Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
abracarambar

abracarambar

Virginie et anne Emmanuelle Micucci Plasticiennes

Ses blogs

micucci micucci

présentation de notre production plastique gémellaire
abracarambar abracarambar
Articles : 271
Depuis : 21/04/2012
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Rose passion ( L'histoire des nuances décalées )

Rose passion ( L'histoire des nuances décalées )

Elle était un souvenir, une rencontre publique, une passagère. Elle se laissait envahir par la couleur de l'animal- sa peau était une page, une trace, une empreinte, elle était le coeur du territoire. Sous leurs pattes elle était une princesse de quinze heures.
L’heure Bleue 4

L’heure Bleue 4

C’est encore dans ma tête, le regard de cette femme effrayée. Face à moi, elle se tait d’une bouche ouverte et, je me retiens d’hurler à l’urgence. Le lavabo aurait pu décrire la scène de cette façon: Elles prenait la pose de deux amazones qui se font faces. Quand l’esprit s’enfuit du cerveau, on ne peut interagir. L’alerte fai
L'heure Bleue

L'heure Bleue

J'ai attendu que Regina sorte de la salle de bain. Je sentais l'heure aspirer le temps. Je l'ai entendu lire ma lettre. Puis silence. Je me suis dirigée vers ma salle de bain, mais Régina avait disparu. Ma lettre était une reprise d'un texte célèbre; "L'heure bleue n'est pas un poème "
L'heure bleue 6

L'heure bleue 6

Cette histoire de femme en maillot de bain me ramène à tellement de souvenirs, dont celui des coquettes, ces femmes assorties avec leur moitié. Elles venaient acheter leur maillot de bain à la boutique accompagnées d'un chat, d'un chien, ou même d'un oiseau. Elles voulaient toujours un maillot pour elle et pour lui, ce petit être qui agitait
Les heures Bleues 9.

Les heures Bleues 9.

J’ai contacté Regina, Celle qui parle aux fantômes, C’est sa spécialité, les fantômes de bain, elle fait partie de leur famille, depuis qui son grand père s’est emmêlé les bras, les pieds et tout le reste dans un maillot trop grand.Il s’est débattu comme un toréador mais à la fin le maillot à gagné. Il est mort étouffé par le
Rose passion

Rose passion

On s'est baignée dans l'encre chaude, un jour de pluie, dans la précipitation, on n'a pas vu les HISTOIRES FLOTTEES à la surface. Elles se sont imprimées sur nous. Peut-être même, qu'elles nous attendaient.
L’heure Bleue 5

L’heure Bleue 5

Dans la famille c’était coutume de regarder le maillot de bain autrement qu’une pièce de tissus. Dans la famille, ce costume de bain devenait une richesse, une tradition, un héritage. Depuis plusieurs générations, nous tenions le même slogan « Nagez dans un corps nouveau ». Nous fabriquions des maillots de bain de toutes sortes, de tout
L’heure Bleue 8

L’heure Bleue 8

Alors il y avait eu ces deux apparitions, ces deux égarées chez moi puis plus rien. Je souhaitais reprendre des douches sans y penser. L’eau du pommeau était chaude, je m’attardais sur les petits trous qui laissaient pleuvoir des gouttelettes sur mon corps. Je regardais aussi le siphon, en craignant qu’une petite main ne sorte ou me fasse
Rose passion

Rose passion

C'était par la BOUCHE que de minuscules particules nichaient dans notre corps. Les étamines s'installaient au siège, les pédoncules reprenaient forme au nombril. On se laissait envahir par le beau du paysage. A l'intérieur on tassait ( un peu ) pour que tout rentre; pour les graines et le reste des arbres viennent éclairer nos organes.
L'heure Bleue.7

L'heure Bleue.7

Le souvenir ne peut pas tout résoudre. J'ai décidé de chercher mes réponses toute seule, de revenir à l'essentiel, au début, à ma première apparition, la femme en maillot de bain le disait simplement: " Je nageais dans la piscine municipale, et j'ai été aspirée ". À mon tour, j'y suis. L'eau est gelée. Je nage comme une détective. Mes