Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Camarade

Camarade

Blog moche, qu'il a été fait exprès pour les copains qui partent tout partout dans le monde entier. Si vous ne faites pas partie de ces copains, il y a de bonnes chances pour que vous vous foutiez du contenu de ce blog. Tirez-vous.

Ses blogs

Libérez! Nos! Camarades!

Libérez! Nos! Camarades!

Blog qu'il a été fait pas si moche exprès pour les copains qui partent à l'étranger. Si t'es pas un copain, ben ce blog tu t'en fous.
Camarade Camarade
Articles : 90
Depuis : 25/06/2009

Articles à découvrir

La dernière chance

La dernière chance

Chers camarades et néanmoins toujours amis, Vous attendez avec impatience le récit de mon expulsion du village suite à votre passage. Vous souhaitez ardemment que je décrive comment au cours d’ un meeting politique enflammé du maire, profitant de la tuade qui avait rassemblé la population et suite à laquelle Johnny avait entonné « allum
Le pays du hamac, des fleurs et des fusils.

Le pays du hamac, des fleurs et des fusils.

Kassoumaye les amis ! Je suis un peu désolé d’écrire si tard sur le blog. J’avais plein de choses à vous raconter pourtant. Trop peut-être… un peu la flemme de raconter à nouveau ce que j’avais déjà écrit à certains d’entre vous… et puis incapable de trouver par quoi commencer. Le passage à Casablanca pour voir Nico, l’enfe
Vue imprenable

Vue imprenable

Exemple de B.O. : https://www.youtube.com/watch?v=cGUv55GyKvI Le dernier soir, il faut retrouver un taxi. Celui-ci est particulièrement peu aimable, mais il invite quand même son passager à participer au micro de sa compagnie « 2ello bil inglizi : kiss ukhtak akhouz charmouta, 3arifo sawté, anta 2ello bil inglizi, kiss ukhtak akhouz charmouta

Ca commence par une histoire d'amour

Que dire, que dire dans ce magnifique blog ou l’incongru ce mélange au rocambolesque, où certains font amiami ce que d’autres font aux marocains ? Eh bien allons y ! Racontons cette vie de chercheur, si on cherche bien on y trouvera bien une histoire d’amour, planquée derrière une pile de livres. Tout commence en juin de l’année derni

La Pachamama n'est qu'une pochtronne

Mes tendres, Me voilà à deux petites semaines du retour et, au lieu de vous pondre un article général, interminable et sûrement un brin ennuyeux sur mon séjour paceño et alteño, j’ai choisi de parler d'un mariage bolivien auquel je me suis rendue. Un des acteurs de la troupe nous avait invités au mariage de son cousin aymara (peuple indi
im wunderschönen Monat Mai, wann alle Blume knöpfen

im wunderschönen Monat Mai, wann alle Blume knöpfen

Chers camarades non germanophones et néanmoins amis, Loin de moi la volonté déplacée d’occulter le cri de rare de Johanna, car celui-ci a toute sa place sur le paradis informatique. Que dire, si ce n’est que la Kronembourg, c’est quand même très suspect : mais il faut avoir vu la brasserie de Strasbourg pour le savoir. Les articles semb
Je reviendrai à Montréal (ou pas)

Je reviendrai à Montréal (ou pas)

Puisqu'il faut un début à tout, autant commencer par des excuses: désolé de n'avoir rien écrit avant. Mille excuses. Après un stage aussi éprouvant qu’intéressant, après avoir vu une génialissime représentant de Don Giovanni de Mozart, après avoir regarder l'Euro 2012 dans l'ambassade d'Allemagne à Paris, et après un dilemme cornél

J'ai un coloc de droite - ou hymne au 9 rue Gantois.

Toutes les colocations ne se valent pas. C'est le moins que l'on puisse dire. Trompée que j'ai été par le bière fraîche offerte lors de la visite de l'appartement, j'ai foncé tête baissée dans l'appartement où je vis actuellement au centre de Nantes. Je pensais naïvement que les gens qui offraient de la bière à des inconnus - fut-ce de

Lonesome Town

Mes beaux amis, voici la suite de l’histoire… J’ai enfin avalé toute la poussière des archives et je sais désormais que notre bibliothécaire met deux sucres dans son café. Il est temps pour moi de partir avec mon histoire en poche. Mais quelque chose me chagrine, qu’est-il arrivé à tous ces gens ? A ce quartier construit « tous ense
Le vent tourne et c’est la première pluie qui tombe.

Le vent tourne et c’est la première pluie qui tombe.

Salut les Amis, Il est désormais inutile de le cacher, me voilà au seuil de la saison des pluies. Dehors s’abattent depuis plusieurs heures des trombes d’eau sous un orage assourdissant. Après une journée de chaleur intense et d’une humidité nouvelle, l’air s’est brutalement rafraichi, le son du tonnerre, lointain, a d’abord réson