrier de l'avent 12: café

Calendrier de l'avent 12: café

Elle frappe et entre, sa convocation au bout des doigts. Sourire rouge et regard. noir, la femme qui l’accueille porte bien ses cinquante ans. La nouvelle résiste à l’envie de tortiller la lanière de son sac -Je viens de la part de l’agence, le service m’a recrutée pour… -Voici votre bureau , la froufroutante personne aux bras chargé
Calendrier de l'avent 9: Invisibles

Calendrier de l'avent 9: Invisibles

La porte s’entrouvre doucement, le coup de sonnette a chevroté avant de s’éteindre. Ils restent sur le seuil , la mère cramponnée à la poignée , le fils sur ses talons, les deux regards fixent le bureau d’accueil. Ils entrent à petits pas, trop près l’un de l’autre, les mains du jeune homme agrippées l’une à l’autre, celles
Calendrier de l'avent 10: Sauce Périgueux

Calendrier de l'avent 10: Sauce Périgueux

Chair ferme sous la pulpe de ses doigts, mollesse du gras contre la couenne dure, elle divise la tranche épaisse. L’acier luit sur les bandes rosées striées de blanc, la lame pénètre sans effort la masse élastique. Elle rassemble les lardons pour les répandre au fond de la sauteuse où, déjà frémissant, le beurre enfle de bulles ambrée
Calendrier de l'avent 13: Vie de bureau

Calendrier de l'avent 13: Vie de bureau

(...) Au rez-de-chaussée les portes de verre s’écartent sur Mirabelle : ses longs cheveux blonds dénoués sur ses épaules, une gerbe de fleurs des champs un peu fanées au creux d’un bras, l’autre mobilisé par un Caddy rempli de cadres. Des années qu’elle a décroché, elle ne connaît plus le Siège, sauf quand elle force l’entrée
Calendrier de l'avent 11: Présages

Calendrier de l'avent 11: Présages

Je remonte l’estran vers la laisse brune ; algues échouées, bois flottés , filets emberlificotés . Je détaille les nœuds de nylons et de cordages , les pontes lisses ou gluantes , les flacons de plastique tachés de goudron . Parfois la main tendue d’un gant de travail noir ou bleu gonflé d’air semble faire signe. Chez nous face à la
Calendrier de l'avent 8: Soir d'été

Calendrier de l'avent 8: Soir d'été

Les épaules contre le mur encore chaud , Jeanne regarde le bleu du ciel foncer et l’or apparaître vers l’ouest. Crépitements minuscules, un instant recouverts par la cloche de l’église toute proche, insectes et plantes semblent reprendre vie après la fournaise de la journée. Albine colle son dos au granit et relève tant qu’elle le pe
Calendrier de l'avent 15: Chocolatine

Calendrier de l'avent 15: Chocolatine

(…) Je me tais. Mon frère se taît, je ne sais pas à quoi il pense. Content que j’aie cessé de parler. Je lui souris et il me sourit, nous sommes bien. L’entrée dans la ville n’est pas rose, canal et zone industrielle, mais les noms promettent : Ponts Jumeaux, les Amidonniers. Mon frère navigue comme un vrai marin, l’œil sur la cart