En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Sousmarin

Sousmarin

Amateur de poème, viens faire une ballade au pays de la poésie : sonnet, alexandrin, acrostiche, haïku, conte poétique ou forme libre te permettront de pleurer, de rire, de réfléchir ou de te révolter. Poésie rime avec émotions !

Ses blogs

Ballade poétique - Blog de poésie

Ballade poétique - Blog de poésie

La poésie est une promesse d’émotions dont je vous propose un aperçu dans mon blog accessible à tous où, en tant que poète amateur passionné, je partage mes créations. Vous y trouverez tout type de poème (classique ou moderne) : sonnet et alexandrin avec ou sans hémistiche, acrostiche, haïku, tanka, ode, triolet, pantoum, poème parodique et d’autres, que je vous laisse découvrir ainsi que des contes poétiques, des nouvelles et mes écrivains favoris. Bonne ballade poétique au pays des rimes.
Sousmarin Sousmarin
Articles : 277
Depuis : 20/07/2011

Articles à découvrir

Désaccord du corps - Poème maigre

Quand de ton corps normal, tu ne sais trop quoi faire, Tu cherches ressemblance avec fille très fine, Vouloir être adorée en partant de ta mère, Te fait même oublier, cruauté de famine. Tu veux tellement prendre, Une si pâle image, De mannequin sans âge, Que tu ne peux que rendre. Mais à coup de matraque, Le miroir se déforme, Le corps de

Rencontre mortelle - Conte d'auteurs qui "sonnet"

La douleur le taraude, il a froid, il ne peut plus résister à cette vague qui l’emporte loin, si loin…il ne peut rien, lui ce garçon si convenable, face à l’inéluctable mort qui le frappera en ce premier jour de printemps 2044. Dans sa nouvelle vie, la première chose qu’il pense en son âme dépouillée est Vishnou...puis il se retrou

Petits arrangements entre "Maîtres" charognards

Triste sort d'être proie de Maître rat, Cet animal bien gras suce la moelle, La balance ira dans son mauvais sens, Car on le juge toujours dans son bon droit, Si vous devez 1 sou, vous en payerez 2, S'il vous en saisit 10, c'est une "simple" erreur, Et si vous récupérez 7, vous serez chanceux. Maitresse hyène bien sûr, En apparence tout du mo

Couleurs des voyelles - Ode d'hommage à Arthur Rimbaud

Ah toi, sombre couleur du beau voile du soir, Qu’enfants nous abhorrons dans le lit de la peur, Invisible partout où le néant la touche, Nous t’aimons malgré tout, corset velu de mouche ; Toi, l’obscure lumière, avec le blanc, ta sœur, Notre dernière amie où futur sera noir. Et toi l’immaculé, roi très pur et troublant, Ta lance gl

A l’amour sous estimé - Sonnet qui a du chien

Souvent l’amour est là, nous ne le voyons pas, Mais il est bien présent, plus fort que le trépas, Je m’en vais vous conter, l’histoire si banale, D’un amour très puissant, avant la mort finale. L’écolier de retour, insouciant et très gai, Le mourant l’attendait, son oreille aux aguets, Repoussant son départ pendant plus de deux h

Rêve illusoire

Perché dans notre âme, Il chante un air sans parole, Et ne s'arrête jamais. S'envolant parfois, Dans son costume de plume, Vers un nid qui reste vide.

Fin de Parcours - Alexandrins mortels

Les sabots et l’odeur, toute particulière, Accueillent le passant qui ne voit que du blanc, A destination, il tombe comme pierre, En voyant ce corps frêle et désormais si lent. Ce dernier forme alors un mot qui reste en gorge, Que son être affamé retient contre son gré, Puis son oreille éteinte entend mal qui dégorge Et ses deux yeux vitr

L'amour malsain

Dans une aube blafarde, un enfant dort par terre, Il semble si serein, avec son ours qu’il serre, Récupéré hier, sur le bord du chemin, Quand pleurant doucement, il a trompé sa faim. Amer peut être ainsi, qu'un paravent de lâche, La façon d’oublier, ce qui en nous fait tâche, Mais que se passe t-il, quand notre cœur est pris ? Que nous