Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Cathie

Ses blogs

Le blog de

Le blog de

Ce blog n'est ni un blog de voyage ni un journal intime. Il risque d'évoluer. Départ professionnel pour Mayotte, qui m'est totalement inconnue. Le but est de raconter une expérience outre-mer et la faire partager.
Cathie Cathie
Articles : 82
Depuis : 20/06/2010

Articles à découvrir

L'asie c'est par ici. Thailande. Bangkok (4 et fin)

L'asie c'est par ici. Thailande. Bangkok (4 et fin)

La maison de Jim Thompson est incontournable dans le circuit bangkokien. Aussi, le lendemain je hèle un taxi pour m'y rendre. Généralement les taximen font semblant de connaître l'adresse. Mon chauffeur semble très embarrassé. Je lui montre le plan (mais il est écrit dans un alphabet impossible à décrypter pour lui), je lui explique de quo
L'Asie c'est par ici. Petit préambule.

L'Asie c'est par ici. Petit préambule.

La phrase lancée un peu en l'air « Cet été, je pars en Asie! » même après avoir réservé mon billet pour Bangkok, est restée longtemps une abstraction, une intention. C'était la réponse à « Tu vas où cet été ? » on devrait dire « cet hiver » qui est ici austral. Bref où poser ses valises en juillet et août ? La destination pour
L'Asie c'est par ici. THAILANDE. Bangkok (1).

L'Asie c'est par ici. THAILANDE. Bangkok (1).

Malgré une préparation assez sommaire du voyage qui a consisté essentiellement à lire sur le net des blogs ou des infos, j'ai tout de même réservé une guesthouse et après 10 h de vol, dont une heure d'attente à Chennai en Inde pour faire le plein, j'arrive dans le flambant neuf aéroport international de Bangkok. Première image : les taxi
"Diego, ti amo". Direction Nosy-Bé (3)

"Diego, ti amo". Direction Nosy-Bé (3)

Le 31 décembre, Diego est en pleine effervescence pour préparer la fête. Un tour au marché donne la température. Que de volailles, canards, poules, crevettes, letchis...l'eau nous vient à la bouche. La marchande de crevettes Le cordonnier, la cordonnière et le maki Nous avions décidé de passer le 31 chez Nicolas qui promettait un cochon de
DE RETOUR

DE RETOUR

Voilà plus d'un an que j'ai négligé mon blog. J'étais dans la rédaction de mes articles sur mon voyage en Asie, chargé de rencontres et de paysages. Le retour à Mayotte fut un peu rude, côté professionnel. Je n'ai plus eu l'énergie de raconter. Un an plus tard, juillet 2014, je finis par quitter l'île alors qu'on souhaitait que j'y reste
L'Asie c'est par ici. THAILANDE. Bangkok (2)

L'Asie c'est par ici. THAILANDE. Bangkok (2)

A la guesthouse, je fais la connaissance de Christophe de Haute Savoie (non, il n'a pas de titre de noblesse !). Lui aussi aime marcher. Nous partons donc baguenauder dans la ville. Une grande place nous intrigue. La statue d'un véritable Commandeur imposant sur son trône capte notre attention. Il s'agit du King Buddha Yodfa Statue et renseigneme
"Diego, ti amo" En remontant sur Diego (4)

"Diego, ti amo" En remontant sur Diego (4)

Ambaja- Parc de l'Ankara. Les tsinguis gris (4) Retour par le bateau. Mais en ce dimanche, le client est rare, on se jette sur nous pour nous proposer un bateau. On se calme. Finalement je reconnais le pilote de La Princesse et on réserve un passage son bateau. Mais il faut tout de même attendre d'autres passagers et attendre, ça, Gilbert n'aime
L'Asie c'est par ici. Thaïlande. Bangkok (3)

L'Asie c'est par ici. Thaïlande. Bangkok (3)

Je repars pour un errance citadine dans le quartier Dusit au nord-est de la ville. Après avoir longé les hauts murs d'enceinte, je pénètre dans le parc du palais VIMANMEK. Ce palais est un manoir XIXème siècle en teck doré perdu dans un très beau parc. On dit même que c'est la plus grande résidence en teck du monde...Inutile de dire que l
"Diego, ti amo" . Diego intra muros. (5 et fin)

"Diego, ti amo" . Diego intra muros. (5 et fin)

Les 10 jours restant je vais déambuler dans cette ville portuaire au hasard des rencontres. Karine rencontrée à Nosy-Bé pratique la thérapie par les pierres. Elle m'a conseillé de la calcite verte, la rhodonite et le quartz rose. C'est donc naturellement que je me rends au magasin de Simionato Riccardo. SO-TRO-MIT J'abuse un peu et lui demand