Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Valérie

Ses blogs

Romans policiers et Science Fiction MD68

Romans policiers et Science Fiction MD68

rpsfmed68.over-blog.com
Valérie Valérie
Articles : 1061
Depuis : 02/07/2009

Articles à découvrir

Atkins, Ace : retour à Jericho

Retour à Jericho par le grand Ace Atkins, le polar ricain d’octobre, au moins Un ranger revient de permission pour aller à l ‘enterrement de son oncle shérif. Il est parti de sa ville il y six ans, le temps pour lui de combattre en Afghanistan, et pour la ville de changer . Un certain Grownie se sert de la ville pour faire de la drogue, tout

Mannok, Ian : Yeruldegger

On connaît peu de choses de la Mongolie, mis à part le personnage légendaire et réel de Genkis Khan - qui d'ailleurs sera plusieurs fois évoqué dans ce roman de Ian Manook. L'ancien chef de guerre pourrait d'ailleurs servir de point de départ à cette chronique tant il est synonyme de mélange de violence aveugle, de mysticisme étranger à

Rayner, Richard : Le vent du diable

La quatrième de couverture cite Vertigo et Laura à propos de ce roman, Le vent du diable de Richard Rayner. Et c’est bien de ce côté-là, aussi bien pour le décor que pour la thématique, qu’il faut aller chercher les références du roman. 1956. Maurice Valentine est un des architectes en vogue de la côte ouest. Il côtoie les stars, gag

Slocombe, Romain : Première station avant l'abattoir

En avril 1922, Ralph Exeter est le correspondant à Paris du journal anglais Daily World. On le voit fréquenter les milieux culturels de Montparnasse, sans négliger une actualité plus politique. Marié à une épouse russe vivant en Grande-Bretagne, Exeter a été engagé par le patron du Daily World, journal de gauche, pour ses sympathies sovi

Augusto, Edyr : Belem

Les auteurs de polars brésiliens sont rares chez nous. Raison de plus pour applaudir à la traduction d’un nouveau venu, découvert par les éditions Asphalte. Mais attention, le Brésil de Belém d’Edyr Augusto est loin de la fête, de la caipirinha et du carnaval. Il est noir, corrompu et sauvage. Belém, grande ville du nord-est du pays, en

Rayner, Richard : Le vent du diable

La quatrième de couverture cite Vertigo et Laura à propos de ce roman, Le vent du diable de Richard Rayner. Et c’est bien de ce côté-là, aussi bien pour le décor que pour la thématique, qu’il faut aller chercher les références du roman. 1956. Maurice Valentine est un des architectes en vogue de la côte ouest. Il côtoie les stars, gag

Kestin, Hesh : Mon parrain de Brooklyn

Durant la première moitié du 20e siècle, la mafia italienne s'empara de toutes les activités illégales aux États-Unis, en particulier à New York. Après guerre, se concentrant sur le jeu, les trafics et les placements, les mafieux laissèrent des espaces à d'autres caïds, Noirs ou Juifs. Le racket autour du principal marché au poisson ali

Smsolo, noël : Paris chaos

Paris bruisse de rumeurs : les Alliés auraient débarqué en Normandie, et le Führer lui-même ne donnerait plus de nouvelles. Aussitôt, les réseaux de Résistance s’organisent, l’Occupant prend des mesures pour se sauver et sauver ce qui peut encore l’être, et la brutalité qui caractérise l’envahisseur s’amplifie. L’incertitude

Mani, Stefan : Presages

Si son premier a surpris et divisé le second a pris de court tout le monde par un long récit sur la jeune faune islandaise. Le troisième devrait trouver son public, plus court, plus rentre dedans et très sombre et surtout « excellent ». Le seul auteur très noir du nord, le seul a sauver !!! et de rajouter que c’est un putain de bon roman n

Criaco, Gioacchino : American taste

Gioacchino Criaco est un auteur italien qui avait eu droit à de bons échos pour son précédent roman « les âmes noires » paru en 2011, déjà chez Métailié et que je n’ai malheureusement pas lu. Je suis donc vierge d’a priori envers cet homme qui vit maintenant sur les sommets de l’Aspromonte au cœur de la Calabre après avoir été