En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Blandine

Ses blogs

  le blog le-jardin-de-berthille

le blog le-jardin-de-berthille

Au départ, il n'y avait qu'une prairie plantée de vieux fruitiers. Arbuste après arbuste, fleur après fleur, le jardin commence à prendre forme. Je vous invite à le découvrir.
Blandine Blandine
Articles : 954
Depuis : 31/01/2007

Articles à découvrir

Il en reste !!!

Il en reste !!!

Chaque année, je tends le dos. Combien de crocus seront encore là sur les centaines de bulbes plantés en quinze années de jardinage ? En restera-t-il même encore de quoi se réjouir un peu l'oeil ? Et ce printemps n'a pas failli à la triste règle. Table quasi rase dans les deux tiers du jardin. En revanche, et je ne me l'explique toujours pa
1 ... 2 ... 3 ... surprises

1 ... 2 ... 3 ... surprises

J'aime lorsque le printemps me surprend agréablement comme cette année. A l'automne dernier, comme de coutume, j'ai une nouvelle fois cédé aux sirènes bon marché des bulbes d'un célèbre discounter en trois lettres. Comme ils s'évanouissent régulièrement, cela fait moins mal au coeur ... et au porte-monnaie. Mais il faut être quelque peu
L'allée blanche

L'allée blanche

La saison des perce-neige n'est pas encore tout à fait terminée que je sais déjà combien ils vont me manquer. C'est incroyable la place qu'ont pris ces petites gouttes blanches dans ma vie de jardinière depuis quelques années. Et pourtant, même si j'apprécie grandement leur diversité, je ne me considère pas comme une "galanthophile", me s
Bronze, Fer, Verre ... et Plumes

Bronze, Fer, Verre ... et Plumes

Un chaud soleil était présent pour le rendez-vous des "Arts aux Jardins" cette année. Un temps idéal pour flâner dans la fraîcheur des jolis "Jardins de Froide-fontaine" et prendre le temps d'admirer les oeuvres présentées par les artistes. Matthieu Exposito avait réalisé une installation dans chacun des quatre jardins lorrains ouverts po
Ventre affamé

Ventre affamé

Mmm ... des empreintes de chevreuil dans un massif .... Pas de bon augure, ça. Quelle va être la pauvre plante dégarnie, voire tondue ? Ce sera ... le petit lierre en arbre. Dévoré et raccourci. Dommage surtout avec sa vitesse de croissance. Ce ne sera pas cette année que j'aurai pas le plaisir de le voir tout de rouge vêtu. C'est la premiè
Une renouée pourrait-elle en cacher une autre ?

Une renouée pourrait-elle en cacher une autre ?

Deux ans que je la surveillais comme le lait sur le feu, depuis qu'un beau matin, j'avais vu une tige pointer à 50 cm du pied mère. Une tige en 2014, deux l'an passé et quatre l'été dernier !!! Trop, c'était trop, le spectre de l'envahissement s'est emparé de mon esprit. La belle avait malheureusement scellé son destin. Pourtant, dieu sait
Décors de glace

Décors de glace

Puisque le thermomètre ne monte pas au dessus de 0° depuis quelques jours, autant en profiter. Sans dégel aucun, c'était l'occasion rêvée de mettre en oeuvre une petite bidouille qui attendait dans un coin de mon cerveau. Rien de bien compliqué, il suffit juste de quelques moules en silicone, d'attaches en fil de fer, d'eau ... et de tempér
La nuit de tous les dangers

La nuit de tous les dangers

Jamais je n'aurais cru que ces quelques degrés en dessous de zéro (-5°) fassent autant de dégâts. Inutile d'espérer une quelconque récolte sur les fruitiers déjà en fleurs ; cassis et groseilles pourtant déjà bien formés tombent de jour en jour. malus 'Evereste' Les feuilles du styrax, stachyurus, chimonanthus, zenobia, des ginkgos, des
Déneigé mais toujours de glace

Déneigé mais toujours de glace

Doucement mais sûrement le blanc s'est effacé au profit du vert. Je ne m'en plaindrai pas car après plus de trois semaines, le tapis blanc n'avait plus rien d'immaculé. Entre les merles qui se sont "lâchés" sans vergogne sur leur aire de nourrissage et les mésanges qui n'ont même pas pris la peine de ramasser leurs coques de tournesol, le s
Et vive les bruyères de couleur

Et vive les bruyères de couleur

Oh bien sûr, pas les callunes alsaciennes aux couleurs de l'arc en ciel que je n'apprécie pas du tout mais celles dont le feuillage coloré est 100 % naturel et sans aucune intervention humaine. Deux spécimens hauts en couleurs sont au jardin depuis plusieurs années. Il y a la jaune, 'Beoley Gold' dont la couleur est renforcée durant l'hiver E